Stasi

Infos
Blason de la Stasi Le ministère de la Sécurité d’État (, MfS), dit la Stasi, était le service de police politique, de renseignements, d'espionnage et de contre-espionnage du régime communiste de la République démocratique allemande (RDA), créé le 8 février 1950.
Stasi

Blason de la Stasi Le ministère de la Sécurité d’État (, MfS), dit la Stasi, était le service de police politique, de renseignements, d'espionnage et de contre-espionnage du régime communiste de la République démocratique allemande (RDA), créé le 8 février 1950.

Historique et fonctionnement

Elle fut créée pour remplir les fonctions de police politique, qui devait donc se charger des renseignements, de l’espionnage et du contre-espionnage de la République démocratique allemande. Elle avait pour objectifs de traquer les opposants au régime politique instauré à la suite de l’occupation des Länder de l’Est par l’Armée rouge. Elle avait établi ses quartiers généraux sur la Normannenstrasse à Berlin-Est et était structurée sur le modèle du NKVD soviétique (ancêtre du KGB). Entre 1950 et 1989, la Stasi comptait 17 prisons préventives où étaient internés les détenus. Il y avait environ agents officiels travaillant pour la Stasi et collaborateurs inofficiels, les célèbres « IM » (inoffizieller Mitarbeiter), qui travaillaient en RDA et « IM » en RFA. La Stasi comportait donc agents, qui constituaient une surveillance très présente et très efficace. Lorsque la Stasi connaissait l’opinion de quelqu’un, elle préférait utiliser des pressions discrètes en forçant un homme à démissionner, un étudiant à arrêter ses études, la torture étant très exceptionnelle. Lorsqu’elle utilisait ces sortes de pression, la Stasi « pardonnait » à la personne concernée et l'intégrait dans son système en la forçant à devenir informateur à son tour. D'autre part, la Stasi possédait un réseau opérationnel d’appareils de surveillance, de caméra et de détecteurs. Siège de la Normannenstrasse Son premier directeur fut Wilhelm Zaisser, secondé par Erich Mielke. En 1953, Zaisser fut congédié par Walter Ulbricht, alors chef de la RDA, et remplacé par Ernst Wollweber qui démissionna en 1957 pour être remplacé par Erich Mielke. Cette même année, Markus Wolf devint le chef du Hauptverwaltung Aufklärung (HVA) ou « administration centrale de reconnaissance », la section de la Stasi qui s'occupait de contre-espionnage et d'espionnage. À ce poste, il se fit connaître comme un redoutable maître-espion. Il était surnommé « l'homme sans visage », car il refusait de se faire photographier. Un document, daté du et retrouvé dans les archives de la Stasi en 2007 atteste que les soldats étaient autorisés à ouvrir le feu sur toute personne essayant de franchir le mur, y compris les femmes et les enfantsVincent Fertey, « Les permis de tuer de la Stasi mis au grand jour », Le Figaro, 12 août2007 . C'est avec la chute du mur de Berlin en 1989 que la Stasi disparut.

Voir aussi

Bibliographie

- Sonia Combe, « Figures de l'officier traitant à travers les archives de la Stasi », Cultures & Conflits n° 53, janvier 2004, p. 99-112
- Yacine le Forestier et Luc Rosenzweig, L'Empire des mouchards, les dossiers de la Stasi, Ed. Jacques Bertoin 1992
- Markus Wolf, L'Œil de Berlin, Balland
- JY Kerouredan, Le Compteur de fauche, Edilivres

Notes et références

Article connexe

- Mémorial de Hohenschönhausen, dédié aux victimes de la Stasi
- Archives de la Stasi

Filmographie

- La Vie des autres (Das Leben der Anderen) de Florian Henckel von Donnersmarck, sorti en 2006, se déroule dans un Berlin-Est contrôlé par les services secrets de la Stasi.
-Le Tunnel (Der Tunnel) de Roland Suso Richter se déroule aussi en RDA pendant la construction du mur de Berlin.

Lien externe

- Catégorie:Police politique Catégorie:Service de renseignements allemand Catégorie:République démocratique allemande bg:ЩАЗИ ca:Stasi cs:Stasi da:Stasi de:Ministerium für Staatssicherheit el:Στάζι en:Stasi eo:Stasi es:Stasi fi:Stasi gl:Stasi he:שטאזי it:Stasi ja:シュタージ ko:국가공안국 ksh:Ministerium für Staatssicherheit lt:Stasi nl:Stasi no:Stasi pl:Stasi pt:Stasi ru:Штази sr:Штази sv:Stasi tr:Ministerium für Staatssicherheit zh:史塔西
Sujets connexes
Archives de la Stasi   Berlin-Est   Communisme   Contre-espionnage   Florian Henckel von Donnersmarck   KGB   La Vie des autres   Le Figaro   Markus Wolf   Mur de Berlin   NKVD   Police (institution)   Roland Suso Richter   République démocratique allemande   Soviétique   Stasi   Surveillance   Walter Ulbricht  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^