Tore

Infos
Le terme tore a essentiellement deux acceptions distinctes, suivant les usages :
- En ingénierie ou en géométrie élémentaire, un tore peut désigner un solide de révolution de l'espace obtenu à partir d'un cercle, ou bien sa surface. Les donuts, de nombreux modèles de bouées, ou encore certains joint toriques d'étanchéité ont ainsi une forme plus ou moins torique.
- En mathématiques, et en premier en topologie et en géométrie, un tore est un quotient d'u
Tore

Le terme tore a essentiellement deux acceptions distinctes, suivant les usages :
- En ingénierie ou en géométrie élémentaire, un tore peut désigner un solide de révolution de l'espace obtenu à partir d'un cercle, ou bien sa surface. Les donuts, de nombreux modèles de bouées, ou encore certains joint toriques d'étanchéité ont ainsi une forme plus ou moins torique.
- En mathématiques, et en premier en topologie et en géométrie, un tore est un quotient d'un espace vectoriel réel de dimension finie par un réseau, ou tout espace topologique qui lui est homéomorphe. La surface du solide de révolution décrit ci-dessus est généralement homéomorphe à (R/Z)×(R/Z), exception faite des cas de dégénérescence.

Le solide de révolution

Un tore est engendré par la rotation d'un cercle autour d'un autre cercle. Un tore désigne le volume de l'espace euclidien R3 engendré par la rotation d'un cercle C de rayon r autour d'une droite affine D située dans son plan à une distance R de son centre. Dans cette acceptation, certains auteurs désignent par tore plein le solide obtenu, réservant le terme tore pour la surface correspondante. À l'action d'une isométrie affine directe près, le tore (plein) est uniquement déterminé par les deux paramètres réels R et r. La forme du tore (plein) dépend du signe de R-r :
- Si R < r, le tore est dit « croisé » et ressemble visuellement à une citrouille ; le solide est topologiquement une boule fermée de l'espace tridimensionnel, sa surface est une sphère.
- Si R = r, le tore est dit « à collier nul ».
- si R > r, le tore est dit « ouvert » et ressemble à une chambre à air (exemple francophone) ou à un donut (exemple anglophone). Pour R = 0, alors le tore (plein) correspondant est effectivement une boule (solide obtenu par la rotation d'un disque autour de l'un de ses diamètres). Certains auteurs réservent la dénomination tore pour R-r positif, voire strictement positif. 500px Les trois types de tores : Tore croisé, à collier nul, et ouvert.

Aire et volume

Tore ouvert, pour lequel R = 3 r Pour R-r positif ou nul, on a :
- Aire du tore : A = 4 π² r R ;
- Volume intérieur du tore : V = 2 π² r² R. Les théorème de Gysin permettent de déterminer les formules de l'aire et du volume du tore croisé (pour R0, parmi les isométries remarquables du tore, on distingue :
- Les rotations ru d'axe (supposé orienté) D et d'angle u ;
- Le retournement a par rapport au plan affine P orthogonal à D passant par le centre de C ;
- Le retournement bQ par rapport à tout plan affine Q contenant D ;
- La symétrie centrale s par rapport au projeté orthogonal O de C sur D ;
- Les symétries axiales par rapport à toute droite passant par O et contenue dans P ;
- Les composées d'une rotation ru par le retournement a. Evidemment, la symétrie centrale et les symétries axiales s'obtiennent comme composées des retournements décrits. Le groupe G des isométries du tore est isomorphe au produit direct de Z/2Z par le produit semi-direct de S1 par Z/2Z : :G=Z/2Z\times (R/2\pi Z\rtimes Z/2Z) . Un isomorphe naturel est décrit comme suit :
- ru correspond à (0, u, 0) ;
- a correspond à (1, 0, 0) ;
- Pour un plan Q fixé arbitraire, bQ correspond à (0, 0, 1). En particulier, br'u(Q)=r'u'b'Qr-u correspond à (0, u, 1) ; s correspond à (1, π, 0) ; ...

Applications

- En recherche nucléaire énergétique, dans les réacteurs de type tokamak, le plasma est contenu par de forts champs magnétiques dans une chambre de forme torique. L'un de ces réacteurs porte d'ailleurs le nom de Tore Supra. C'est aussi la forme des accélérateurs de particules les synchrotrons
- En électricité, la forme idéale du bobinage d'un transformateur est celle du tore.

Le tore de dimension n

En topologie, le terme tore est réservé pour désigner des espaces topologiques bien définis à difféomorphisme près. Il existe plusieurs présentations, toutes équivalentes. On appelle tore de dimension n , habituellement noté dans la littérature mathématique Tn, l'espace topologique unique à homéomorphisme près défini comme :
- Produit cartésien de n copies du cercle ;
- Quotient de Rn par Zn ;
- Plus généralement, quotient d'un espace vectoriel réel de dimension finie n par un réseau (ici, sous-groupe additif discret maximal) ; Le tore de dimension n est une variété topologique compacte et connexe de dimension n. Obtenu comme quotient d'un espace vectoriel réel, Tn est une variété différentielle (compacte et connexe de dimension n) ; l'atlas maximal correspondant ne dépend ni du réseau, ni de l'espace vectoriel. Si E est un espace vectoriel euclidien de dimension n et G un réseau de E, le quotient Tn=E/G se présente naturellement comme une variété plate. Le groupe fondamental de Tn est le groupe abélien libre à n générateurs, soit Zn. Le tore de dimension n est l'unique groupe de Lie abélien compact. L'introduction des tores maximaux (sous-groupe de Lie abélien compact maximal) est d'une importance capitale dans l'étude des groupes de Lie compacts.

Voir aussi

- Univers en tore bidimensionnel.
- Cercles de Villarceau Catégorie:Surface catégorie:physique nucléaire bg:Тор (геометрия) ca:Tor (figura geomètrica) cs:Torus da:Torus de:Torus en:Torus eo:Toro (Italio) es:Toro (matemática) fi:Torus he:טורוס hu:Tórusz io:Toro it:Toro (geometria) ja:トーラス lb:Torus lt:Toras (geometrija) mk:Тор nl:Torus no:Torus pl:Torus (matematyka) pt:Toro (topologia) ru:Тор (поверхность) sr:Торус sv:Torus uk:Тор (геометрія) zh:环面
Sujets connexes
Bouée   Cercle   Cercles de Villarceau   Chambre à air   Champ magnétique   Citrouille   Donut   Groupe de Lie   Géométrie   Ingénierie   Joint torique   Mathématiques   Nucléaire   Physique des plasmas   Rotation   Réseau (géométrie)   Solide de révolution   Synchrotron   Tokamak   Topologie   Tore maximal   Univers en tore bidimensionnel   Volume  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^