Bosnie (région)

Infos
Limite approximative entre la Bosnie (zone claire) et l'Herzégovine (zone foncée) Historiquement et géographiquement, la région connue sous le nom de Bosnie (localement Bosna/Босна) comprend la partie nord de l'actuel État de Bosnie-Herzégovine. Elle se situe dans les Alpes dinariques, jusqu'à la limite méridionale de la plaine de Pannonie, les rivières Save et Drina marquant ses frontières nord et est. La superficie approximative de la Bosnie e
Bosnie (région)

Limite approximative entre la Bosnie (zone claire) et l'Herzégovine (zone foncée) Historiquement et géographiquement, la région connue sous le nom de Bosnie (localement Bosna/Босна) comprend la partie nord de l'actuel État de Bosnie-Herzégovine. Elle se situe dans les Alpes dinariques, jusqu'à la limite méridionale de la plaine de Pannonie, les rivières Save et Drina marquant ses frontières nord et est. La superficie approximative de la Bosnie est d'environ 41 000 km², soit environ 80 % du territoire de l'actuel État de Bosnie-Herzégovine. Officiellement, il n'existe pas de frontière politique ou géographique avec la région méridionale de l'Herzégovine, bien que le sujet soit régulièrement débattu. Les deux régions ont formé depuis le Moyen Âge une entité géopolitique commune, et le terme « Bosnie » est souvent utilisé à tort pour désigner l'État complet (Bosnie et Herzégovine), et donc aussi la région de l'Herzégovine.

Histoire

En 1137, les seigneurs de Bosnie (Rama) s’associent au royaume de Hongrie-Croatie dont le souverain porte désormais aussi le titre de « Rex Ramae ». Intervenant dans les querelles dynastiques de la couronne hongroise, l'empereur Manuel Ier Comnène, s'empara en 1167 de la Bosnie et de la Croatie méridionale mais sa mort marqua la fin de la présence byzantine dans les Balkans. Béla III de Hongrie (1172-1196) reçut l’allégeance du ban Kulin de Bosnie et du prince Miroslav de Chulmie (Herzégovine actuelle). Le souverain du royaume croate soumit définitivement la Bosnie en 1237. Avec la dislocation de l'autorité des derniers représentants de la famille royales des Arpadiens, les princes croates de Bribir - issus de la famille des Šubić - devinrent particulièrement influents en Bosnie vers 1300. (Charles Robert de Hongrie) réussit à s'emparer en 1322 du chef de la maison des Bribir et affirma ainsi son autorité sur le nord et l'ouest de la Bosnie actuelle. Le ban de Bosnie Étienne Cotroman en profita pour annexer à la Bosnie les Pays du Ponant. À partir de cette époque, le banat de Bosnie comprenait la majorité du territoire de l'actuel État de Bosnie-Herzégovine. Par son mariage avec Élisabeth Kotromanić - la fille du ban de Bosnie - Louis Ier de Hongrie acquit la Chulmie (l’Herzégovine occidentale actuelle). En 1366, il contraignit son allié, le ban de Bosnie, Tvrtko - qui s’était rebellé contre la Hongrie - à reconnaître à nouveau son autorité. Mais après la mort du dernier grand roi de la dynastie des Angevins de Naples, le banat de Bosnie s’émancipa définitivement de la tutelle hungaro-croate et devint un royaume indépendant lequel engloba la majeure partie de la Dalmatie. Tvrtko Ier (1338-1391), de la famille croate des Kotromanić, se fit couronner roi de Bosnie et de Dalmatie en 1377. Comme sa mère était de la dynastie serbe des Nemanjić, il en profita pour se faire couronner en même temps roi de Serbie, dont il contrôlait aussi une partie. En 1463, les Ottomans s’emparèrent de la Bosnie pratiquement sans livrer bataille. Matthias Ier de Hongrie réussit à arracha au sultant Mahomet II la forteresse de Jajce et organisa deux banats contre les incursions turques dans la Bosnie septentrionale. Mais le reste de la Bosnie et l’Herzégovine succombèrent sous les attaques turques en 1482. La Bosnie fut intégrée pour quatre siècles dans l'Empire ottoman (1463 - 1878). Le sanjak de Bosnie comprenait aussi l'Herzégovine jusqu'au milieu du . La région prit le nom de « Bosnie et Herzégovine » en 1853 suite à des remodelages politiques. Le Parti du droit d’Ante Starcević est créé en Croatie 1861 ; son programme prône la réunification et l’indépendance à l'égard de Vienne de tous les "territoires croates", Bosnie comprise. L’évêque croate de Djakovo, Josip J. Strossmayer, élabore le premier programme d’unification des Slaves du Sud (1866) de la Monarchie sous l’appellation, alors inédite, de « yougo-slave » (sud-slave). Le premier congrès « yougoslave » se tient à Ljubljana en 1870. A la suite du congrès de Berlin de 1878, l’Auriche-Hongrie occupe la Bosnie-Herzégovine après l'insurrection croate d'Herzégovine. En 1908 l’Auriche-Hongrie annexe entièrement la Bosnie-Herzégovine et contrarie du même coup les visées expansionnistes de la Serbie à l'égard de cette province. L’attentat de Sarajevo, perpétré en 1914 contre le prince héritier François-Ferdinand d'Autriche par le jeune nationaliste serbe Gavrilo Princip, déclenche la Première Guerre mondiale. Pour la période postérieure à la Seconde guerre mondiale, voir Histoire de la Bosnie-Herzégovine. Catégorie:Géographie de la Bosnie-Herzégovine bg:Босна (област) bs:Bosna (regija) de:Bosnien en:Bosnia (region) eo:Bosnio fi:Bosnia he:בוסניה (אזור) hr:Bosna ja:ボスニア ko:보스니아 lt:Bosnija nl:Bosnië sr:Босна ta:பொசுனியா (பிரதேசம்) zh:波斯尼亞區
Sujets connexes
Alpes dinariques   Balkans   Bosnie   Bosnie-Herzégovine   Bosnie (région)   Béla III de Hongrie   Charles Robert de Hongrie   Congrès de Berlin   Dalmatie   Drina   Empire ottoman   François-Ferdinand d'Autriche   Gavrilo Princip   Herzégovine   Louis Ier de Hongrie   Manuel Ier Comnène   Matthias Ier de Hongrie   Moyen Âge   Pannonie   Sarajevo   Save (Danube)   Serbie   Tvrtko Ier  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^