TDF

Infos
Un pylône TDF sur le plateau de Malzéville-Nancy TDF est une entreprise qui propose des services de diffusion de contenus audiovisuels, de prestations pour les opérateurs télécoms, et qui se développe également dans le domaine du Multimédia : numérisation de contenus, encodage, archivages, diffusion sur tous supports, transport intelligent, diffusion sur Internet etc. TDF est le nom légal de l'entreprise depuis 2004 ; auparavant, le nom étai
TDF

Un pylône TDF sur le plateau de Malzéville-Nancy TDF est une entreprise qui propose des services de diffusion de contenus audiovisuels, de prestations pour les opérateurs télécoms, et qui se développe également dans le domaine du Multimédia : numérisation de contenus, encodage, archivages, diffusion sur tous supports, transport intelligent, diffusion sur Internet etc. TDF est le nom légal de l'entreprise depuis 2004 ; auparavant, le nom était Télédiffusion de France (mais l'acronyme TDF était également utilisé). Depuis 2006, TDF est initiateur et actionnaire de HDRR, détenteur de licence WiMAX et qui peut s'appuyer sur les points hauts de TDF. TDF est le premier groupe diffuseur audiovisuel en Europe. Ses clients principaux sont donc :
- Les télévisions (diffusion analogique et numérique, mais aussi activités allant « du tournage aux régies ») ;
- Les radios (diffusion analogique et numérique, traitement du son ...) ;
- Les opérateurs télécoms (prestations d’accueil sur site, de maintenance, de mesures ...).

Historique

En 1975, l’éclatement de l’ORTF (Office de Radiodiffusion-Télévision Française) constitue un tournant majeur dans l’histoire de la radiotélévision française. Sept organismes voient alors le jour :
- 4 sociétés nationales de programmes (Radio France, TF1, A2 et FR3).
- La SFP, chargée de la production ;
- Deux établissements publics à caractère industriel et commercial (l’INA et TDF). Formé à partir du regroupement de la régie de diffusion et de la direction de l’action technique de l’ancien Office, l’organisme chargé de la diffusion prend le nom de TéléDiffusion de France appelé couramment TDF. A sa naissance, TDF est dotée d’un réseau de liaisons hertziennes long de 38000 km et d’un important parc immobilier. En juin 1987, TDF change de statut et devient une SA. Cette rupture succède à l’adoption d’une démarche commerciale vers 1983-1984, mais est due à la loi (Loi Léotard) sur l’audiovisuel promulguée le 30 septembre 1986. En 1991, le groupe France Télécom détient 100 % du capital de TDF, puis en 2002 FT cède TDF à un consortium dans lequel elle conserve une participation. L’actionnariat de TDF est alors composé de CDC Equity Capital et Charterhouse, de la Caisse des dépôts et consignations et de France Télécom. En novembre 2004, France Télécom cède l’intégralité de sa participation résiduelle dans TDF aux autres actionnaires. La même année, l'appellation juridique de l'entreprise devient TDF (sans signification particulière). En 2005, TDF perd son monopole de diffuseur du service public. A la suite d'un appel d'offres lancé par Radio France pour une partie de ses fréquences FM, et sous l'impulsion de la tutelle de l'Etat, qui voulait prouver que la concurrence existe bien sur ce marché, une importante proportion d'entre elles sont attribuées à Towercast, (NRJ Group, le principal concurrent français de TDF. Profitant de la vente par Apax Partners d'un bloc de contrôle, TDF rachète en 2006 la société Antalis-TV, troisième société de diffusion en France (après TDF et Towercast) de la TNT, qui avait été créée par Xavier Gouyou Beauchamps, ex-patron de France Télévisions, ex-patron de TDF, ex-Directeur Général de France3, ex-ministre sous Valéry Giscard d’Estaing et Préfet Honoraire de l'Ardèche. En septembre 2006, un article paru dans un journal britannique annonce la mise en vente de TDF. Quelques jours plus tard, TDF annonce une recomposition importante de son capital, avec l'arrivée du fonds d'investissement américain Texas Pacific Group dans l'actionnariat avec 42 % du capital. En 2007 TDF rachète Antenna Hungaria (opérateur historique de télédiffusion hongroise) et 24 tours audiovisuelles de l'opérateur néérlandais KPN (exploitées par une filiale nommée Alticom). TDF exploite, parmi ses nombreux sites de diffusion (7800 en Europe), les principaux points hauts de France (tour Eiffel, pic du Midi, aiguille du Midi, Puy de Dôme, etc.). Parmi les autres sites d'importance, notons Allouis, qui accueille les émetteurs et pylônes de France Inter en ondes longues (1 852 mètres grandes ondes, pylône de 350 m, plus haut que la tour Eiffel) et Issoudun pour la diffusion de Radio France Internationale en ondes décamétriques. Au terme d'un appel d'offres lancé par la Mairie de Paris, pour le renouvellement de l'utilisation du sommet de la Tour Eiffel, TDF s'est vu renouveler son contrat d'occupation, au détriment de Towercast qui convoitait cette position stratégique de la région parisienne. Towercast (filiale de NRJ Group) a alors lancé une bataille juridique et, n'ayant pu obtenir la suspension de la signature du contrat entre TDF et la Mairie de Paris, a introduit le 12 avril 2007, une procédure au fond demandant au tribunal administratif de Paris l'annulation de la convention signée. Le tribunal n'a pas encore statué à ce jour. A l'automne 2007, TDF rachète Antenna Hungaria (le "tdf" Hongrois), ancienne filiale de Swisscom et T-Systems Media & Broadcast, filiale du géant allemand des Télécoms, Deustche Telekom. Ces deux acquisitions renforcent TDF dans sa position leader en Europe occidentale.

Actionnaires

Actionnariat de la société TDF au 19/10/2006 : Charterhouse Capital Partners : 14 % Caisse des dépôts et consignations : 24 % Texas Pacific Group : 42 % AXA Private Equity : 18 % Management et salariés : 2%

Lien externe

- Catégorie:Entreprise française Telediffusion de france
-Radiodiffusion Catégorie:Radio Catégorie:Télévision
Sujets connexes
Aiguille du Midi   Allouis   Ardèche   Axion   Caisse des dépôts et consignations   Distribution (commerce)   Espagne   Estonie   Finlande   France   France Inter   France Télécom   Gobe   Hongrie   Institut national de l'audiovisuel   Internet   Issoudun   Mairie de Paris   Malzéville   Monaco   NRJ Group   Paris   Pays-Bas   Pic du Midi   Pologne   Puy de Dôme   Radio France   SFP   Société anonyme   TF1   Tour Eiffel   Télévision  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^