Louis Le Vau

Infos
Louis Le Vau (il conviendrait d'orthographier son nom Le Veau, comme celui de son père) est un architecte français né à Paris en 1612 et mort dans cette même ville en 1670. Contemporain des deux Mansart et de Jacques Lemercier, Louis le Vau a été un des créateurs du classicisme français (le style « Louis XIV ») qu'il sut marier de manière impressionnante avec le style baroque. Il a créé un style distingué par la simplicité des constructions et l'élégan
Louis Le Vau

Louis Le Vau (il conviendrait d'orthographier son nom Le Veau, comme celui de son père) est un architecte français né à Paris en 1612 et mort dans cette même ville en 1670. Contemporain des deux Mansart et de Jacques Lemercier, Louis le Vau a été un des créateurs du classicisme français (le style « Louis XIV ») qu'il sut marier de manière impressionnante avec le style baroque. Il a créé un style distingué par la simplicité des constructions et l'élégance des décorations. Son plus grand ouvrage demeure le château de Vaux-le-Vicomte. A ne pas confondre avec son frère François Le Vau (1623-1676), architecte de l'église Saint-Louis-en-l'Île à Paris.

Biographie

Son père, prénommé également Louis, abandonne son activité de tailleur de pierres en 1634 pour se consacrer à la maçonnerie, et porter ainsi en 1635, le titre de maître maçon. Le jeune Louis collabore avec son père en lui fournissant dessins et devis, ce qui lui permet de commencer dès cette année-là sa carrière d'architecte en s'intégrant au chantier de l'île Saint-Louis, s'attachant à développer celle-ci pour qu'elle devienne une région habitée. Il construit des maisons ordinaires : trois pour Nicolas Pontheron, deux pour Guillaume Véniat et Denis Postel, trois pour Pierre Chomel et sept pour Antoine Le Marier, mais aussi pour de riches clients tels que Sainctot, Hesselin, Gruyn des Bordes, Jean-Baptiste Lambert, ou encore Gillier (« Hôtel de Gillier », sur le quai d'Anjou en 1637-1639), ainsi que des maisons de campagne. Il devient célèbre en 1654 quand il devient le principal architecte de Louis XIV (Premier architecte du Roi). En 1656, Nicolas Fouquet lui commande la construction de Vaux-le-Vicomte, dans lequel il vise le grandiose plutôt que le strict respect des canons de l’architecture classique. Après 1660, il travaille pour le Roi : il complète le château de Vincennes en construisant les pavillons du Roi et de la Reine, l’hôpital de la Salpêtrière, retravaille la façade des Tuileries, reconstruit la Galerie d’Apollon au Louvre et y réalise quelques autres aménagements. Peu avant la fin de sa vie, il fait quelques rénovations au château de Versailles et il dessine le Collège des Quatre Nations.

Principales réalisations

Château de Vaux-le-Vicomte
- L'hôtel Lambert (1642), hôtel Le Vau et hôtel Lauzun, quai d'Anjou à Paris (dans l'Île Saint-Louis) (version archivée par Internet Archive) )
- Le château de Vaux-le-Vicomte (1658-1661). Blomfield remarque que ce château est peut-être un peu excessif, avec les jardins dessinés gauchement car le Vau a mis l’accent sur la grandeur du château plutôt que le style classique. Une des caractéristiques qui distinguent ce château, c’est le très grand salon qui a une vue des jardins. A Vaux-le-Vicomte, le Vau a collaboré avec Charles Le Brun, le peintre et le décorateur, et André Le Nôtre, qui a dessiné les jardins.
- Rénovation du château de Vincennes dont il ne reste à l'époque que les huit tours et le donjon, à la demande du cardinal Mazarin (construction de l'aile du Roi (1661) et de l'aile de la Reine(-Mère) (1658))
- Une partie du Château de Versailles de 1661 jusqu'à sa mort en 1670 : il a dessiné les extensions du château. En cela, le château de Versailles devient un standard à cause de sa splendeur magnifique. ("Louis le Vau, " Catholic Encyclopedia). Il a donné à la cour du château plus de largeur. Il a ajouté les ailes aux cotes de la cour.
- L'institut de France (1662-1688) (Collège des Quatre-Nations). Ce château a eu un effet dramatique parce qu’il est un vrai hybride des styles Baroque et Classique. Cet ouvrage a eu une histoire intéressante à cause de ses desseins splendides et à cause de l’imagination profonde de Louis le Vau en créant l’immeuble. La construction a commencé après la mort de Mazarin, qui a laissé beaucoup d’argent pour la construction du Collège des Quatre Nations. Cet immeuble montre l’influence de Bernini sur Louis le Vau aussi, après sa visite à Paris en 1665 (Ballon).
- Une partie de l'église Saint-Sulpice à Paris
- Embellissement du Palais des Tuileries en 1664. Le pavillon du milieu n'avait été jusqu'alors décoré que des ordres ionique et corinthien. Le Vau y ajoura le composite et un attique, surmonté d'un dôme quadrangulaire par son plan.
- Aménagement au Louvre (chambre à coucher du roi dans le pavillon du Roi) et la façade orientale (vraisemblablement d'après les plans de l'architecte et physicien Claude Perrault)

Références

- Hilary Ballon, auteur de Louis le Vau: Mazarin's College, Colbert's Revenge.
- "Louis Levau." The Catholic Encyclopedia.
- Blomfield, Reginald. A history of French architecture New York, Hacker Art Books, 1973. ==
Sujets connexes
André Le Nôtre   Apollon   Architecte   Attique   Baroque   Charles Le Brun   Château de Vaux-le-Vicomte   Château de Versailles   Château de Vincennes   Classicisme   Claude Perrault   Collège des Quatre-Nations   Composite   Hôpital de la Salpêtrière   Hôtel Lambert   Institut de France   Internet Archive   Jacques Lemercier   Mansart   Maçonnerie   Nicolas Fouquet   Palais des Tuileries   Palais du Louvre   Paris   Premier architecte du Roi   Tuileries  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^