Maureen Connolly

Infos
Maureen Catherine Connolly Brinker (née le 17 septembre 1934 à San Diego, Californie – décédée le 21 juin 1969 à Dallas, Texas) est une joueuse de tennis américaine. D'une très grande précocité, elle est l'auteur en 1953 du premier Grand Chelem féminin, avant que sa carrière ne se voit brisée par une blessure un an plus tard.
Maureen Connolly

Maureen Catherine Connolly Brinker (née le 17 septembre 1934 à San Diego, Californie – décédée le 21 juin 1969 à Dallas, Texas) est une joueuse de tennis américaine. D'une très grande précocité, elle est l'auteur en 1953 du premier Grand Chelem féminin, avant que sa carrière ne se voit brisée par une blessure un an plus tard.

Biographie

Enfant sportive, Maureen Connoly se passionne pour l'équitation. Comme sa mère n'a pas les moyens de lui payer ses leçons, elle se tourne très vite vers le tennis. Dôtée d'une force naturelle et d'une précision inouïes pour l'époque, elle révèle vite ses talents : dès 1949, à quatorze ans, elle remporte cinquante-six matchs consécutifs.
- 1949 et 1950 : elle est championne junior des États-Unis (moins de dix-huit ans) à la fois en simple et en double.
- 1951 : à seize ans, elle devient la plus jeune gagnante des Internationaux des États-Unis en battant Shirley Fry en finale. Les médias américains en font immédiatement leur coqueluche, la surnommant “Little Mo”.
- 1952 : elle remporte Wimbledon et défend avec succès son titre à New York.
- 1953 : elle prend un nouveau coach, Harry Hopman. Après avoir décroché les Internationaux d'Australie, elle réalise le premier Grand Chelem féminin de l'histoire du tennis.
- 1954 : elle remporte encore Roland-Garros et Wimbledon. Le 20 juillet, deux semaines seulement après son troisième titre londonien, un camion la renverse tandis qu'elle se promène à cheval. Sa jambe abîmée, elle se voit obligée de mettre un terme à sa brillante carrière : elle n'a pas vingt ans. Elle se marie en 1955, a deux enfants. À Dallas, elle ouvre la , afin de promouvoir le tennis auprès des jeunes. On lui diagnostique un cancer en 1966. Elle décède trois ans plus tard. Depuis 1969, elle est membre de International Tennis Hall of Fame.

Palmarès (partiel) Maureen Connolly

Titres en simple

Finales de simple perdues

Titres en double

Finales de double perdues

Titres en double mixte

Finales en double mixte

Parcours en Grand Chelem

En simple

À droite du résultat, l'ultime adversaire

En double

Sous le résultat, la partenaire; à droite, l'ultime équipe adverse

Lien externe

- Catégorie:Naissance en 1934 Catégorie:Décès en 1969 Catégorie:Joueuse américaine de tennis Catégorie:Joueuse de tennis des années 1940 Catégorie:Joueuse de tennis des années 1950 Catégorie:Championne de tennis titrée en Grand Chelem (simple) Catégorie:Championne de tennis titrée en Grand Chelem (double dames) Catégorie:Championne de tennis titrée en Grand Chelem (double mixte) de:Maureen Connolly en:Maureen Connolly es:Maureen Connolly it:Maureen Connolly ja:モーリーン・コノリー no:Maureen Connolly pl:Maureen Connolly sv:Maureen Connolly tr:Maureen Connolly
Sujets connexes
Beryl Penrose   Californie   Cancer   Cheval   Dallas   Doris Hart   Ginette Bucaille   Grand Chelem de tennis   Hamilton Richardson   Harry Hopman   International Tennis Hall of Fame   Internationaux d'Italie   Internationaux de France de Roland-Garros   Julie Ann Sampson   Lew Hoad   Londres   Louise Brough Clapp   Mary Bevis Hawton   Maude Galtier   Melbourne   Mervyn Rose   Nell Hall Hopman   Open d'Australie   Paris   Patricia Ward Hales   Précocité   Rex Hartwig   Rome   San Diego   Shirley Fry Irvin   Suzanne Schmitt   Tennis   Texas   Tournoi de Wimbledon   US Open de tennis   Vic Seixas   Wimbledon (Londres)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^