Sou

Infos
Le sou est une ancienne monnaie française, issue du solidus romain et qui a survécu dans le langage à la décimalisation de 1795 pour désigner la pièce de 5 centimes jusqu'au début du . Il doit à cette longévité d'être encore présent dans de nombreuses expressions relatives à l'argent.
Sou

Le sou est une ancienne monnaie française, issue du solidus romain et qui a survécu dans le langage à la décimalisation de 1795 pour désigner la pièce de 5 centimes jusqu'au début du . Il doit à cette longévité d'être encore présent dans de nombreuses expressions relatives à l'argent.

Historique

Constantin Saint Louis valant 1 sou tournois Louis XV Le dernier « sou » (Ø réel : 19 mm) Tout commence avec aureus romain qui valait, sous César, 25 deniers d'argent (soit 100 sesterces de laiton ou 400 as de bronze) et pesait plus de 8 grammes d'or. Chaque empereur le rognant d'avantage, Dioclétien puis Constantin durent stabiliser sa valeur à 1/60 puis 1/72 de livre romaine, soit finalement 4, 5 grammes d'or, sous le nom de solidus. Le sou était né. Faisant honneur à son nom, la nouvelle monnaie allait gagner sa réputation d'inaltérabilité en traversant presqu'inchangée le déclin et la chute de l'Empire romain d'Occident, les grandes invasions et la création de royaumes germaniques dans toute l'Europe : non seulement frappé à Byzance jusqu'au sous le nom de Nomisma, le solidus sera imité par les rois barbares, en particulier les mérovingiens , quoique le plus souvent sous forme de tiers de sous (tremissis) . Face à une pénurie d'or, une nouvelle « stabilisation » (c'est ainsi que l'on appelle souvent les dévaluations) va venir de Charlemagne : le solidus ne sera désormais plus un soixante-douzième de livre romaine d'or mais un vingtième de livre carolingienne... d'argent. Il est lui-même divisé en 12 denarius, qui, sauf rares exceptions (le gros de Saint Louis), seront dans la pratique les seuls à circuler. Mais le système de compte « £sd » (1 livre = 20 sous de 12 deniers) restera inchangé en France jusqu'à la Révolution - et en Angleterre jusqu'en 1971. Solidus va devenir soldus, puis solt , sol ( au ), puis sou. Mille ans après la réforme monétaire carolingienne, quand la livre tournois cède la place au franc, sols et deniers disparaissent des bourses mais le terme « sou » est tellement ancré dans les habitudes que les français vont continuer à désigner ainsi le vingtième du franc, et ceci jusqu'à ce que la dernière pièce de 5 (anciens) centimes soit démonétisée dans les années 1940. De rognage en dévaluationLa permanence du sou permet de mesurer l'érosion monétaire sur longue période : la richissime famille qui se serait transmis 1 million d'aureus de la conquète de la Gaule à nos jours sans jamais les placer mais en en modernisant l'apparence à chacune de ces quelque 65 générations se serait retrouvée récemment avec 50000 anciens francs, puis 500 nouveaux francs, puis 76, 22 euros. Elle ne possèderait plus 8 tonnes d'or comme au temps de César mais pourrait à peine en acheter 8 grammes, bref son million de sous serait devenu un sou. Toutefois, l'érosion constatée n'est que de 0.68% l'an en moyenne, il aurait suffi de placer la somme à ce taux pour ne rien perdre., l'antique sou d'or, puis d'argent, sera devenu une pièce de billon, de cuivre, de bronze avant de finir, frappé une dernière fois entre les dates symboliques de 1914 et 1939, sous forme d'une pièce percée de 5 centimes en cupronickel puis en maillechort qu'on trouve encore dans les greniers et les mémoires : au début du , les gens âgés parlent encore de tel article à six sous de leur jeunesse et, pour eux, cinq anciens francs sont toujours une pièce de cent sous. Sans n'être plus rattaché à aucune valeur monétaire, le sou a même survécu au passage à l'euro pour désigner l'argent dans le langage courant.

Le sou dans les expressions françaises

- des sous signifie de l'argent (on n'a jamais dit « il a des francs » ni « elle a des euros ») ;
- c'est une affaire de gros sous pour parler d'une affaire dans laquelle les questions d'argent ont une grande importance.
- être sans le sou, ne pas avoir sou vaillant signifie ne pas avoir d'argent ;
- on disait aussi n'avoir ni sou ni maille, la maille étant un demi-denier.
- on dit de celui qui est toujours à court d'argent il lui manque toujours dix-neuf sous pour faire un franc ;
- un sou est un sou veut dire qu'il ne faut pas négliger les petits profits ;
- mais être près de ses sous, c'est être pingre ;
- on s'embête à cent sous l'heure ;
- un objet de quatre sous est de peu de valeur, ainsi « l'Opéra à 3 groschen » de Brecht est devenu L'Opéra de quat'sous ;
- pire, lorsqu'on n'a pas deux sous de jugeote, on ne vaut pas un sou ;
- sou par sou ou sou à sou signifie petit à petit ;
- propre comme un sou neuf signifie très propre;
- et même si l'on y perd des euros, les bandits manchots restent des machines à sous. Au Canada, le mot sou est utilisé dans le langage courant pour dénommer la division du dollar canadien, dont le terme officiel est cent. Les pièces d'un cent ont le nom vernaculaire de sou noir, et les pièces de vingt-cinq cents, celui de trente sous.

Articles liés

- Antiquité et haut moyen-âge : Aureus, Solidus et Nomisma
- Moyen-âge et ancien régime : Livre, Livre tournois, Sol et Denier
- Époque moderne : Franc, Franc français et Centime

Notes et références

Catégorie:Monnaie du Moyen Âge de:Sou (Münze)
Sujets connexes
Années 1940   Argent   As (monnaie)   Aureus   Billon (alliage)   Bronze   Canada   Centime   Charlemagne   Chronologie de l'Empire romain d'Occident   Constantin Ier (empereur romain)   Cuivre   Cupronickel   Denier (monnaie)   Dioclétien   Dollar canadien   Empire byzantin   Euro   Franc (unité monétaire)   Franc français   Grandes invasions   Gros tournois   Jules César   L'Opéra de quat'sous   Livre (monnaie)   Livre sterling   Livre tournois   Louis IX de France   Louis XV de France   Maillechort   Monnaie d'Ancien Régime   Mérovingiens   Nomisma   Or   Premiers royaumes du Haut Moyen Âge   Rome antique   Révolution française   Sesterce   Sol (monnaie de l'ancien régime)   Solidus   Solidus (monnaie)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^