Vivre et laisser mourir

Infos
Vivre et laisser mourir (Live and Let Die) est un film américano-britannique réalisé par Guy Hamilton, sorti en 1973.
Vivre et laisser mourir

Vivre et laisser mourir (Live and Let Die) est un film américano-britannique réalisé par Guy Hamilton, sorti en 1973.

Synopsis

Suite à l'assassinat de plusieurs agents, James Bond est chargé d'enquéter sur le docteur Kananga, un caïd de la drogue.

Fiche technique

- Titre : Vivre et laisser mourir
- Titre original : Live and Let Die
- Réalisation : Guy Hamilton
- Scénario : Tom Mankiewicz d'après le roman éponyme de Ian Fleming
- Production : Albert R. Broccoli et Harry Saltzman
- Budget : 7 millions de dollars
- Musique : George Martin, Paul McCartney avec les Wings (chanson titre)
- Photographie : Ted Moore
- Montage : Bert Bates
- Costumes : Julie Harris
- Pays d'origine : Royaume-Uni, États-Unis
- Format : Couleurs - 1, 37:1 - Mono - 35 mm
- Genre : Action, espionnage
- Durée : 121 minutes
- Dates de sortie : 27 juin 1973 (États-Unis), 12 juillet 1973 (Royaume-Uni), 21 décembre 1973 (France)

Distribution

- Roger Moore : James Bond
- Jane Seymour : Solitaire
- Yaphet Kotto : Kananga/Mr. Big
- Geoffrey Holder : Baron Samedi
- Bernard Lee : M
- Gloria Hendry : Rosie Carver
- Clifton James : Shérif Pepper
- Julius W. Harris : Tee Hee
- Roy Stewart : Quarrel
- David Hedison : Felix Leiter
- Lois Maxwell : Miss Moneypenny

Lieux de l'action


- New York, États-Unis
- La Nouvelle-Orléans, Louisiane, États-Unis
- San Monique, île des Caraïbes

Lieux de tournage

Le tournage s'est déroulé du 13 octobre 1972 au 15 mars 1973 à
- New York :
-aéroport international John-F.-Kennedy
-on aperçoit les fondations du World Trade Center, alors en construction, lors de la scène au QG de la CIA à New-York.
- La Nouvelle-Orléans et Slidell (États-Unis), aux studios Pinewood (Royaume-Uni), ainsi qu'à Cornwall, en Jamaïque (la scène des crocodiles).

Autour du film

- Il s'agit du premier James Bond avec Roger Moore, apportant une nouvelle dose d'humour. Roger Moore était l'acteur que Ian Fleming avait envisagé dès 1962 pour interpréter Bond, mais sous contrat pour Le Saint, il n'était pas alors disponible. C'est l'échec commercial aux États-Unis de la série Amicalement Vôtre qui le libéra pour jouer Bond.
- Q n'apparaît pas dans le film. Il y avait, de la part des scénaristes, une volonté de se démarquer des Bond précédents, d'où la quasi-absence de gadgets. Les fans réclamèrent le retour de Q pour l'épisode suivant.
- Les producteurs voulaient vraiment se démarquer des Bond précédents. L'idée était de différencier Bond de Sean Connery, peut-être pour éviter un nouvel échec du type George Lazenby. Le Bond de Roger Moore, en tout cas dans cet épisode :
- ne boit pas de vodka martini mais du bourbon whisky
- reçoit ses ordres chez lui (comme dans le premier épisode, Dr. No) et non au MI6
- ne porte pas de chapeau
- ne fume pas de cigarettes, mais des cigares (le contrat de Roger Moore lui permettait un accès illimité à des Montecristo roulés à la main, cela coûta à la production plus de 3000 livres sterling de l'époque).
-
- Lorsque le personnage de Bond/Moore fut bien établi, les Bond-ismes firent leur réapparition.
- Sean Connery refusa un cachet alors faramineux de 5, 5 millions de dollars pour jouer Bond dans ce film. Burt Reynolds, Paul Newman et Robert Redford avaient aussi un temps été envisagés pour jouer Bond.
- La chanson titre a été écrite par Paul McCartney, l'ancien Beatles & Linda McCartney, et interprétée par les Wings. Pourtant, dans Goldfinger, James Bond conseillait d'écouter les Beatles avec des boules quiès. Cette chanson fut reprise par Guns N' Roses en 1991.
- Ross Kananga était le propriétaire de la ferme aux alligators. Il était aussi celui qui réalisa la cascade de Bond marchant sur les alligators. Il plut tellement aux producteurs qu'ils donnèrent son nom au méchant.
- Le saut en bateau de Bond établit alors, involontairement, un record du monde : 110 pieds, soit 33, 5 mètres.
- Le film fit 3 053 913 entrées en France, 20 100 000 aux États-Unis et plus de 96 millions dans le monde, remportant ainsi 126, 4 millions de dollars.
- Catherine Deneuve a failli interpréter le rôle de Solitaire, mais Jane Seymour obtint le rôle après que le producteur Albert R. Broccoli l'ait vue dans la série britannique The Onedine Line.
- Les producteurs ont envisagé le retour de Honey Ryder (Ursula Andress dans Dr. No), dans Vivre et laisser mourir, avant de décider, à la dernière minute, qu'il serait inapproprié de lui faire vivre une histoire d'amour avec deux Bonds différents.

Récompenses

- Nomination aux Oscars et aux Grammy pour la meilleure chanson (Paul McCartney, pour Live and let die) en 1973.

Lien externe

- sur l'Internet Movie Database Vivre et laisser mourir Vivre et laisser mourir Vivre et laisser mourir Catégorie:Film se déroulant à New York Vivre et laisser mourir Vivre et laisser mourir Vivre et laisser mourir Catégorie:EON Productions cs:Žít a nechat zemřít da:Live and Let Die de:Leben und sterben lassen en:Live and Let Die (film) es:Vive y deja morir (película) fi:Elä ja anna toisten kuolla he:חיה ותן למות hr:Živi i pusti umrijeti it:Agente 007 - Vivi e lascia morire ja:007 死ぬのは奴らだ nl:Live and Let Die (film) no:Å leve og la dø (film) pl:Żyj i pozwól umrzeć pt:Live and Let Die ru:Живи и дай умереть (фильм) sr:Живи и пусти друге да умру sv:Leva och låta dö (film) th:พยัคฆ์มฤตยู 007
Sujets connexes
Albert R. Broccoli   Antilles   Aéroport international John-F.-Kennedy   Bernard Lee   Burt Reynolds   Catherine Deneuve   David Hedison   Geoffrey Holder   George Lazenby   George Martin   Goldfinger   Guns N' Roses   Guy Hamilton   Harry Saltzman   Ian Fleming   Internet Movie Database   Jamaïque   Jane Seymour   Julie Harris   La Nouvelle-Orléans   Linda McCartney   Lois Maxwell   Louisiane   New York   Paul McCartney   Paul Newman   Pinewood   Requins et services secrets   Robert Redford   Roger Moore   Royaume-Uni   Sean Connery   Slidell (Louisiane)   Ursula Andress   Wings (groupe)   Yaphet Kotto  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^