Cognac (Charente)

Infos
Cognac, (en saintongeais Cougnat), est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes. Les habitants de Cognac se nomment les Cognaçais et les Cognaçaises.
Cognac (Charente)

Cognac, (en saintongeais Cougnat), est une commune française, située dans le département de la Charente et la région Poitou-Charentes. Les habitants de Cognac se nomment les Cognaçais et les Cognaçaises.

Géographie

La ville de Cognac est située sur les rives de la Charente en aval d'Angoulême (44 km) et Jarnac (15 km), et en amont de Saintes (29 km); elle s'est surtout développée sur la rive gauche de la rivière ; la partie rive droite se nomme quartier Saint-Jacques.

Accès

Dessertes routières principales : RN141 (Saintes-Limoges), D731, D732, D24 et D15 Desserte ferroviaire : ligne TER Angoulême-Jarnac-Cognac-Saintes- avec Royan ou La Rochelle direct pour certains. Elle se trouve sur l'un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et le GR4

Quartiers

Les quartiers Saint-Jacques et Saint-Martin correspondent à d'anciennes paroisses, pour Saint-Martin antérieure à celle de Cognac, pour Saint-Jacques lieu réservé aux pélerins. Crouin, la cité de l'hôpital et la cité du dolmen sont les trois quartiers HLM.

Communes limitrophes

Géologie

Hydrographie

La ville est dans une boucle du fleuve avec le quartier Saint-Jacques sur l'autre rive. A chaque crue moyenne de la Charente, entre 6 et 7 mètres, les quais sont submergés et plusieurs routes sont coupées. C'est tellement fréquent que les panneaux de la ville pour "route coupée" sont des panneaux "route inondée". Il faut une crue importante pour que les rez-de-chaussées de certaines maisons soient inondés surtout le long du canal Jean Simon dans le quartier Saint-Jacques. La ville elle-même est à l'abri, et toutes les rues montent avec une très forte pente depuis les quais de la Charente.

Climat

La région de Cognac, située à l'ouest de la Charente a un climat océanique.

Histoire

dolmen de la cité du dolmen à Cognac

Préhistoire

La région a été habitée depuis le Paléolithique, de nombreuses traces diffuses en attestent. Au Néolithique plusieurs communautés ont laissé des traces à Crouin, Saint-Martin et à La Trache.

Antiquité

Les origines de la ville de Cognac ne sont pas entièrement connues. Certains pensent que Cognac correspond au site Condate sur l'ancienne voie romaine Via Agrippa reliant Saintes à Limoges (inscrit sur la table de Peutinger), mais rien n'est sûr car d'autres logent plutôt ce Condate sur le site de Merpins ou de Crouin (proche en tout cas de Cognac). On trouve aussi des traces des origines de Cognac dans le nom d'un lieu Conniacum (domaine de Connius) cité au qui était le domaine d'un chef gallo-romain ou logeaient sa famille et ses esclaves et que beaucoup pensent être l'origine de Cognac. Les sites gallo-romains sont nombreux . Sur la rive gauche, la villa de Chatenay qui comporte en bord de rivière l'aménagement d'un quai et de très nombreux signes d'occupation sur toute le ville de Cognac, le long du canal Saint-Simon et près de la fontaine Saint-MartinCarte archéologique de la Gaule, pré-inventaire, La Charente, Christian Vernou, ed maison des sciences de l'homme1993. Sur la rive droite , tout un habitat romain était édifié à la confluence de la Charente et de l'Antenne, et surtout les vestiges de la villa de la haute-Sarrasine De plus de 80m de long, exploité du au , qui témoignent d'une importante activité qui reste un mystère : la dizaine de bassins laissent le choix entre activité agricole, viticole, artisanale… .

