Côte d'Émeraude

Infos
Côte d'Émeraude est le nom donné par Eugène Herpin, en raison de la couleur de la mer à certains moments, à la partie de la côte nord de la Bretagne située entre le cap Fréhel et Cancale. Rivages de la Côte d'Émeraude
Côte d'Émeraude

Côte d'Émeraude est le nom donné par Eugène Herpin, en raison de la couleur de la mer à certains moments, à la partie de la côte nord de la Bretagne située entre le cap Fréhel et Cancale. Rivages de la Côte d'Émeraude

Localités

Ses sites et stations balnéaires sont :

Ille-et-Vilaine

:
- Cancale :
- Pointe du Grouin :
- Paramé :
- Saint-Malo :
- Dinard :
- Saint-Briac :
- Saint-Lunaire

Côtes-d'Armor

:
- Lancieux :
- Saint-Jacut-de-la-Mer :
- Saint-Cast-le-Guildo :
- Cap Fréhel :
- Sables d'Or les Pins Le port d'Erquy et la station-balnéaire du Pléneuf-Val-André, bordant la baie de Saint-Brieuc, se rattachent également à la côte d'Émeraude.

Historique

Le secteur délimité par la Rance, la Manche et la dépression de Châteauneuf portait jadis le nom de Clos-Poulet (nom issu de « Pou-Alet », du latin Pagus Aleti, « le pays d'Alet »). Il fut rebaptisé Côte d’Émeraude sur le modèle de Côte d'Azur afin d'accompagner le développement touristique.

Les paysages

La côte a inspiré plusieurs artistes tel que le peintre Léon Hamonet qualifié en 1941 par un journaliste de Sorcier de la Côte d'Émeraude pour son talent à en traduire le pittoresque.

Voir aussi

- Liste des stations balnéaires françaises

Notes et références

Archives

- Fonds Armel Beaufils, Archives I&V, fonds 140 J, (0, 80 ml), 1927-1976 - Archives concernant la protection de sites de la Côte d'Émeraude à la Côte de granit rose.

Bibliographie

- Carole Lavoie, Eclats d'Émeraude, roman qui évoque les débuts du tourisme sur les côtes bretonne. Prologue 2007
- Anne-Marie Ferellec, Les pollutions marines. Situation actuelle sur la Côte d'Émeraude et mesures préventives, thèse de médecine, 1975, 209 p., (Archives d'I&V - Mémoire 2 J 701).
- Monique Sclaresky, La belle époque sur la Côte d'Émeraude, Éditions Ouest-France, 1984.
- Rachel Fournier, La contrebande maritime, 1763-1791, du Cap Fréhel à la baie du Mont-Saint-Michel, Rennes, 1997, (Archives d'I&V - Mémoire 2 J 815).
- Philippe Clairay, Le développement touristique de la Côte d'Émeraude (partie d'Ille-et-Vilaine) depuis le Second Empire, Rennes, 1997, (Archives d'I&V - Mémoire 2 J 928). Catégorie:Ille-et-Vilaine Emeraude de:Côte d'Émeraude
Sujets connexes
Archives départementales d'Ille-et-Vilaine   Cancale   Cap Fréhel   Carole Lavoie   Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine   Côte de granit rose   Côtes-d'Armor   Dinard   Erquy   Eugène Herpin   Ille-et-Vilaine   Lancieux   Liste des stations balnéaires françaises   Léon Hamonet   Manche (mer)   Ouest-France   Paramé   Pléneuf-Val-André   Pointe du Grouin   Rance (fleuve)   Saint-Briac   Saint-Brieuc   Saint-Cast-le-Guildo   Saint-Jacut-de-la-Mer   Saint-Lunaire   Saint-Malo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^