République fédérale socialiste de Yougoslavie

Infos
La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut le nom de l'état yougoslave entre le 7 avril 1963 et le 15 janvier 1992. C'était un état communiste qui s'étendait sur les territoires des États indépendants de Bosnie-Herzégovine, de Croatie, de République de Macédoine, de Serbie, du Monténégro et de Slovénie. Créé le 29 novembre 1945 sur ce qu'était le royaume de Yougoslavie, il est d’abord désigné Fédération démocratique de Yougoslavie, puis en 1
République fédérale socialiste de Yougoslavie

La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut le nom de l'état yougoslave entre le 7 avril 1963 et le 15 janvier 1992. C'était un état communiste qui s'étendait sur les territoires des États indépendants de Bosnie-Herzégovine, de Croatie, de République de Macédoine, de Serbie, du Monténégro et de Slovénie. Créé le 29 novembre 1945 sur ce qu'était le royaume de Yougoslavie, il est d’abord désigné Fédération démocratique de Yougoslavie, puis en 1945, République fédérale populaire de Yougoslavie. Il pris son nom de République fédérale socialiste de Yougoslavie le 7 avril 1963. La fédération se désagrégea à partir du début des annés 1990 lorsque 4 de ses républiques firent sécession : la Croatie, la Slovénie, la Macédoine et la Bosnie-Herzégovine, évenements déclanchant les guerres en Yougoslavie.

Histoire

La Fédération démocratique de Yougoslavie fut constituée lors du Conseil anti-fasciste de libération nationale de la Yougoslavie qui se teint a Jajce du 29 novembre au 4 décembre 1943 alors que les négociations avec le gouvernement royal en exil continuaient. Le 29 novembre 1945 la République fédérale populaire de Yougoslavie fut établie en tant qu’état socialiste lors du premier rassemblement du parlement à Belgrade. Le 31 janvier 1946, la constitution de la RFPY est établie et crée les six républiques. Le premier président est Ivan Ribar et le premier ministre Josip Broz Tito. En 1953, Tito est élu à la présidence et sera nommé président à vie en 1979. À la différence des autres états d’Europe centrale et de l’est, la Yougoslavie eut la possibilité de se détacher de la tutelle de Moscou. Elle n’était ni membre du pacte de Varsovie ni de l’OTAN et a initié le mouvement des non-alignés avec Gamal Abdel Nasser et Jawaharlal Nehru. La modification la plus significative de ses frontières eut lieu en 1954 lorsque le territoire libre de Trieste fut dissout par le traité d'Osimo. La zone B de 515, 5 km² du territoire, déjà occupé par l'armée populaire yougoslave intégra la RFPY. En 1980, Tito meurt et les tensions entre les différentes nations de la SFRY s’accroissent et en 1991, les républiques de Croatie, de Slovénie, de Macédoine et de Bosnie-Herzégovine firent sécession. Après la guerre en ex-Yougoslavie, la Yougoslavie ne comptait plus que deux républiques : la Serbie et le Monténégro, qui formèrent la République fédérale de Yougoslavie, aussitôt dissoute et renommée Communauté d'États Serbie-et-Monténégro en 2003. La Serbie-et-Monténegro se sépara en deux états totalement indépendants le 3 juin 2006 après la proclamation de l'indépendance du Monténégro par référendum en 2006. Voir aussi : Histoire de la Yougoslavie

Divisions administratives

Carte des républiques et provinces de la RFSY L'état était divisé en six républiques socialistes et deux provinces autonomes rattachées à la république socialiste de Serbie. La capitale fédérale était Belgrade. Les républiques et provinces étaient :
-République socialiste de Bosnie-Herzégovine (capitale Sarajevo)
-République socialiste de Croatie (capitale Zagreb)
-République socialiste de Macédoine (capitale Skopje)
-République socialiste de Monténégro (capitale Titograd)
-République socialiste de Serbie (capitale Belgrade), incluant :
-5a La république socialiste autonome du Kosovo (capitale Pristina)
-5b La république socialiste autonome de Voïvodine (capitale Novi Sad)
-République socialiste de Slovénie (capitale Ljubljana)

Population

FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Présidents de la République fédérale socialiste de Yougoslavie

Yougoslavie, Republique federale socialiste de Yougoslavie, Republique federale socialiste de Yougoslavie, Republique federale socialiste de Catégorie:Seconde Yougoslavie bg:Социалистическа федеративна република Югославия bs:Jugoslavija (SFRJ) cs:Socialistická federativní republika Jugoslávie en:Socialist Federal Republic of Yugoslavia es:República Federal Socialista de Yugoslavia eu:Jugoslaviako Errepublika Federal Sozialista hr:Druga Jugoslavija io:Republiko Socialista Federala di Yugoslavia it:Repubblica Socialista Federale di Jugoslavia ko:유고슬라비아 사회주의 연방공화국 lt:Jugoslavija mk:Социјалистичка Федеративна Република Југославија oc:Republica Socialista Federala de Iogoslavia pl:Socjalistyczna Federalna Republika Jugosławii pt:República Socialista Federal da Iugoslávia ro:Republica Socialistă Federativă Iugoslavia sh:Socijalistička Federativna Republika Jugoslavija sl:Socialistična federativna republika Jugoslavija sr:Социјалистичка Федеративна Република Југославија zh:南斯拉夫社会主义联邦共和国
Sujets connexes
Armée populaire yougoslave   Belgrade   Bosnie-Herzégovine   Croate   Croatie   Dinar yougoslave   Drapeau de la République fédérale socialiste de Yougoslavie   Fédération démocratique de Yougoslavie   Gamal Abdel Nasser   Ivan Ribar   Jawaharlal Nehru   Josip Broz Tito   Kosovo   Ljubljana   Macédoine (pays)   Macédonien   Monténégro   Mouvement des non-alignés   Novi Sad   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Organisation du traité de l'Atlantique Nord   Pacte de Varsovie   Podgorica   Royaume de Yougoslavie   République fédérale de Yougoslavie   République fédérale populaire de Yougoslavie   Sarajevo   Serbe   Serbie   Serbo-croate   Skopje   Slovène   Slovénie   Socialisme   Territoire libre de Trieste   UTC+1   Voïvodine   Zagreb  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^