Moyen Âge

Un peu plus tard, des traces attestent d'une présence sûre au faubourg Saint-Martin d'un petit village carolingien et mérovingien autour d'une fontaine votive qui sera transformée au en chapelle, probablement par l'évêque saint Martin lui-même. La nécropole proche de l'église Saint-Martin a été utilisée de au et a longtemps été la plus grande nécropole de la région. Vers l'an 1000, Itier et Arnaud de Villebois s'installent sur le futur site de Cognac pour y fonder leur dynastie et y construisent un petit castrum en bois. En 1031, ce sont les Bénédictins qui s'installent sur les hauteurs pour construire leur prieuré et une église (l'église Saint-Léger). Un petit bourg se forme alors autour du castrum et du prieuré. Vers 1200, la seigneurie de Cognac passe sous la domination de la maison d'Angleterre. C'est aussi à cette période que le château est reconstruit en pierre et qu'une première fortification cercle le bourg en devenir. Au , Philippe le Bel rattache la seigneurie de Cognac à la couronne de France. Pendant la guerre de Cent Ans, au gré des combats et des traités, elle changea souvent de suzerain. Image:CognacVieux5.JPG|Maison du vieux Cognac Image:CognacVieux2.JPG|Maison du vieux Cognac Image:CognacVieux3.JPG|Maison du vieux Cognac Image:CognacVieux1.JPG|Salamandre au dessus du porche

Période moderne

En 1494, naissance à Cognac du futur roi de France : François I, qui plus tard lui accorda le privilège de commerce du sel par la rivière, assurant un premier développement à la ville. En 1553, Calvin trouve refuge à Angoulême ; c’est le début de la propagation de la Réforme qui touche beaucoup la région, notamment Cognac qui très tôt se tourne vers elle. Lors de la première guerres de religion, la ville prend les armes : elle est reconquise en 1563 par Montpensier. En 1565, Charles IX passe dans la ville lors de son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la Cour, p 258. En 1570, la paix de Saint-Germain, signée entre le Roi Charles IX et l’amiral Gaspard de Coligny, octroie aux protestants quatre places fortes : La Rochelle, Cognac, Montauban et La Charité-sur-Loire. En 1610, un certain Jacques Roux vend à Cognac une eau-de-vie qui est considérée comme l'ancêtre du cognac. En 1651, Cognac soutient un siège contre la Fronde mené par Condé, la ville sera sauvée tardivement par l'arrivée des troupes royales. En récompense la ville reçoit des privilèges du roi Louis XIV. Au début du , la ville de Cognac entre doucement dans l'ère moderne : les remparts de la ville à l'abandon deviennent par endroits des jardins de chanvres et des promenades ; ils ne disparaîtront complètement qu'en 1845. Quelques familles anglaises s'installent à Cognac et dans sa région, pour y développer le commerce d'eaux-de-vie : Jean Martell (1720), Rémy-Martin (1724), Thomas Hine (1763) à Jarnac, Richard Hennessy (1765) à côté de familles locales comme Augier et Delamain à Jarnac. Parmi les trois députés du tiers-état pour le district aux États Généraux figure Étienne Augier, "protestant". Histoire de Cognac, abbé Cousin, 1882, réédition 2007, ISBN2.84618.496.8

Période contemporaine

En 1800, Cognac devient chef-lieu d'un des quatre districts de la Charente ; puis sous-préfecture du département en 1818. C'est en 1839 que Cognac peut réellement commencer à se développer avec le projet de la route nationale (RN141) qui passera par l'ancien rempart nord pour éviter le centre devenu inaccessible aux véhicules modernes ; le pont sera reconstruit quelques centaines de mètres en aval pour prolonger cette route. Les travaux débutent en 1848; le pont neuf sera inauguré en 1850. En 1847, les communes locales sont réorganisées : Cognac s'agrandit en absorbant une partie de Saint-Martin et les faubourgs de Saint-Lazare, Saint-Antoine et le village de Cagouillet. En 1867, Cognac absorbe Crouin. En 1870, la campagne cognaçaise est frappée de plein fouet par le phylloxéra qui détruira une grand partie du vignoble. Étonnamment, c'est ce qui va permettre aux négociants de la ville de se développer. Petit à petit ceux-ci, grâce à leur assise financière, vont incorporer la distillation et l'assemblage pour devenir producteurs en achetant désormais les récoltes de vins et non plus l'eau-de-vie. C'est en 1891 que le nom cognac apparaît comme appellation pour les eaux-de-vie locales. Le commerce du cognac repartira bientôt et permettra la croissance de la ville. En 1878, Claude Boucher s'installe à Cognac pour y fonder une verrerie et inventera en 1898 une machine à souffler le verre. La verrerie Claude Boucher sera absorbée en 1962 par la société Saint-Gobain. Les groupes familiaux du Cognac se transforme petit à petit, en s'alliant à d'autres sociétés ou avec des groupes de spiritueux internationaux, c'est le début de la séparation économique entre la ville et son produit. En 1971 JAs Henessy s'allie avec Moët & Chandon, puis en 1987 fonde le groupe LVMH.

