Gare de Rennes

Infos
La gare de Rennes principale, située au Sud du centre-ville, a été construite en 1857 et complétée plus tard d'un souterrain desservant les voies. Elle a été entièrement réaménagée en 1992 par T. Le Berre pour l'arrivée du TGV Atlantique ; un ensemble immobilier de bureaux, de services, un second accès par le Sud, et des correspondances avec les autres systèmes de transport la prolongent (gare routière, accès directe au métro) et en font un point d'échange
Gare de Rennes

La gare de Rennes principale, située au Sud du centre-ville, a été construite en 1857 et complétée plus tard d'un souterrain desservant les voies. Elle a été entièrement réaménagée en 1992 par T. Le Berre pour l'arrivée du TGV Atlantique ; un ensemble immobilier de bureaux, de services, un second accès par le Sud, et des correspondances avec les autres systèmes de transport la prolongent (gare routière, accès directe au métro) et en font un point d'échange incontournable de la ville.

Construction, aménagements et accès

De l'ancienne gare (qui donne au Nord sur le centre-ville), il reste quelques arcades sur quai et les ailes sur lesquelles repose le nouveau hall voyageurs : un triangle d'acier et de verre construit au dessus des voies. D'une surface de 6 000 m², le niveau supérieur accueille ainsi un ensemble de commerces, les billeteries, le hall d'attente et d'informations... Ce nouveau hall, qui donne accès à l'ensemble des voies par escalators ou escaliers, est également desservi par ascenseurs ; il communique également avec un nouvel accès voyageur par une dalle ouverte (la nouvelle gare Sud), construite avec un parc immobilier de bureaux au dessus d'elle (1994) et un hôtel (2002) ainsi qu'un nouvel accès automobile avec parking souterrain pour en améliorer la desserte et l’accessibilité dans la ville en évitant le centre. Du côté Nord (centre-ville), l'ancienne gare réaménagée au rez-de-chaussée donne accès au souterrain desservant également l'ensemble des voies, dispose d'un accès direct au métro (ligne a). L’ancienne place de la gare au Nord est devenue une dalle presque entièrement piétonne donnant aussi accès aux taxis (également accessibles côté Sud), aux bus urbains (voies réservées avec accès contrôlé), ainsi qu'à la nouvelle gare routière voisine pour les correspondances de cars départementaux et internationaux. Trains régionaux et TGV en gare de Rennes vus depuis le nouveau hall construit au dessus des voies, et vue partielle des anciens bâtiments de la gare Nord, côté Est. Le TGV Atlantique à Rennes, devant le nouveau hall de la gare, côté Ouest, et vue du nouveau parc immobilier au dessus de l'accès Sud.

Lignes desservies

TGV

La gare est reliée directement en TGV à Paris en 2 h 03 (via Le Mans avec desserte de Vitré et Laval), et permet des interconnexions directes via les lignes TGV Nord à Roissy, Lille et Londres, ou TGV Sud-Est vers Lyon et Marseille. Côté Ouest, la ligne Atlantique se prolonge vers Brest (via Saint-Brieuc) ou Quimper (via Redon et Vannes). Côté nord, la ligne TGV dessert aussi Saint-Malo.

TER

Ligne TER Bretagne (train):
- ligne 1 Rennes - Brest (désert Lamballe, St-Brieuc, Morlaix)
- ligne 2 : Rennes - Vannes - Lorient - Quimper
- ligne 4 : Rennes - Redon - Nantes
- ligne 6 : Rennes - Vitré
- ligne 7 : Rennes - Montreuil-sur-Ille
- ligne 8 : Rennes - Messac
- ligne 9 : Rennes - Châteaubriant
- ligne 10 : Rennes - La Brohinière (via Gare de L'Hermitage-Mordelles, Montfort-sur-Meu et Montauban-de-Bretagne
- ligne 13 : Rennes - Dol-de-Bretagne - Saint-Malo (ligne qui dessert aussi la gare Pontchaillou (CHR) au Nord de Rennes en complément du métro)
- ligne 14 : Rennes - Laval - Le Mans (via Cesson-Sévigné, Chateaubourg, Vitré)
- ligne 15 : Rennes - Redon
- ligne 16 : Rennes - Saint-Brieuc
- ligne 17 : Rennes - Dol-de-Bretagne - Dinan
- ligne 33 : Rennes - Caen lignes de TER (en autocar, gare routière qui jouxte la gare SNCF):
- ligne 30 : Rennes - Mont-Saint-Michel
- ligne 35 : Rennes - Pontivy Le code AITA de la gare est ZFJ.

