Baharites

Infos
Les BahritesOrthographe du dictionnaire « Le Robert » des noms propres (1975). ou BaharitesOrthographe du dictionnaire Bouillet (1876). arabe: al-mamālīk al-baḥrīyūn, sont la première dynastie des Mamelouks qui ont régné en Égypte de 1250 à 1382. Ces mamelouks étaient dans le principe de jeunes Turcs Coumans qui avaient été vendus comme esclaves à des marchands égyptiens. Le sultan As-Sâlih Ayyûb, de la dynastie des Ayyoubides, les racheta
Baharites

Les BahritesOrthographe du dictionnaire « Le Robert » des noms propres (1975). ou BaharitesOrthographe du dictionnaire Bouillet (1876). arabe: al-mamālīk al-baḥrīyūn, sont la première dynastie des Mamelouks qui ont régné en Égypte de 1250 à 1382. Ces mamelouks étaient dans le principe de jeunes Turcs Coumans qui avaient été vendus comme esclaves à des marchands égyptiens. Le sultan As-Sâlih Ayyûb, de la dynastie des Ayyoubides, les racheta de ces marchands au nombre de mille, et les fit instruire au métier des armes. Leurs casernements au Caire étaient sur l'île de Roda arabe : jazîra ar-rūḍa, , l'île de Rûdha sur le Nilarabe : al-baḥr an-nīl, , Le (fleuve) Nil d’où leur nom de Mamelouks du fleuvearabe : baḥr, , mer, fleuve ou bahrites. En réalité dès le début, il y a une rivalité entre ces Mamelouks Turc et les Mamelouks Circassiens installés dans la citadelle (Burjites). Les Mamelouks bahrites censés protéger les sultans ayyoubides vont être à l'origine de la chute de la dynastie en 1250.

Histoire

En 1250, quand le sultan Ayyoubide As-Salih Ayyûb meurt, les Mamelouks tuent ses héritiers. Son épouse Chajar ad-Durr prend le pouvoir mais doit épouser le Mamelouk Aybak pour s'y maintenir. Lorsque Aybak meurt à son tour assassiné sur son ordre, elle est tuée par les Mamelouks qui s'emparent de l'autorité souveraine et nomment chef l'un d'entre eux le fils d'Aybak, Al-Mansûr Nur ad-Dîn `Âlî qui prend le titre de sultan d'Égypte (1257). En 10 ans ils réussissent à établir leur dynastie, aidés en cela par le sac de Bagdad en 1258, et la destruction du califat abbasside. Le Caire prenant d'autant plus d'importance qu’il devient la capitale de l'empire. En 1260, le plus célèbre d'entre eux Baybars prend le pouvoir jusqu'en 1277. Ce n'est pas un Turc, mais un Circassien. C'est pendant son règne qu'ont lieu la huitième et la neuvième croisade. Il s'illustre par ses victoires sur les croisés. Ses deux fils règnent brièvement jusqu'en 1279. En 1279, après avoir démis le second fils de Baybars, Al-Mansûr Sayf ad-Dîn Qala'ûn al-Alfi (Qala'un) pend à son tour le pouvoir. C'est aussi un Circassien. Il continue et termine la guerre contre les croisés qu'avait faite Baybars. Trois de ses fils règnent de 1290 à 1340. Ces règnes sont contestés par d'autres candidats. A partir de 1340 jusqu'en 1361, sept fils d'An-Nâsir Muhammad fils d'Qala'un se succèdent. Les règnes sont brefs. Les Mamelouks bahrites ont conservé le pouvoir jusqu'en 1382 quand ils sont remplacés par les Mamelouks burjites qui instaurent une dynastie presque uniquement circassienne.

Liste des sultans bahrites

Quelques clés pour comprendre ces noms :
- az-Zâhir l'évident(e), on peut aussi trouver les transcriptions al-Zâhir, adh-Dhâhir, al-Dhâhir.
- as-Sayf l'épée, le glaive.
- ad-Dîn la religion, la foi.
- al-Mansûr le victorieux.
- an-Nâsir le défenseur.
- al-Achrâf le noble, on trouve aussi al-Ashrâf.
- as-Sâlih l’arbitre, le conciliateur.
- al-Muzaffar le vainqueur, on peut trouver al-Mudhaffar.

Notes

Voir aussi

===
Sujets connexes
Abbassides   Al-Adil Badr ad-Dîn Salamish az-Zahir Baybars   Al-Mansûr Sayf ad-Dîn Qala'ûn al-Alfi   Al-Muizz Izz ad-Dîn Aybak   Al-Muzaffar Sayf ad-Dîn Qutuz   An-Nâsir Muhammad ben Qala'ûn   Arabe   Az-Zâhir Sayf ad-Dîn Barquq   Bagdad   Burjites   Califat   Chajar ad-Durr   Coumans   Huitième croisade   Ibn Khaldoun   Le Caire   Malik al-Salih Ayyoub   Mamelouk   Neuvième croisade   Nil   Période mamelouke de l'Égypte   Turc  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^