Simone Signoret

Infos
Simone Signoret, de son vrai nom Simone Kaminker, est une actrice française, née le 25 mars 1921 à Wiesbaden (Allemagne), sous occupation française suite à la Première Guerre mondiale, décédée le 30 septembre 1985 à Autheuil-Authouillet, Normandie, France.
Simone Signoret

Simone Signoret, de son vrai nom Simone Kaminker, est une actrice française, née le 25 mars 1921 à Wiesbaden (Allemagne), sous occupation française suite à la Première Guerre mondiale, décédée le 30 septembre 1985 à Autheuil-Authouillet, Normandie, France.

Biographie

Elle est la fille aînée d'André Kaminker (1888-1961), un Juif polonais traducteur qui parviendra à s'enfuir en Grande-Bretagne en 1940, et de son épouse française, née Signoret. Elle a eu deux jeunes frères, Alain et Jean-Pierre. Coincée en Bretagne par la guerre en 1939-40, elle est élève au lycée de Vannes, où elle a quelques mois pour professeur d’histoire Lucie Aubrac, dont elle parle dans La nostalgie n'est plus ce qu'elle était. Elle choisit, pour son nom de scène, de substituer à son nom de famille (Kaminker), celui de sa mère (Signoret). Elle rencontre Yves Allégret en 1943 et elle l'épouse en 1948. Leur fille Catherine naît le 9 avril 1946. Cette même année sa carrière est lancée avec le film Macadam pour lequel elle obtient le Prix Suzanne Bianchetti en 1947. Allégret donnera à Simone Signoret ses premiers rôles importants comme dans Dédé d'Anvers. En août 1949, elle quitte son mari pour aller vivre avec Yves Montand qu'elle épouse en décembre 1951 et avec lequel elle vivra jusqu'à son décés. En 1959, elle obtient l'oscar de meilleure actrice pour son interprétation dans le film "les chemins de la haute ville" de Jack Clayton. C'est lors de son séjour aux Etats-Unis pour la remise de son Oscar que Simone Signoret et Yves Montand rencontrent Marilyn Monroe, alors mariée à l'écrivain Arthur Miller. Les deux couples sympatisent et Marilyn impose Yves Montand pour jouer à ses côtés dans le Milliardaire de George Cukor. Simone Signoret repart pour la France tandis qu'une liaison passionée - et connue de tous - se noue entre Montand et Marilyn Monroe mais le français rejoint sa femme aprés la fin de la promotion du film. Lorsque quelques années plus tard un journaliste évoquera avec Signoret cette histoire, celle-ci répondra qu'elle regrettait simplement que Marilyn n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait jamais voulu. De retour en France après avoir tourné quelques films aux Etats-Unis entre 1965 et 1968, Simone Signoret incarnera des rôles forts et puissants, parfois politiques comme dans L'Aveu de Costa Gavras. En 1976, elle publie son autobiographie : La nostalgie n'est plus ce qu'elle était et en 1985 le roman : Adieu Volodia. En 1977 son interprétation de Madame Rosa dans le film La vie devant soi, lui vaudra d'emporter le César de la meilleure actrice. À partir de 1981, sa santé se détériore ; elle subit une première opération de la vésicule, puis, elle devient progressivement aveugle ne distinguant plus que la silhouette des objets. Catherine Allégret étant la mère du présentateur de télévision Benjamin Castaldi, ce dernier est donc le petit-fils de Simone Signoret. La chanteuse Nina Simone a choisi son pseudonyme en hommage à Simone Signoret, son actrice préférée.

