Design

Infos
Barcelona Chair de Mies van der Rohe, 1929 machine à écrire de Camillo Olivetti, 1922 Le design est une discipline visant à rendre concret (sous une forme physique ou non) une pensée, un concept ou une intention en tenant compte éventuellement d'une ou des contraintes fonctionnelles, structurelles, esthétiques, didactiques, symboliques, techniques et productives. Le design est un mot anglo-saxon prononcé tirant à la fois son étymologie du français dessein (proje
Design

Barcelona Chair de Mies van der Rohe, 1929 machine à écrire de Camillo Olivetti, 1922 Le design est une discipline visant à rendre concret (sous une forme physique ou non) une pensée, un concept ou une intention en tenant compte éventuellement d'une ou des contraintes fonctionnelles, structurelles, esthétiques, didactiques, symboliques, techniques et productives. Le design est un mot anglo-saxon prononcé tirant à la fois son étymologie du français dessein (projet, intention) et dessin. En effet, à partir du , les mots dessin et dessein prennent des sens distincts, comme si l'art avait fini par séparer le geste de dessiner (dessin) du projet (dessein). Le design signifie donc à la fois projeter et dessiner.

Des définitions multiples

Il n'existe pas de définition unique du design. Son sens varie selon les époques, les cultures et les individus. Cependant :
- Pour les anglo-saxon, le design est davantage une conception, une idée, une intention ou un projet. En français, c'est une recherche d'harmonie entre les formes et les fonctions de l'objet. En Italie et en Allemagne, le design est nettement plus stratégique puisque l'industrie et l'artisanat de qualité en on fait leurs credo pour valoriser leurs productions.
- Pour les fonctionnalistes, le design est un processus qui visent à donner la forme juste correspondant aux fonctions (la fonction induit la forme).
- Depuis 1960, le design est en partie influencé par les pensées de Jean Baudrillard, Gilbert Simondon et Edgar Morin et se conçoit davantage comme un système, une concrétisation de pensée complexe.
- Par abus de langage, le mot design est devenu un adjectif faisant référence à un registre stylistique et populairement employé pour décrire un objet industriel ayant une forme sophistiquée et une apparence épurée : « Vous préférez les meubles design ou les meubles rustiques ? ». Aussi, le design est souvent confondu à tord avec du stylisme d'objet lorsque l'exercice consiste à embellir un objet dans le but de séduire des consommateurs.

Le Design, discipline de l'indiscipline

-Le designer se caractérise de l'artisan par le fait qu'il n'est pas spécialiste d'une matière (bois, métal, plastique, etc), du technicien par le fait qu'il n'est pas spécialiste d'une technique et de l'ingénieur par le fait qu'il traverse les domaines du savoir de façon transversale. En cela, on peut le rapprocher du chef d'orchestre ou du réalisateur au cinéma.
-Le design se conçoit comme une navigation permanente entre l'unité et le global, entre la pensée et l'action. En cela, on peut rapprocher cette démarche de celle de la pensée complexe et de la systémique.
-Le design ne consiste pas à accumuler des savoirs mais plutôt à créer, par la compréhension, des liens logiques entre des choses (flux, concepts, images, symboles, etc.)

Design & Marketing

Le design est aussi considéré comme une démarche stratégique opposé à celle du marketing. Elle ne tient pas compte des panels de consommateurs et des cibles potentielles en s'adressant à tous en privilégiant le sens et l'évidence de la production d'objets ou de services. Dans la réalité, le design est encore très largement soumis à cette dernière.

Design & Art

à compléter

Design & Architecture

à compléter

Design utilitaire

On désigne en principe comme "design utilitaire", l'ensemble conceptuel des équipements qui aménage notre environnement.

Historique et courants de pensées

Naissance du design


- En 1888 est né un mouvement résultant de l'association du critique d'art john Ruskin et de l'écrivain, peintre, décorateur et théoricien William Morris:the arts and crafts Exibithion Society. Morris et ses amis voulaient créer des formes nouvelles en accord avec la fonction des objets et pronaient paradoxalement le retour au Moyen Age et aux formes inspirées par la nature. Il voulaient également rapprocher le concepteur et le destinataire du produit par la mise en place d'ateliers car ils avaient trés tot compris le coté alienant et inhumain de l'industrie. William Morris défendait le belle ouvrage et le travail artisanal du compagnonnage et l'opposait au produit industrielle de qualité médiocre. Bien que très contestable, William Morris apparaît encore comme une figure fondatrice du design. Le mouvement arts and crafts exerce une profonde influence sur le developpement de l'art nouveau.
- Peter Behrens qui réalise le premier design globale pour AEG : l'usine des turbines, des objets électriques, le logo, etc.

