Mehmed pacha Sokolović

Infos
220px Mehmed pacha Sokolović (Мехмед-паша Соколовић en serbe, Sokollu Mehmet Paşa en turc), né en 1505 ou 1506 à Sokolovići, près de Višegrad (Bosnie), mort en 1579 à Istanbul (Turquie), fut le grand vizir de Soliman le Magnifique, de Selim II et de Murad III de 1565 à 1579. Il naquit dans le village de Sokolovići, près de la ville de Višegrad en Bosnie, de parents serbes orthodoxes. Vers l'âge de dix ans, Sokolović fut retiré à s
Mehmed pacha Sokolović

220px Mehmed pacha Sokolović (Мехмед-паша Соколовић en serbe, Sokollu Mehmet Paşa en turc), né en 1505 ou 1506 à Sokolovići, près de Višegrad (Bosnie), mort en 1579 à Istanbul (Turquie), fut le grand vizir de Soliman le Magnifique, de Selim II et de Murad III de 1565 à 1579. Il naquit dans le village de Sokolovići, près de la ville de Višegrad en Bosnie, de parents serbes orthodoxes. Vers l'âge de dix ans, Sokolović fut retiré à ses parents par une escorte armée ottomane menée par agha des janissaires, en tant que paiement de l'impôt du sang. Il fut éduqué au sein de l'Académie militaire turque d'Istanbul, où il fut élevé dans l'islam. Cette pratique était alors courante au sein de l'armée ottomane (voir janissaire). En tant que jeune soldat, Sokolović entama une carrière prometteuse. Il excella à la bataille de Mohács et au siège de Vienne. Il augmenta en grade et, en 1546, fut promu haut amiral de la flotte ottomane. Il devint gouverneur-général de Roumélie (la partie européenne de l'Empire ottoman). Alors qu'il visitait son village natal en Bosnie, sa mère le reconnut grâce à un signe de naissance distinctif sur son visage et l'embrassa après plus de trente ans. Mehmed pacha Sokolović fit le don d'un pont à son propre peuple, le pont de Višegrad, rendu célèbre par le roman du prix Nobel yougoslave Ivo Andrić, Le Pont sur la Drina. En 1557, il fit un autre don au peuple serbe en influençant considérablement la décision du sultan de rétablir le patriarcat de Peć, au Kosovo, restituant ainsi son autocéphalie à l'Église orthodoxe serbe. Son propre cousin, Makarije Sokolović, fut nommé patriarche. Comparé aux autres dirigeants ottomans, Mehmed était calme et pacifique dans les affaires externes ; il préférait les mouvements stratégiques aux brutaux ; il ne conquit que des lieux stratégiques comme Chypre et l'île de Rhodes ; il commença également de grands travaux sur le canal de Suez et les canaux Don-Volga ; si ses ambitions s'étaient réalisées, la Renaissance, la colonisation, l'Europe et la Russie en auraient été grandement affectées. Catégorie:Personnalité ottomane Catégorie:Personnalité de Bosnie-Herzégovine Catégorie:Pachas Catégorie:Naissance en 1505 Catégorie:Décès en 1579 bs:Mehmed-paša Sokolović de:Mehmed-paša Sokolović en:Sokollu Mehmet Paşa hr:Mehmed-paša Sokolović hu:Szokoli Mehmed it:Mehmed Paşa Sokolovič nl:Sokollu Mehmet Paşa sr:Мехмед-паша Соколовић tr:Sokollu Mehmet Paşa
Sujets connexes
Amiral   Bataille de Mohács (1526)   Bosnie (région)   Canal de Suez   Chypre   Colonisation   Don (fleuve)   Empire ottoman   Europe   Flotte   Islam   Ivo Andrić   Janissaire   Kosovo   Murad III   Patriarcat   Peć   Prix Nobel   Renaissance (période historique)   Rhodes   Roumélie   Russie   Selim II   Serbes   Siège de Vienne   Soliman le Magnifique   Turc   Turquie   Vizir   Višegrad   Volga   Yougoslavie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^