Filmographie

-1942 : L'Ange de la nuit d'André Berthomieu (rôle d'une étudiante - non créditée)
-1942 : Les Visiteurs du soir de Marcel Carné (rôle d'une demoiselle du château - non créditée)
-1943 : Adieu Léonard de Pierre Prévert (rôle de la gitane - non créditée)
-1945 : Les Démons de l'aube d'Yves Allégret (rôle de Lily, la cabaretière)
-1946 : Macadam de Marcel Blistène et Jacques Feyder (rôle de Gisele)
-1947 : Dédée d'Anvers d'Yves Allégret (rôle de Dédée, une entraîneuse)
-1948 : Impasse des Deux-Anges de Maurice Tourneur (rôle de Marianne)
-1949 : Manèges d'Yves Allégret (rôle de Dora)
-1950 : La Ronde de Max Ophüls (rôle de Léocadie, la fille prostituée)
-1951 : Casque d'or de Jacques Becker (rôle de Marie, surnommée « Casque d'or », prostituée)
-1951 : Sans laisser d'adresse de Jean-Paul Le Chanois (rôle d'une journaliste)
-1953 : Thérèse Raquin de Marcel Carné (rôle de Thérèse Raquin)
-1954 : Les Diaboliques d'Henri-Georges Clouzot (rôle de Nicole Horner)
-1956 : La Mort en ce jardin de Luis Buñuel (rôle de Djin)
-1956 : Les Sorcières de Salem de Raymond Rouleau (rôle de Elisabeth Proctor)
-1959 : Les Chemins de la haute ville de Jack Clayton (rôle d'Alice Aisgill)
-1960 : Les Mauvais Coups de François Leterrier (rôle de Roberte)
-1961 : Les Amours célèbres de Michel Boisrond (rôle de Jenny de Lacour)
-1962 : Le Jour et l'Heure de René Clément (rôle de Thérèse Dutheil)
-1963 : Dragées au poivre de Jacques Baratier (rôle de Geneviève)
-1963 : Le Verdict (Term of Trial) de Peter Glenville (rôle d'Anna)
-1964 : Aux grands magasins documentaire de William Klein (intervieweuse des clientes du Printemps)
-1965 : Compartiment tueurs de Costa-Gavras (rôle d'Éliane Darrès)
-1965 : La Nef des fous (Ship of Fools) de Stanley Kramer (rôle de la Contessa)
-1966 : Paris brûle-t-il ? de René Clément (rôle d'une patrone de bistro)
-1968 : La Mouette (The Sea Gull) de Sidney Lumet (rôle de Arkadina, une actress)
-1969 : L'Américain de Marcel Bozzuffi (rôle de Léone)
-1969 : L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville (rôle de Mathilde)
-1970 : L'Aveu de Costa-Gavras (rôle de Lise)
-1971 : Le Chat de Pierre Granier-Deferre (rôle de Clémence Bouin)
-1971 : La Veuve Couderc de Pierre Granier-Deferre (rôle de Tati Couderc)
-1973 : Les Granges brûlées de Jean Chapot (rôle de Rose Cateux)
-1973 : Rude journée pour la reine de René Allio (rôle de Jeanne)
-1974 : La Chair de l'orchidée de Patrice Chéreau (rôle de Lady Vamos)
-1976 : Police Python 357 d'Alain Corneau (rôle de Thérèse Ganay)
-1977 : La vie devant soi de Moshé Mizrahi (rôle de Madame Rosa)
-1978 : L'Adolescente de Jeanne Moreau (rôle de Mamie)
-1978 : Judith Therpauve de Patrice Chéreau (rôle de Judith Therpauve)
-1978 : Madame le Juge (série télévisée - rôle d'Élisabeth Massot)
-1979 : Chère inconnue de Moshé Mizrahi (rôle de Louise)
-1982 : L'Étoile du Nord de Pierre Granier-Deferre (rôle de Louise Baron)
-1982 : Guy de Maupassant de Michel Drach (rôle de la mère de Maupassant)
-1983 : Thérèse Humbert de Marcel Bluwal (rôle de Thérèse Humbert)

Bibliographie

-Huguette Bouchardeau, Simone Signoret : biographie. Paris : Flammarion, 2005. 291 pp.- pp. de pl., 24 cm, . ==
Sujets connexes
Acteur   Adieu Léonard   Alain Corneau   Allemagne   André Berthomieu   Arthur Miller   Autheuil-Authouillet   Benjamin Castaldi   Bretagne   Casque d'or   Catherine Allégret   Compartiment tueurs   Costa-Gavras   César   Dédée d'Anvers   France   France Roche   François Leterrier   George Cukor   Guy de Maupassant (film)   Henri-Georges Clouzot   Huguette Bouchardeau   Jack Clayton   Jacques Baratier   Jacques Becker   Jacques Feyder   Jean-Paul Le Chanois   Jean-Pierre Melville   Jean Chapot   Jeanne Moreau   L'Ange de la nuit   L'Armée des ombres   L'Aveu   La Ronde (film, 1950)   La Veuve Couderc   La Vie devant soi (film)   Le Chat (film)   Le Jour et l'Heure   Le Milliardaire   Le Verdict   Les Amours célèbres   Les Chemins de la haute ville   Les Diaboliques   Les Démons de l'aube   Les Granges brûlées   Les Sorcières de Salem (film)   Les Visiteurs du soir   Lucie Aubrac   Luis Buñuel   Manèges   Marcel Blistène   Marcel Bluwal   Marcel Bozzuffi   Marcel Carné   Marilyn Monroe   Maurice Tourneur   Max Ophüls   Michel Boisrond   Michel Drach   Moshé Mizrahi   Nina Simone   Nom de famille   Normandie   Oscar   Paris   Paris brûle-t-il ? (film, 1966)   Patrice Chéreau   Pierre Granier-Deferre   Pierre Prévert   Police Python 357   Pseudonyme   Raymond Rouleau   René Allio   René Clément   Rude journée pour la reine   Sans laisser d'adresse   Sidney Lumet   Stanley Kramer   Thérèse Raquin (film, 1953)   Traduction   Télévision suisse romande   Vannes   Wiesbaden   William Klein   Yves Allégret   Yves Montand  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^