Aménagements futurs

La gare de Rennes se situe au cœur d'un quartier qui devrait connaître de profondes modifications urbaines dans les prochaines décennies. Vers 2012, la gare sera le point de départ de la LGV Bretagne-Pays de la Loire qui la mettra à 1 h 23 de Paris. Elle deviendra également le pôle multimodal le plus important de la métropole rennaise, avec l'arrivée de la seconde ligne de métro b et le projet de construction adjacente d'une gare régionale, dédiée au trafic TER. Ce projet doit répondre à la très forte hausse du trafic sur le réseau TER breton (+11 % entre 2004 et 2005 uniquement pour le trafic périurbain de Rennes), ainsi que sur le réseau de transport public lui-même (+70 % sur 2001-2005 sur la métropole, +60 % pour les liaisons départementales), soit les hausses les plus élevées de France, mais aussi aux objectifs de développement durable (une réduction de près de 60 % du trafic automobile, ce qui nécessite une hausse de 14 % à 17 % de la part des transports en commun publics) : un développement où le TER, déjà intégré dans le schéma de transport urbain de la métropole, jouera un rôle de plus en plus prépondérant. Dans le cadre de la desserte interne de la métropole rennaise, d'anciennes petites gares des communes environnantes seront réhabilitées pour compléter l'interconnexion avec le métro et l'offre publique de transport urbain dans le département, et il est envisagé d'ouvrir (ou rouvrir) des stations ferroviaires locales supplémentaires à Rennes et en périphérie pour le trafic voyageurs (les « haltes voyageurs », telle celle du CHR dans le quartier rennais de Pontchaillou, et celle de Saint-Grégoire au Nord, ou celle envisagée de Cesson-Sévigné à l'Est, et la plupart des communes de la métropole actuellement seulement traversées par le trafic grandes-lignes ou desservies uniquement pour le frêt), avec les aménagements d'infrastructure nécessaires pour ne pas gêner le reste du trafic ferroviaire régional ou national en pleine croissance. La gare centrale de Rennes jouera alors pleinement son rôle de pôle multimodal. , sur le site de Rennes-Métropole La gare sera aussi le point de départ ou de correspondance pour desservir directement le futur (projet en cours de réalisation suite à la déclaration d'utilité publique publiée le 13 avril 2007), construit à Notre-Dame-des-Landes à 70 km au Sud de Rennes en collaboration avec l'agglomération de Nantes-Saint-Nazaire.L'actuel aéroport doit transférer son trafic passager dans le projet d'aéroport en 2020 voire avant, dès 2015 ; le futur aéroport doit permettre de compléter l'offre de transport international aérien sur la Bretagne, pour les voyageurs comme pour le fret, et de soulager le trafic des aéroports de Paris à destination de l'Ouest, en favorisant les liaisons transversales que ne peuvent prendre en charge les seuls TGV depuis Paris : . Ce projet s'inscrit aussi dans celui de l'amélioration de la liaison ferroviaire entre les deux métropoles régionales, dont le trafic voyageurs ne cesse de progresser et dont la desserte actuelle (par TER via Redon) est jugée insuffisante à long terme pour suivre cette évolution nécessaire. Ainsi, vers 2025, Rennes et Nantes seront reliées en moins d'une heure via une future gare interrégionale construite sur le site même du nouvel aéroport qui desservira aussi le Sud de la Bretagne et Châteaubriant, pour exploiter pleinement les possibilités d'intermodalité..

Références

Voir aussi

- Liste des gares de France
- Transports et communications à Rennes Rennes Catégorie:Transports et communications à Rennes en:Gare de Rennes pl:Gare de Rennes
Sujets connexes
Brest   Cesson-Sévigné   Châteaubriant   Dinan   Dol-de-Bretagne   Gare Aéroport Charles-de-Gaulle 2 TGV   Gare de Brest   Gare de Caen   Gare de L'Hermitage-Mordelles   Gare de Nantes   Gare du Mans   Illenoo   LGV Bretagne-Pays de la Loire   Laval (Mayenne)   Le Mans   Lille   Liste des codes AITA des gares   Liste des gares de France   Londres   Lorient   Lyon   Marseille   Messac   Montauban-de-Bretagne   Montfort-sur-Meu   Montreuil-sur-Ille   Métro de Rennes   Nantes   Notre-Dame-des-Landes   Paris   Pontivy   Quimper   Redon   Rennes   Rennes Métropole   Saint-Brieuc   Saint-Grégoire   Saint-Malo   Saint-Nazaire   Société nationale des chemins de fer français   TER Bretagne   TGV   TGV Atlantique   Transports et communications à Rennes   Vannes   Vitré (Ille-et-Vilaine)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^