Hénoch

Infos
Hénoch est le nom de trois personnages, dont deux sont des patriarches de la Bible.
Hénoch

Hénoch est le nom de trois personnages, dont deux sont des patriarches de la Bible.

Le fils de Caïn

En Genèse 4, 17, Hénoch (hébreu חנוך , initié) (grec dans la Septante : ῾Ενωχ, ) est le nom du fils de Caïn pour qui celui-ci construit une ville qu'il appelle de ce nom : Hénoch. Hénoch est le père d'Irad. Victor Hugo l'a évoqué dans la Légende des siècles : « L'œil était dans la tombe… ».

Le fils de Yared

C'est le même nom, initié, que pour le fils de Caïn : hébreu חנוך, grec ῾Ενωχ. Il est cité en Genèse 5 18-24. Hénoch, fils de Caïn, "initie" la nomination des lieux, et Hénoch, fils de Yared, "initie" le décompte des temps, Arrière-grand-père de Noé, il est le septième des patriarches de la lignée dont Adam est le premier et Noé le dixième. Hénoch a vécu en tout trois cent soixante cinq ans. Hénoch a marché avec Dieu et il n'a plus été là car Dieu l'a pris . Hénoch initie aussi le cas des personnes disparues, dont nul ne peut certifier la mort. Le nom de Hanouka, fête de l'"inauguration" du Temple, a la même étymologie. Dans la littérature « intertestamentaire » des apocryphes qui s’est développée dans l’Alexandrie hellénistique depuis la traduction de la Septante, tout un cycle est placé sous le patronage d’Hénoch. Il comprend notamment les livres d'Hénoch et des Jubilés. Il apparaît aussi dans des écrits apocryphes qui racontent qu'il est passé de son corps humain à celui d'un ange. On apprend dans l’épître de Jude qu’il a prophétisé les derniers jours. C’est aussi cet Hénoch qui, pour les mormons, aurait fondé la cité de Sion. Selon le Livre de Moïse, Sion fut enlevée au ciel à cause de la justice de ceux qui y vivaient. Hénoch est enfin désigné sous le nom d’Idris dans le Coran. Il est réputé pour être à la fois le père de l’écriture, de l’astronomie et de la maîtrise du fer. Dans la tradition musulmane, Idris a connu la mort au 4 ciel alors qu'il s'y été rendu accompagné d'un ange pour demander à l'ange de la mort de reporter sa fin. Ce dernier savait par Dieu qu'il allait prendre à Idris la vie ce jour même au 4 ciel mais n'avait jamais saisi ce que ferait un humain dans un endroit pareil. L'histoire prouve le savoir limité des anges, la précision du destin "qadar" et la grandeur d'Allah.

Le fils de Seth

Le nom Énosh, qu'il vaut mieux ici écrire avec s, et sans h initial, (Énosh ou Énosch) correspond à l'hébreu אנוש , signifiant homme et transcrit par Ενως, dans la Septante. Son nom figure dans les généalogies en Genèse 5, 6-7, dans le premier Livre des Chroniques 1:1, et en Luc 3:38

Voir aussi

Sur le "cycle d'Hénoch", partie des Livres bibliques "intertestamentaires" :
- Livre d'Hénoch
- Livre des Jubilés Sur la "magie énochienne"
- Énochien ==
Sujets connexes
Bible   Caïn   Coran   Genèse   Hanoucca   Idris (prophète)   Jude   Kénan   Livre d'Hénoch   Livre de Moïse   Livre des Jubilés   Luc   Mathusalem   Noé (patriarche)   Patriarches (Bible)   Septante   Sion (homonymie)   Victor Hugo  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^