Événements récents

l'hôtel de ville vu depuis le jardin La tempête de fin 1999 frappe Cognac, comme toute la région et détruit une grande partie du parc François-I et du jardin public. Le parc grâce au travail de la municipalité et des associations locales retrouve petit à petit son attrait. En 2004 inauguration d'un nouveau musée, le Musée des Arts du Cognac ou MACO. Le 28 juillet 2007, la ville a accueilli la 19 étape du Tour de France, une étape contre-la-montre entre Cognac et Angoulême.

Administration

La mairie s'est d'abord installée, ainsi que la sous-préfecture, dans l'ancien couvent des Récollets avec de l'an VII à l'an XII messieurs Sarrazin, Caminade et Robin à la tête de la municipalitéHistoire de Cognac, abbé Cousin, 1882, réédition 2007, ISBN2.84618.496.8

Fiscalité

La fiscalité est d'un taux de 19, 10% sur le bâti, 58, 75% sur le non bâti, et 8, 14 % pour la taxe d'habitation ( chiffres 2007). La communauté de communes de Cognac prélève 12, 14% de taxe professionnelle.

Démographie

En Cognac est dotée de 3259 habitants, Crouin 250 et Saint-Martin 537 soit un total de 4046 pour ce qui recouvre la commune actuelle.Histoire de Cognac, abbé Cousin, 1882, réédition 2007, ISBN2.84618.496.8.

Économie

Le cognac : la ville a donné son nom à une boisson, une eau-de-vie fine, qui doit être produite sur certains terroirs autour de Cognac et en respectant des normes et des règles de production afin de pouvoir obtenir l'appellation cognac.

Les maisons de négoce

Les cinq plus grosses maisons de cognac à Cognac sont : Hennessy, Martell, Rémy-Martin, Camus et Otard. Les chais de vieillissement ont quitté la ville pour des raisons de sécurité suite aux risques d'incendie Dans la région de Cognac, l'activité économique est principalement centrée sur le cognac et ses fournitures connexes.

Industrie

Parmi les industries qui gravitent autour du cognac on peut citer :
-Des entreprises de fabrication et de ventes de machines agricoles, d'embouteillage, d'étiquetage, de chaînes de conditionnement.
-Des entreprises de service aux exploitations agricoles, de distribution de produits phytosanitaires et de fournitures pour chais.
-Des entreprises de fabrication d'alambic et de cuves.
-La tonnellerie.
-La verrerie : une usine de fabrication de bouteilles et de flacons du groupe Saint-Gobain est installée à la limite de Cognac, sur Châteaubernard.
-Le travail du liège pour les bouchons.
-Des entreprises de fabrication des capsules.
-L'imprimerie pour les étiquettes et les documentations publicitaires.
-La cartonnerie et la fabrication d'emballages.
-Des entreprises de transport. Pour limiter les effets des crises sur le cognac, les viticulteurs développent, outre le pineau des Charentes, une ligne de vin de pays charentais nécessitant des cépages et des méthodes adaptées totalement différentes de celles applicables aux vins destinés à la distillation. Un autre employeur important de l'agglomération est l'armée de l'air ; à Châteaubernard est située la base aérienne 709 de Cognac, base école. Le groupement école GE 315 réside sur cette base, les élèves pilotes volent principalement sur des Socata TB-30 Epsilon. Cognac est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Cognac. La ville de Cognac reste enclavée malgré l'amélioration des liaisons par chemin de fer ce qui nuit à son développement économique alors qu'elle ne peut aujourd'hui se satisfaire du commerce de l'eau de vie, après que des maisons de Cognac aient été rachetées par des holdings qui ont supprimé une grande partie des postes de cadres locaux.

Tourisme

-traditionnellement tourisme de passage avec visite sur la journée.
-Tourisme de séjour en hôtel de grand standing
-Depuis quelques années, un autre tourisme se développe avec le camping municipal, les chambres d'hôtes, le tourisme fluvial sur les pénichettes

Culture et patrimoine

Culture

-Le musée d'Art et d'Histoire, dans le jardin public de Cognac
-Le musée des arts du cognac (MACO).
-La bibliothèque municipale qui jouxte l'église église Saint-Léger. La bibliothèque fondée à la révolution avec les livres confisqués aux religieux a été transportée à Angoulême et ce n'est qu'à la fin du grace à Émile Albert ses travaux et sa donation que Cognac a retrouvé une bibliothèque et un fond remarquables.
-Le conservatoire de musique et d’art dramatique.
-Les festivals et soirées culturelles proposés par l'Avant-scène, West Rock, Blues Passion...