Le Bauhaus

Krach de 1929 et design

-Dans un contexte économique tendu, Raymond Loewy écrit "La laideur se vend mal" et propose de donner une valeur esthétique et symbolique forte aux objets manufacturés pour relancer l'économie. Le style "streamline" apparaît.
-Le paquet de cigarettes Lucky Strike est redessiné par Raymond Loewy pour faire apparaître la marque et le logo sur les deux faces du paquet. La marque sera identifiable sur tous les paquets jetés dans la rue. C'est une première.

Antidesign et Design radicale des années 60-70

A la fin des années 60, parallèlement au mouvement d'architecture radicale, se développe l'idée d'un antidesign portée par les oeuvres de Joe Colombo. L'habitat doit se penser à partir du design et non pas subir les formes hiérarchiques de l'architecture. "La capsule insiste sur sa stupéfiante concordance avec l'émancipation disciplinaire du design à la fin des années 1960 quand il tente de se libérer de ces tutelles historiques pour s'imposer comme une discipline idoine de l'habitat. Cette position est notamment illustrée par l'oeuvre de Joe Colombo. Il invente les conditions d'une vie quotidienne moderne en correspondance avec le monde dans un rapport harmonieux espace-temps et invite ces pairs à repenser complètement l'habitat à partir du design."Alexandra Midal in Antidesign Petite histoire de la capsule d'habitation en images Editions Epithème, 2003.

Design & Utilitarisme

à compléter

La formation au design en France

Globalement, Le design a encore du mal a se définir comme une discipline à part entière, il est donc intéressant de constater qu'il est très souvent rattaché à une discipline maîtresse ou orienté vers un domaine particulier. Il est soit absorbé soit sectorisé et les formations en sont très révélatrices. De plus, d'un point de vue administratif, il n'existe pas de titre "designer" comme D.P.L.G. en architecture, chacun peut exercer sous ce titre de "designer" bien qu'il ne soit pas reconnu à l'ANPE par exemple.
-Sous la tutelle de l'ingénierie, c'est le design & innovation, ex d'école : le CNAM et l'IUP Evry. Orienté davantage par les sciences et techniques, c'est une démarche de conception innovante impliqué tout au long du projet, le design est une valeur ajoutée à un produit industriel.
-Sous la tutelle de l'architecture, c'est davantage du design de mobilier spécifique. Les agences d'architectures proposent de plus en plus souvent la conception du mobilier pour intégrer le cadre architectural qu'ils ont créer. Certaines écoles d'architectures proposent désormais des options "design".
-Rattaché à la mode et au arts décoratifs. C'est sans doute le genre de design le plus connu mais aussi un des plus critiqué en raison d'une production souvent ostentatoire et élitiste (dû à une tradition de tapissier décorateur très présente encore). Une école très représentative de cette tendance, ce sont les arts décoratifs de Paris, mais aussi Esad Reims, Ecole Boulle, etc. . Cette conception semble encore très ancrée puisque la Cité de la Mode et du Design ouvre ses portes au printemps 2008.
-Un design émergent. Le design de recherche est très impliqué dans les nouveaux médias, les nouveaux procédés industriels, les nouveaux usages, le non-standard, le parametric design et une réflexion poussée sur la société post-industrielle. Le design, en ce sens, doit être un outil d’action, de déformation, et de transformation du monde réel. Peu de formation en France, mais très présente à l'étranger : Post-Diplôme « Design et Recherche » crée en 1989, École supérieure art & design de Saint-Étienne, et l'ENSCI/Les Ateliers à Paris depuis 1982.

Bibliographie relative au design

-BARTHES Roland, Mythologies, 1957
-BAUDRILLARD Jean, Le système des objets, 1968
-BENJAMIN Walter, L'oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique
-BRANZI Andrea, La casa calda
-CERTEAU Michel DE, L'invention du quotidien
-DAGOGNET François, Pour l'art d'aujourd'hui, L'invention de notre monde, Eloge de l'objet
-LEROY-GOURHAN André, Le geste et la parole
-FRANCASTEL Pierre, Art et technique
-HEIDEGGER Martin, Essais et conférences, (comprenant La question de la technique)
-MANZINI Ezio, La matière de l'invention
-PAPANEK Victor, Design pour un monde réel
-PEREC Georges, Les choses, Espèces d'espace.
-SIMONDON Gilbert, Du mode d'existence des objets techniques

