Laboratoires Éclair

Infos
Une action de la Société en 1911 Le studio Éclair au début du Les Laboratoires Éclair sont les principaux laboratoires de développement, de traitement et de tirage de pellicules cinématographiques en France. Leur travail s'est récemment tourné vers le numérique, à commencer par la restauration de vieux films. Depuis 1938, la compagnie possède également des studios de tournage, situés, comme le laboratoire, à Épinay-sur-Seine.
Laboratoires Éclair

Une action de la Société en 1911 Le studio Éclair au début du Les Laboratoires Éclair sont les principaux laboratoires de développement, de traitement et de tirage de pellicules cinématographiques en France. Leur travail s'est récemment tourné vers le numérique, à commencer par la restauration de vieux films. Depuis 1938, la compagnie possède également des studios de tournage, situés, comme le laboratoire, à Épinay-sur-Seine.

Histoire

Créée à Épinay-sur-Seine en 1907 par l'industriel Charles Jourjon, la société Éclair se destine dans un premier temps à la production de films : entre 1908 et 1918, Éclair est la troisième firme française après Gaumont et Pathé. Elle s'oriente ensuite vers la fabrication de projecteurs et de matériel de développement des films, avant de se lancer dans la fabrication de caméras à partir de 1920, avec notamment la Caméréclair et la Camérette Éclair. En 1929, Éclair produit l'un des premiers films sonores, Le Collier de la reine réalisé par Gaston Ravel. À la mort de Charles Jourjon en 1938, son beau-fils Jacques Mathot lui succède et rachète les studios Tobis d'Epinay-sur-Seine, où ont été tournés La Kermesse héroïque de Jacques Feyder et Le Million de René Clair. En 1947, Éclair lance la caméra 35 mm Cameflex, dont la version portable obtient le prix de Academy of Motion Pictures américaine trois ans plus tard. Dans les années 1960, son modèle Éclair 16, conçu à l'origine pour l'ORTF, se fait connaître par les cinéastes de la Nouvelle vague. L'activité de fabrication de caméras sera rachetée au début des années 1970 par le producteur Harry Saltzman avant d'être vendue dans les années 1980 au principal concurrent d'Éclair Aaton. La société se diversifie alors avec le traitement de la vidéo et la restauration de films sur pellicules. Parallèlement, les studios d'Epinay accueillent le tournage de nombreux longs-métrages.

Le groupe éclair

Éclair Group regrouppe, entre autres, le laboratoire éclair, le laboratoire GTC, le laboratoire vidéo Télétota, le Laboratoire Neyrac Films. Éclair Group a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires net consolidé de 97, 3 millions d'euros.

Quelques films tournés aux Studios Éclair

-La Grande Illusion
-Léon
-Un cœur en hiver
-La Reine Margot
-Les Visiteurs 2
-Le Dîner de cons
-Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre

Voir aussi

Catégorie:Wikipédia:ébauche cinéma Catégorie:Industrie du cinéma Catégorie:Épinay-sur-Seine
Sujets connexes
Aaton   Gaston Ravel   Gaumont   Harry Saltzman   Jacques Feyder   La Grande Illusion   La Kermesse héroïque   La Reine Margot (film, 1994)   Le Collier de la reine (film, 1929)   Le Dîner de cons   Le Million   Long métrage   Léon (film, 1994)   Numérique   Pathé   Pellicule   René Clair   Restauration (art)   Techniques de laboratoire cinématographique   Un cœur en hiver   Vidéo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^