Manifestations

blues passions 2007 Ruthie Foster
- Festival du film policier de Cognac, du 20 au 24 juin 2007 (25 anniversaire)
- Festival Blues Passions de Cognac, dernier week-end de juillet
- Coup de chauffe, festival des arts de la rue le premier week-end de septembre
- Fête du cognac, du 13 au 16 juillet
- Salon Polar & Co, salon littéraire du roman policier
- Floralies de Cognac, marché aux fleurs
- Salon de la Littérature Européenne de Cognac

Patrimoine civil et religieux

église saint-Martin
-Le vieux Cognac : la partie médiévale de la ville appelée vieux Cognac s'étend des tours Saint-Jacques, en bordure de la Charente, jusqu'à l'église Saint-Léger. Dans ce quartier, proche du château des Valois, le long de ruelles pavées, s'alignent des maisons et hôtels particuliers du avec des sculptures de salamandre (symbole de François I), des gargouilles, des façades richement décorées et des maisons à colombage.
-Le château des Valois, siège d'une maison de négoce de cognac.
-L'église Saint-Léger
-L'église Saint-Martin, le lavoir et les restes du cimetière mérovingien
-Les églises d'art roman saintongeais, les logis et les châteaux sont nombreux à Cognac et dans ses alentours.
-le marché couvert construit vers 1858.

Patrimoine industriel

-Les maisons de Cognac organisent des visites de leurs installations.
-La verrerie Saint-Gobain et des tonnelleries se visitent également.
-Les distilleries font des journées "portes ouvertes"

Patrimoine environnemental

-Le parc François I, entre les bords de Charente et la ville, une forêt classée et une base plein air de loisirs.
-Le jardin public de Cognac, jardin anglais dessiné par le paysagiste Édouard André
-Le fleuve Charente, ses berges et ses iles, qu'il est aussi possible de découvrir en canoé, pédalo ou en croisière sur la gabarre la "Dame-Jeanne".
-Les chemins de randonnée, en particulier le GR4

Activités

- croisières sur la gabare la "Dame-Jeanne"
- croisières en louant une pénichette
- canoë à partir de la base plein air
- randonnées pédestres sentiers de randonnées (15 circuits de 2 à 18 km)
- randonnées automobiles circuits les étapes du cognac

Équipements ou Services

Transports urbains

Transcom (filiale de Véolia Transport, service de bus de la communauté de communes

Éducation

Cognac compte 8 écoles maternelles, 6 écoles primaires, 3 collèges, 3 lycées (dont deux lycées professionnels), 2 écoles privées, 2 lycées et collèges privés, et plusieurs établissements de formation professionnelle et de formation continue, ainsi qu'un réseau d’aide spécialisé pour les enfants en difficulté. Le CES Élisée Mounier a ouvert le 3 janvier 1871, sous le vocable de collège spécial, puis s'est transformé en Lycée de garçons, ensuite a accepté les filles en terminale scientifique. Il est devenu CES à la construction du Lycée Monnet. Il a été rénové en HQE en 2007.

Sports

Les équipements sont nombreux, image des très nombreux sports pratiqués ce qui a valu à Cognac un titre de ville la plus sportive de France.
-La base Plein-air en bordure de Charente propose en plus des jeux et aires de beach-volley, foot, fronton, des locations de canoés et de pédalos.
-La piscine couverte et d'été, dont la rénovation est prévue
-Le Cognac Yacht Rowing Club club d'aviron sur les bords de la Charente
-Le complexe sportif qui abrite la gymnastique et le basket
-Les stades où sont le Rugby et le Foot
-La salle Lucquiaud qui abrite l'escrime et le judo
-L'athlétisme
-Le cyclisme
-Le tennis de table
-Aïkido, karaté, boxe, catch
-Les randonneurs du cognaçais
-Pétanque, musculation, haltérophilie.. et beaucoup d'autres puisque Cognac abrite plus de 60 clubs sportifs dont certains sont sur d'autres communes de la communauté de communes comme le club hippique qui est sur Cherves-Richemont

