René Joffroy

Infos
René Joffroy, (Chaumont, (Haute-Marne), 10 juin 1915 - Châtillon-sur-Seine, 5 février 1986) est un archéologue français. Il est surtout connu grâce à sa découverte de premier plan : la tombe princière de Vix en Côte-d'Or. Doté d'une formation universitaire solide et variée, titulaire de licences en lettres et en sciences, Réné Joffroy s'intéressa à des domaines variés, histoire, ethnologie, langues anciennes et enseigna la philosophie de 1940 à 1953 au collège
René Joffroy

René Joffroy, (Chaumont, (Haute-Marne), 10 juin 1915 - Châtillon-sur-Seine, 5 février 1986) est un archéologue français. Il est surtout connu grâce à sa découverte de premier plan : la tombe princière de Vix en Côte-d'Or. Doté d'une formation universitaire solide et variée, titulaire de licences en lettres et en sciences, Réné Joffroy s'intéressa à des domaines variés, histoire, ethnologie, langues anciennes et enseigna la philosophie de 1940 à 1953 au collège de Châtillon-sur-Seine, mais c'est l'archéologie qui le passionna au point de devenir son unique activité. Dès 1936, il participait en tant que bénévole à des chantiers de recherche préhistoriques dans diverses grottes de Haute-Marne et de Côte-d'Or. À partir de 1947, il devient conservateur du petit musée de Châtillon-sur-Seine et s'oriente tout naturellement vers les deux sites qui alimentent ses collections, la ville gallo-romaine de Vertillum et l'oppidum protohistorique du mont Lassois, à quelques kilomètres de la ville, qui faisaient l'objet de recherches depuis 1930. Il s'intéresse naturellement aux différents tumulus de la période de Hallstatt (premier âge du fer), qui se trouvent dans le secteur et publie une étude sur le riche mobilier retrouvé au dans la tombe à char de Sainte-Colombe-sur-Seine. Déjà, il se pose la question des relations de ces différentes sépultures avec l'important oppidum du mont Lassois. En janvier 1953, ses recherches seront couronnées par la découverte de la tombe princière de Vix, une sépulture hallstattienne au mobilier exceptionnel demeurée pratiquement intacte. Elle fait aujourd'hui, avec le fameux cratère de Vix, la renommée du musée du Châtillonais. Grâce à cette découverte et aux publications qu'il lui consacra, il devient connu du grand public. Il est nommé, en 1964, conservateur en chef du musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye et président d’honneur de la Société préhistorique de France et enseigne à l’École du Louvre tout en continuant la direction de chantiers.

Bibliographie

- L’Oppidum de Vix et la civilisation hallstattienne finale thèse d’État, publiée en 1960
- La tombe princière de Vix Côte d'or, Boudrot, 1961
- Vix et ses trésors - Paris, 1979
- Initiation à l’archéologie de la France, éditions Tallandier, Paris, 1984 Catégorie:Archéologue français Catégorie:Naissance en 1915 Catégorie:Décès en 1986 de:René Joffroy it:René Joffroy
Sujets connexes
Chaumont (Haute-Marne)   Châtillon-sur-Seine   Cratère de Vix   Côte-d'Or   Haute-Marne   Musée d'archéologie nationale   Oppidum   Protohistoire   Sainte-Colombe-sur-Seine   Tombe de Vix   Tombe à char   Tumulus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^