Billie Jean King

Infos
Billie Jean Moffitt King (née Moffitt le à Long Beach, Californie) est une joueuse de tennis américaine.
Billie Jean King

Billie Jean Moffitt King (née Moffitt le à Long Beach, Californie) est une joueuse de tennis américaine.

Carrière

Droitière, Billie Jean King a commencé sa carrière amateur à la fin des années 1950 (devenant professionnelle au début des années 1970) et s'est retirée du circuit WTA en 1983. Sa période de domination coïncide plus ou moins avec celle d'Evonne Goolagong et surtout de Margaret Court, avant la mainmise de Chris Evert à partir de 1974-1975. En simple, Billie Jean King a gagné douze tournois du Grand Chelem (dont quatre avant l'ère Open), performance d'autant plus remarquable qu'elle a disputé les Internationaux d'Australie à seulement cinq occasions – et tout juste sept fois Roland Garros. En double, elle totalise vingt-sept titres du Grand Chelem : seize en double dames, onze en double mixte. À égalité avec Martina Navrátilová, elle détient le record de victoires à Wimbledon, avec vingt trophées au total (simple, double dames et mixte). Elle est l'une des neuf joueusesLes huit autres joueuses sont : Margaret Smith Court, Maureen Connolly, Shirley Fry, Steffi Graf, Doris Hart, Chris Evert, Martina Navrátilová et Serena Williams. à avoir gagné les quatre titres du Grand Chelem en simple. En 1972, elle a réalisé le petit Chelem en simple, ne s'alignant pas à l'Open d'Australie. Cinq fois numéro 1 mondiale en simple entre 1966 et 1974Avant le classement informatique WTA et membre du top 10 pendant dix-sept années au total, elle a également été numéro un en double pendant douze saisons (un record), dont huit avec Rosie Casals. Billie Jean King est aussi la joueuse la plus âgéeÀ trente-neuf ans, sept mois et vingt-trois jours. à avoir remporté un tournoi en simple, en s'imposant au Classic de Birmingham en 1983. Elle est la première athlète féminine, tous sports confondus, à avoir gagné plus de 100 000 $ en une seule saison (1971). En 1973, elle crée World Tennis Association (WTA) dont elle devient la première présidente. Elle a épisodiquement joué en double jusqu'en 1990. Du milieu des années 1990 à 2002, elle a été capitaine de l'équipe américaine de Fed Cup. Elle est membre de International Tennis Hall of Fame depuis 1987. Le 28 août 2006, les organisateurs de l'US Open ont décidé de renommer le stade de Flushing Meadows en stade Billie Jean King. Pendant plus de vingt ans, elle a partagé la vie d'Ilana Kloss, laquelle a également été sa partenaire de double au début des années 1980.

Match de légende : la “Bataille des Sexes”Bien plus tard, une rumeur persistante affirmera que King aurait bénéficié d'un traitement de faveur pendant la rencontre, Riggs n'ayant soi-disant eu droit qu'à un seul service au lieu de deux. Le match s'est en réalité déroulé dans le strict respect des règles habituelles (deux engagements chacun).

Outre ses remarquables performances dans les tournois du monde entier, Billie Jean King reste célèbre pour sa victoire en 1973 contre le tennisman Bobby Riggs, numéro un mondial au milieu des années 1940 alors âgé de cinquante-cinq ans. En 1973, Bobby Riggs est reconverti dans les matchs d'exhibition à succès. Volontiers machiste et provocateur, il a pour habitude de critiquer publiquement le tennis féminin, selon lui « inférieur à celui pratiqué par les hommes », et de clamer qu’« aucune joueuse en activité ne pourrait jamais venir à bout d'un retraité ». Après avoir rossé Margaret Court quelques mois plus tôt (6-2, 6-1), il met donc King au défi de pouvoir le battre. King, la meilleure joueuse du moment, refuse initialement le duel, avant d'accepter contre une grosse somme d'argent. Le 20 septembre, à Houston, se tient donc la « bataille des Sexes », colossal évènement médiatique. Devant plus de trente mille spectateurs et cinquante millions de téléspectateurs estimés dans trente-sept pays, King l'emporte au meilleur des cinq manches (6-4, 6-3, 6-3). Cette rencontre a été largement contestée par ceux qui, à raison, ont mis en avant l'inutilité de faire des comparaisons, hommes et femmes pratiquant tout simplement des tennis différents. Il n'en reste pas moins que ce match a considérablement crédibilisé l'image du tennis féminin dans l'opinion publique. En 2001, pour une chaîne de télévision américaine, une comédie (When Billy beat Bobby ) relatera l'évènement, avec Holly Hunter dans le rôle de King.

Palmarès Billie Jean King (complet après 1971)

Titres en simple : 57 Finales en simple : 30 Titres en double : 89 Finales en double : 37 Titres en double mixte : 11 Finales en double mixte : 7

Parcours en Grand Chelem

En simple (1959-1983) En double (1961-1984)