Santé

- Hôpital, un nouvel hôpital est en cours de construction près de la clinique dans le cadre d'un pôle hospitalier
- La clinique s'est délocalisée du centre du vieux Cognac vers Châteaubernard
- En 2001, le Conseil d'Administration de l'hôpital, présidé par le Maire de Cognac, a voté la délégation à la clinique du service public hospitalier de chirurgie.
- Maisons de retraites
- Médecins généralistes et spécialistes, dentistes, kinésithérapeutes, infirmières et pharmacies.

Medias

Radio Mixx fm Presse écrite La Charente libre et Sud Ouest

Personnages célèbres

-François I, né François d'Angoulême est né en 1494 dans le château de la ville. Il fut roi de France de 1515 à 1547. La place principale du centre ville porte son nom. Une statue représentant le roi à cheval dominant ses ennemis se trouve au centre de cette place. Porte du château dit de François I - Cognac - France - Janvier 2005.
-Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran né à Cognac en 1838, il découvrit le gallium en 1875, il isola le samarium en 1878.
-Jean Monnet, un des pères fondateurs de l'Europe naquit à Cognac en 1888.
-Louis Delage, constructeur automobile naquit à Cognac en 1874.
-Claude Boucher maître verrier à Cognac ouvre la voie à l'industrialisation de la fabrication des bouteilles en verre en inventant la machine à souffler le verre à l'air comprimé à la place du soufflage à la bouche vers 1880. Une de ses premières machines est visible dans un musée de la ville.
-Gérald Dahan, humoriste né à Cognac
-François Sagat, star du X gay est né à Cognac

Jumelages

La ville de Cognac est liée avec quatre villes.
- 20px Königswinter (Allemagne)
- 20px Perth (Écosse)
- 20px Denison (États-Unis)
- 20px Valdepeñas (Espagne)

Notes et références de l'article

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alambic   Allemagne   Angleterre   Angoulême   Armée de l'air   Arrondissement de Cognac   Art roman   Boutiers-Saint-Trojan   Camp romain   Camus (cognac)   Canton de Cognac-Nord   Canton de Cognac-Sud   Cartonnage   Chambre de commerce et d'industrie de Cognac   Charente (fleuve)   Charente libre   Charles IX de France   Chef-lieu   Cherves-Richemont   Château de Cognac   Châteaubernard   Claude Boucher (inventeur)   Climat océanique   Cognac (Charente)   Cognac (eau-de-vie)   Cognac Basket Ball   Cognac Yacht Rowing Club   Communauté de communes de Cognac   Commune française   Communes de la Charente   Contre-la-montre   Coup de chauffe   Cuve   Delamain   Eau-de-vie   Espagne   Europe   Festival Blues Passions de Cognac   Festival du film policier de Cognac   France   François Ier de France   François Sagat   GR 4   Gallium   Gare de Cognac   Gentilé   Guerre de Cent Ans   Guerres de religion (France)   Gérald Dahan   HQE   Hennessy   Hine   Imprimerie   Jardin anglais   Jardin public de Cognac   Jarnac   Javrezac   Jean Calvin   Jean Monnet   La Charité-sur-Loire   La Rochelle   Limoges   Liège   Louis Delage   Louis III de Montpensier   Louis II de Bourbon-Condé   Louis XIV de France   Maison à colombage   Mars (mois)   Martell (société)   Martin de Tours   Merpins   Montauban   Moët & Chandon   Musée des Arts du Cognac   Mérovingiens   Néolithique   Otard   Paléolithique   Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran   Perth (Écosse)   Phylloxéra   Pineau des Charentes   Poitou-Charentes   Rassemblement pour la République   Route nationale 141   Royan   Réforme protestante   Saint-Gobain   Saint-Jacques   Saint-Jacques-de-Compostelle   Saint-Laurent-de-Cognac   Saintes   Saintongeais   Salamandre (créature fantastique)   Samarium   Socata TB-30   Sud Ouest   Table de Peutinger   Tonneau (récipient)   Tour de France 2007   Transport express régional   Union pour un mouvement populaire   Valdepeñas   Valois   Verrerie   Via Agrippa   Vin de pays charentais  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^