Yohanan ben Zakkaï

Infos
Rabban Yohanan ben Zakkaï (, Israël) fut l'un des grands docteurs de la Mishna. En sa qualité de Nassi, il institua de nombreuses réformes, fondant le judaïsme rabbinique et l'académie de Yavné, permettant la perpétuation du judaïsme après la destruction de Jérusalem et de son temple dont il fut contemporain. Élève de Hillel l'ancien, il étudie à Jérusalem et en Galilée. Il fut aussi de ceux qui combattirent la secte des Sadducéens.
Yohanan ben Zakkaï

Rabban Yohanan ben Zakkaï (, Israël) fut l'un des grands docteurs de la Mishna. En sa qualité de Nassi, il institua de nombreuses réformes, fondant le judaïsme rabbinique et l'académie de Yavné, permettant la perpétuation du judaïsme après la destruction de Jérusalem et de son temple dont il fut contemporain. Élève de Hillel l'ancien, il étudie à Jérusalem et en Galilée. Il fut aussi de ceux qui combattirent la secte des Sadducéens.

Biographie

Il réalise la futilité de résister aux Romains, puisqu'il était possible pour le Peuple juif de survivre exilé de son centre spirituel, Jérusalem, de son cœur le saint temple, et de sa patrie la Terre d'Israël. Cette possibilité était basée sur le fait que la Torah étant en leur possession, personne ne pourrait la leur prendre. Précurseur de l'idéologie scandée au travers les âges : « Ils pourront tout me prendre, même ma vie, mais ma liberté de pensée, elle, ils ne pourront la prendre ». Quand Vespasien, général romain, bientôt empereur, lui accorde trois souhaits, il ne demanda pas le salut de la ville, ni de son temple ; il s'était rendu compte que les Romains seraient décidés à les détruire et que, par conséquent, il ne pourrait les sauver. Il demanda cependant que la ville libre de Yavné devienne la nouvelle demeure du Sanhédrin, la cour suprême juive, et des Sages de la Torah. Il était convaincu que l'étude de la Torah et l'observance de ses commandements, permettrait au peuple juif de continuer à exister partout où il serait exilé dans le monde, et il leur permettrait de maintenir la mémoire du temple dans leur cœur, de sorte qu'on ne l'oublie jamais. Quand Dieu aurait pitié de son peuple, et leur permettrait de retourner sur leur terre et de reconstruire le temple, ils seraient prêts. Mais l'incertitude finale de la vie humaine est reflétée dans ce que raconte le Talmud à son sujet : sur son lit de mort, il pleura et dit « je ne sais pas vers où je vais » ; même si l'histoire prouvera la véracité de son analyse, il n'était jamais absolument certain de ne pas s'être trompé dans son choix au sujet du temple et de Jérusalem. En tant que Nassi (président du Sanhédrin), il institua ce qui remplacera les offrandes du temple : La Prière. Descendant de la maison de David, lui et sa famille donnèrent toujours l'espoir au peuple juif dans l'arrivée de leur Roi oint Mashiah, le Messie. Le Talmud relate qu'il vécut jusqu'à l'âge de 120 ans. Catégorie:Tannaim de:Jochanan ben Sakkai en:Yochanan ben Zakai he:רבן יוחנן בן זכאי hr:Johanan ben Zakaj pt:Yochanan ben Zakai
Sujets connexes
Amida (judaïsme)   David (Bible)   Empereur romain   Galilée (région)   Hillel Hazaken   Idéologie   Israël   Judaïsme rabbinique   Jérusalem   Korban   Messie   Nassi   Sanhédrin   Secte   Talmud   Temple de Jérusalem   Terre d'Israël   Torah   Vespasien   Yavné  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^