Coupe de la Fédération

Finales gagnées : 2 Finales perdues : 2 Parcours détaillé : ==
Sujets connexes
Akron (Ohio)   Allan Stone   Alycia Moulton   Andrea Jaeger   Ann Haydon Jones   Ann Kiyomura   Anne Hobbs   Anne Smith   Anne White   Années 1940   Années 1950   Années 1970   Années 1980   Années 1990   Atlanta   Austin (Texas)   Barbara Potter   Berlin   Betsy Nagelsen   Betty Stöve   Beverly Mould   Billie Jean King   Birmingham   Bob Hewitt   Bobby Riggs   Boston   Brenda Kirk   Brisbane   Bristol (Angleterre)   Californie   Candy Reynolds   Carole Caldwell Graebner   Catherine Tanvier   Championnat de double WTA   Charlotte (Caroline du Nord)   Chattanooga   Chicago   Chichester (Angleterre)   Chris Evert   Chris O'Neil   Christine Truman-Janes   Classic d'Atlanta   Classic d'Indianapolis   Classic d'Oakland   Classic de Birmingham   Classic de Charlotte   Classic de Montréal   Classic de San Diego   Classic de Stanford   Classic de l'Arizona   Classic du Japon   Claudia Kohde-Kilsch   Claudia Monteiro   Coupe Family Circle   Coupe de Londres   Dallas   Darlene Hard   Delina Ann Boshoff   Dennis Ralston   Dianne Fromholtz Balestrat   Dick Crealy   Dick Stockton   Donna Floyd Fales   Doris Hart   Eastbourne   Edda Buding   Elizabeth Smylie   Eva Pfaff   Evonne Goolagong Cawley   Fed Cup   Filderstadt   Flushing Meadows   Fort Lauderdale   Françoise Durr   Fred Stolle   Frew McMillan   Gail Sherriff   Grand Chelem de tennis   Grand Prix de Filderstadt   Greer Stevens   Hambourg   Hartford   Hawaii   Heide Orth   Helen Gourlay-Cawley   Helga Hösl Schultze   Helga Masthoff   Hilton Head   Holly Hunter   Houston   Hurlingham (Londres)   Ilana Kloss   Indianapolis   International Tennis Hall of Fame   Internationaux d'Italie   Internationaux de France de Roland-Garros   Internationaux de Sydney   Ion Ţiriac   Jacksonville   Jan Lehane   Janet Newberry Wright   Jeanine Lieffrig   Joanne Russell-Longdon   John Lloyd   Judy Tegart-Dalton   Julie Anthony   Julie Heldman   Kansas City (Kansas)   Karen Hantze Susman   Karen Krantzcke   Kathleen Horvath   Kathy Jordan   Ken Fletcher   Kerry Harris   Kerry Reid   Las Vegas   Laura duPont   Lesley Charles   Lesley Hunt   Lesley Turner Bowrey   Liste de chaînes de télévision   Londres   Long Beach (Californie)   Los Angeles   Louisville (Kentucky)   Lucia Romanov   Machisme   Madrid   Margaret Smith Court   Maria Bueno   Marie Neumanova Pinterova   Marise Kruger   Martina Navrátilová   Marty Riessen   Mary-Ann Eisel-Curtis-Beattie   Mary Hamm   Masters de tennis féminin   Maureen Connolly   Melbourne   Miami   Milwaukee   Mima Jaušovec   Minneapolis   Mona Guerrant-Schallau   Montréal   Nancy Richey   Nashville   New York   Newport (Rhode Island)   Nottingham   Oakland   Oklahoma City   Olga Morozova   Open   Open d'Allemagne   Open d'Australie   Open de Brisbane   Open de Bristol   Open de Nottingham   Open de Porto Rico   Open de Sarasota   Open de Stockholm   Open de Tōkyō   Open du Brésil   Opinion publique   Orlando (Floride)   Owen Davidson   Pam Shriver   Paris   Pat Medrado   Pat Walkden-Pretorius   Petit Chelem de tennis   Phil Dent   Philadelphie   Phoenix (Arizona)   Professionnel   Pérouse (Italie)   Ray Ruffels   Renee Schuurman Haygarth   Renáta Tomanová   Richmond (Virginie)   Robyn Ebbern   Rome   Rosalyn Fairbank   Rosie Casals   Saison 1972 de la WTA   Saison 1973 de la WTA   Saison 1974 de la WTA   Saison 1975 de la WTA   Saison 1976 de la WTA   Saison 1977 de la WTA   Saison 1978 de la WTA   Saison 1979 de la WTA   Saison 1980 de la WTA   Saison 1981 de la WTA   Saison 1982 de la WTA   Saison 1983 de la WTA   Saison 1984 de la WTA   Saison 1990 de la WTA   Saison 2002 de la WTA   Saison 2006 de la WTA   Salt Lake City   San Antonio   San Diego   San Francisco   San Juan (Porto Rico)   Sandra Reynolds Price   Sarasota   Serena Williams   Sharon Walsh   Stan Smith   Steffi Graf   Steve Denton   Stockholm   Sue Barker   Susan Mascarin   Sydney   Sylvia Hanika   Tennis   Terry Holladay   Tournoi d'Akron   Tournoi d'Austin   Tournoi d'Eastbourne   Tournoi d'Orlando   Tournoi de Boston   Tournoi de Chicago   Tournoi de Dallas   Tournoi de Floride   Tournoi de Fort Lauderdale   Tournoi de Guildford   Tournoi de Hawaii   Tournoi de Houston   Tournoi de Las Vegas   Tournoi de Long Beach   Tournoi de Louisville   Tournoi de Melbourne   Tournoi de Nashville   Tournoi de New York   Tournoi de Newport   Tournoi de Palm Springs   Tournoi de Philadelphie   Tournoi de Richmond   Tournoi de San Antonio   Tournoi de Tucson   Tournoi de Washington   Tournoi de Wimbledon   Tournoi de l'Oklahoma   Tournoi du Colorado   Tournoi du Kansas   Tournoi du Michigan   Tournoi du Queen's   Tracy Austin   Tucson   Turin   US Indoors   US Open de tennis   Valerie Ziegenfuss   Vania King   Vicky Berner   Virginia Wade   Vitas Gerulaitis   WTA Tour   Wendy Turnbull   Wimbledon (Londres)   Winnie Shaw   Yvonne Vermaak  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^