Citations

-“Le design est une activité liée à une pensée complexe et à une logique originale où la recherche esthétique s'associe aux stratégies industrielles et où la technologie n'est qu'une partie d'un vaste contexte symbolique. Les rapports entre l'art et le design sont beaucoup plus difficiles à mettre en théorie, en raison de leur caractère spontané et discontinu. Il fut un temps où l'on considérait que l'art générait de nouveaux langages tandis que le design les utilisait. Aujourd'hui nous assistons au phénomène inverse...” Andrea Branzi
-"Le designer est un inventeur de scénarios et stratégies, Ainsi, le projet doit s'exercer sur les territoires de l'imaginaire, créer de nouveaux récits, de nouvelles fictions, qui viendront augmenter l'épaisseur du réel" Andrea Branzi, La casa calda, Paris, Editions de l'Equerre, 1985
-"La fonction de destruction, la fonction de mort, sont fondamentales et notre société l'a oublié. Il ne suffit pas de produire des objets qui servent, il faut produire des objets qui sachent mourir, pour rétablir l'ordre symbolique. Toute discipline ne s'accomplit que si elle se dessaisit de son objet et met en jeu sa propre mort. C'est dans cette voie que, paradoxalement, le design peut trouver le sens du symbolique." Jean Baudrillard, extrait du texte "le crépuscule des signes", Traverses, n°2, 1975.
-'"La mise en oeuvre du matériau est conditionnée dans la technique par une longue tradition. C'est pourquoi la formation technique consiste généralement en une transmission et une acceptation, de méthodes achevées de travail. Une telle formation ne libère pas la créativité, elle empêche l'invention."'' Josef Albers

Anecdote

- En 1994, le Ministre de la Culture français Jacques Toubon invente le mot "stylique" pour remplacer l'anglicisme design et passe une loi préconisant l'usage du nouveau mot, provoquant par là même l'incrédulité et les moqueries de la presse française, notamment Le Nouvel Observateur.http://usbek.blogs.nouvelobs.com/archive/2007/06/29/la-loi-toubon-et-la-langue-fran%C3%A7aise.html

Sous-disciplines du design

Bien que le design soit par essence non-spécialisé et couvrant des domaines très variés, une tendance à la séparation en sous-discipline s'est faite progressivement en raison :
- du paradigme occidentale actuel fondée sur la disjonction (au 17e siècle) et la spécialisation ensuite (19e siècle) pour servir une volonté de maîtrise.
- de la réalité professionnel en entreprise qui exige davantage une spécialisation par domaine. D'où, une tendance pour les écoles professionnalisantes de sectorisé leurs formations.
- d'une tendance à 'anglicisme' pour des métiers déjà existant : scénographie se nomme de plus en plus design d'espace. Essentiellement, pour des raisons de valorisation.
- d'une certaine confusion : Initialement, il y a une distinction entre le design graphique (pratiqué par un designer pour servir un design global) et le graphisme, une discipline indépendante qui possède sa propre histoire remontant au première trace de l'homme dans les grottes de Lascaux.
- et des nouveaux terrains du design nécessitant de nouvelles formulations : design culinaire, motion design, parametric design, etc. Les séparations se font par :
- finalité typologique : design d'espace, objet, produit, motion, game, graphique, sonore, interactif, web, transport. Fondés davantage sur des compétences spécifiques à ces domaines.
- mode d'action, d'intention ou de processus : design industriel, écologique, pédagogique, interactif, fonctionnel, stratégique, paramétrique, de recherche. Fondés davantage sur un positionnement et une stratégie de création.
- Design produit
- Design industriel
- Design transport
- Design graphique (Graphisme)
- Design écologique, durable
- Design interactif
- Design d'information
- Design de l'environnement
- Game design
- Design culinaire
- Design numérique
- Motion Design
- Design stratégique
- Design d'espace (proche de l'architecture d'intérieur et de l'architecture d'extérieur ou urbanisme)
- Design Web
- Design sonore
- Design pédagogique

Designers

- Charlotte Perriand
- Le Corbusier
- Victor Papanek
- Andrée Putman
- Charles Eames
- Philippe Starck
- Pascal Mourgue
- Raymond Loewy
- Marc Newson
- Jasper Morrison
- Naoto Fukasawa
- Luigi Colani
- Mathieu Lehanneur
- Patrick Jouin
- Jean-Marie Massaud
- Ora-ïto
- Martin Szekely
- Charles Rennie Mackintosh
- Joe Colombo
- Konstantin Grcic
- Tokujin Yoshioka

Notes et références de l'article

Voir aussi

===
Sujets connexes
Andrea Branzi   Andrée Putman   Architecte diplômé par le gouvernement   Architecture d'intérieur   Bauhaus   Biennale internationale du design   Charles Eames   Charles Rennie Mackintosh   Charlotte Perriand   Cigarette   Cité du design   Complexité   Conservatoire national des arts et métiers   Consommation ostentatoire   Design industriel   Design interactif   Design numérique   Design transport   Edgar Morin   Fonctionnalisme (architecture)   Game design   Gilbert Simondon   Graphisme   IUP Génie des Systèmes Industriels d'Evry   Jacques Toubon   Jasper Morrison   Jean-Marie Massaud   Jean Baudrillard   Joe Colombo   Konstantin Grcic   Le Corbusier   Le Nouvel Observateur   Lucky Strike   Luigi Colani   Marc Newson   Marketing   Martin Szekely   Ora-ïto   Patrick Jouin   Peter Behrens   Philippe Starck   Raymond Loewy   Systémique   Urbanisme   Victor Papanek   Web design  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^