Section d'or

Infos
La Section d'or est un groupe d'artistes fondé en 1910-1911 par Jacques Villon, Raymond Duchamp-Villon et Marcel Duchamp, avec Robert Delaunay, Albert Gleizes, Frantisek Kupka, Henri Le Fauconnier, Fernand Léger et Jean Metzinger, pour constituer un courant distinct de celui des pionniers. Chaque dimanche de 1911 à 1914, Villon réunit dans son atelier, rue Lemaître à Puteaux, André Salmon, Apollinaire, Maurice Princet et des artistes hétéroclites qui revendiquent la sin
Section d'or

La Section d'or est un groupe d'artistes fondé en 1910-1911 par Jacques Villon, Raymond Duchamp-Villon et Marcel Duchamp, avec Robert Delaunay, Albert Gleizes, Frantisek Kupka, Henri Le Fauconnier, Fernand Léger et Jean Metzinger, pour constituer un courant distinct de celui des pionniers. Chaque dimanche de 1911 à 1914, Villon réunit dans son atelier, rue Lemaître à Puteaux, André Salmon, Apollinaire, Maurice Princet et des artistes hétéroclites qui revendiquent la singularité de leur démarche: « là où le cubisme déracine, la Section d'Or enracine » (Villon). Bien que parti du [cubisme orthodoxe, ils élaborent sous l'influence de l'hôte un système de défense stipulant une recherche de l'harmonie et des formes idéales régies par le principe du nombre d'or de la Renaissance, d'où le nom de Section d'or (Villon). En pratique, la plupart des peintres ignorant la géométrie, ce principe est appliqué de façon plus instinctive que mathématique. Artistes soucieux de s'inscrire dans la modernité, ils s'entretiennent d'art africain, de géométrie non euclidienne, de futurisme, et des recherches chronophotographiques de Étienne-Jules Marey et de Eadweard Muybridge. Le caractère intellectuel de leur démarche séduit en 1912 l'orthodoxe Juan Gris. Il fut sans doute pour ces « cubisteurs », avec Metzinger et Apollinaire, un agent d'informations précieux sur les pratiques des Montmartrois. Suite à l'exposition des futuristes chez Berheim Jeune (février 1912), ils exposent à la galerie de Boétie (octobre 1912) pour révéler les nouvelles directives du mouvement. En plus des fondateurs, l'exposition réunit Alexander Archipenko, André Lhote, Roger de la Fresnaye, Louis Marcoussis et Francis Picabia. Delaunay, soucieux d'éviter les étiquettes, n'expose pas. Bien que trahissant l'influence de Montmartre, les œuvres présentées se distinguent par l'intégration de la couleur, du dynamisme et du simultanéisme. Suite à cette exposition, Apollinaire signale « l'écartèlement » du cubisme et la naissance de l'orphisme. Peu de temps après, les références à la Renaissance et le refus d'appartenir à un groupe provoquent le désistement de Léger, Delaunay et Duchamp. Catégorie:Mouvement artistique de:Section d'Or en:Section d'Or
Sujets connexes
Albert Gleizes   Alexander Archipenko   André Lhote   André Salmon   Cubisme   Eadweard Muybridge   Fernand Léger   Francis Picabia   Futurisme   Guillaume Apollinaire   Géométrie   Géométrie non euclidienne   Henri Le Fauconnier   Jacques Villon   Jean Metzinger   Juan Gris   Louis Marcoussis   Marcel Duchamp   Maurice Princet   Nombre d'or   Orphisme (art)   Puteaux   Raymond Duchamp-Villon   Renaissance (période historique)   Robert Delaunay  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^