Questeur

Infos
Les questeurs sont des magistrats romains chargés des finances. Créés au nombre de 2 en 447 av. J.-C. ils sont 4 en 267 av. J.-C., 20 sous Sylla et 40 sous César. Ils sont les gardiens du Trésor, chargés des finances de l'armée et des provinces. Selon la lex Villlia annalis de 180 av. J.-C., il faut avoir fait dix ans de stipendia, de service militaire dans l’infanterie ou six dans la cavalerie pour briguer la questure.L'âge minimum requis est de 28 ans
Questeur

Les questeurs sont des magistrats romains chargés des finances. Créés au nombre de 2 en 447 av. J.-C. ils sont 4 en 267 av. J.-C., 20 sous Sylla et 40 sous César. Ils sont les gardiens du Trésor, chargés des finances de l'armée et des provinces. Selon la lex Villlia annalis de 180 av. J.-C., il faut avoir fait dix ans de stipendia, de service militaire dans l’infanterie ou six dans la cavalerie pour briguer la questure.L'âge minimum requis est de 28 ans pour les patriciens et 30 ans pour les plébéiens après la réforme de Sylla. C'est la première fonction qui doit être exercée dans le cursus honorum. On distingue trois types de questeurs :
- les questeurs urbains (quæstores urbani) dit aussi questeurs de l’autel de Saturne (quæstores ærarii Saturni), au nombre de deux, qui ont la charge du trésor de l’État déposé au temple de Saturne sur le Forum. Ils sont assistés de secrétaires, les scribes de l’autel (scribæ ærarii).
- les questeurs de la flotte (quæstores classici), au nombre de quatre, qui sont chargés semble-t-il de la perception de la douane et de l’impôt dans les quatre villes où ils résident : Ostie, Calès en Campanie, Ariminum et Lilybée en Sicile.
- les questeurs ordinaires, dépendant des magistrats supérieurs pour l’administration financière hors de Rome, celle des armées et des provinces. Chaque armée en dehors de Rome comporte ainsi un questeur qui fait office de trésorier-payeur général. L’expansion romaine entraîne celle des questeurs ordinaires, dont le nombre double sous César en raison de ses conquêtes et de son intense activité militaire. ---- De façon plus contemporaine, un questeur est aujourd'hui un membre du bureau d'une assemblée parlementaire chargé des problèmes d'administration intérieure de l'assemblée (établissement du budget, personnel, locaux, matériel). En France, dans chacune des assemblées parlementaires (Assemblée nationale, Sénat), il existe un Collège de trois questeurs (en règle générale, deux issus de la majorité et un de l'opposition) qui sont des parlementaires élus en début de chaque session par leur pairs parlementaires. Créé par le sénatus-consulte du 28 frimaire an XII (20 décembre 1803), cet organisme collégial a la haute main, sans être tributaire des décisions du pouvoir exécutif, sur l'administration, le personnel et les crédits de chaque Assemblée. Cette institution originale, gage d’indépendance et de collégialité dans la gestion des questions internes, a été repris dans d'autres parlements, notamment en Italie et en Belgique, dans les anciens territoires français et au Parlement européen. Catégorie:Politique de la Rome antique Catégorie:Économie sous la Rome antique bg:Квестор bs:Kvestor ca:Qüestor cs:Quaestor da:Kvæstor de:Quaestur en:Quaestor es:Cuestor fi:Kvestori he:קוואיסטור hu:Quaestor it:Questore (storia romana) ja:クァエストル ka:კვესტორი ko:재무관 lt:Kvestorius mk:Квестор nl:Quaestor (Rome) no:Kvestor pl:Kwestor pt:Questor ro:Chestor ru:Квестор sh:Kvestor sr:Квестор sv:Quaestor tr:Quaestor zh:財務官
Sujets connexes
Assemblée nationale (France)   Assemblée parlementaire   Belgique   Campanie   Cursus honorum   Italie   Jules César   Lilybée   Ostie   Parlement européen   Plèbe   Province romaine   Sicile (province romaine)   Sylla   Sénat romain   Temple de Saturne (Rome)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^