Ouragan Katrina

Infos
L'ouragan Katrina est un des ouragans les plus puissants à avoir frappé les États-Unis et surtout l'un des plus étendus (rayon de plus de 650 km dont 190 de vents de force cyclonique et 340 de tempête tropicale). Il a atteint les côtes à proximité de La Nouvelle-Orléans et de Biloxi le 29 août 2005 vers 11 heures, heure locale, évitant partiellement la ville de La Nouvelle-Orléans en bifurquant au dernier moment vers l'est. Son œil est large de 40 kilomètres et se
Ouragan Katrina

L'ouragan Katrina est un des ouragans les plus puissants à avoir frappé les États-Unis et surtout l'un des plus étendus (rayon de plus de 650 km dont 190 de vents de force cyclonique et 340 de tempête tropicale). Il a atteint les côtes à proximité de La Nouvelle-Orléans et de Biloxi le 29 août 2005 vers 11 heures, heure locale, évitant partiellement la ville de La Nouvelle-Orléans en bifurquant au dernier moment vers l'est. Son œil est large de 40 kilomètres et ses vents ont pu atteindre 280 km/h. L'évacuation de la ville a été tentée en raison des risques de submersion d'une partie de la ville, bâtie sous le niveau de la mer. Au large, des vagues de 11 mètres ont pu être observées. Le 28 au soir, Katrina avait déjà fait 9 morts. Après le passage de l'ouragan, on trouva plusieurs États des États-Unis sous les eaux. Katrina a ainsi plongé la Louisiane et La Nouvelle-Orléans dans la désolation tandis que quelques pillards profitent de la désorganisation des forces de l'ordre. Cet ouragan a causé près de 1 500 victimes dont environ un millier directement.

Genèse de Katrina

La dépression tropicale à l'origine de Katrina a été détectée le 23 août sur les Bahamas. Il y a une controverse pour le nommer 10 ou 12 de l'année, mais ce système fut ensuite nommé 4 tempête tropicale de l'année le 25 août et toucha brièvement le sud de la Floride ce même jour, au statut de tempête d'échelle 1. Prévisions du 28 août pour les trois jours suivants La tempête passa la Floride et se régénéra dans les eaux du Golfe du Mexique le 26 août et la dépression se creusa à 971 millibars, ce qui la fit passer en catégorie 2 de l'Échelle de Saffir-Simpson. À 9 heures GMT, Katrina passa à l'échelon 3 avec des pressions de 945 mb. A l'approche des terres, elle a légèrement faibli pour revenir à l'échelon 4 (mais les dégâts d'un cyclone sont aussi liés à la vitesse de déplacement de l'œil). Le 31 août, Katrina devenu une tempête extratropicale a déversé des quantités d'eau de l'ordre de 50 à 110 mm sur le Québec en 12 heures ainsi que plusieurs rafales de vent allant de 50 a 98 km/h. Dans la région du Saguenay et de la Côte-Nord plusieurs routes ont été emportées par les eaux, certains tronçons de la route 138 ont été emportés coupant la Côte-Nord du reste du Québec ce qui a grandement compliqué l'approvisionnement en nourriture et en essence.

Menace sur La Nouvelle-Orléans

Le secteur du Super Dome inondé au 31 août 2005 Certains secteurs de La Nouvelle-Orléans sont jusqu'à 6 mètres sous le niveau de la mer, zone dans lesquelles les eaux de pluie sont pompées puis rejetées à la mer. Des digues de 4 mètres de haut protègent la ville, mais la hausse possible du niveau de la mer due à Katrina pourrait atteindre 6 mètres. Et si l'ouragan passait comme prévu à l'est, les eaux du Lac Pontchartrain pourraient également envahir la ville. Devant ces risques de submersion et d'inondations graves, le maire Ray Nagin a ordonné l'évacuation de la ville et établi des refuges de dernier ressort pour les personnes qui ne pourraient évacuer la ville, dont la salle de sport du Louisiana Superdome, déjà utilisée en 1998 lors de l'ouragan Georges. Le président George W. Bush a déclaré l'état d'urgence en Louisiane, deux jours avant l'arrivée de l'ouragan sur les côtes. Dimanche 28 août, La National Oceanic and Atmospheric Administration a prédit des dommages catastrophiques sur la ville, pouvant aller jusqu'à la destruction partielle ou totale de la moitié des habitations et des dégâts importants, qui pourraient rendre la ville inhabitable pour plusieurs semaines, notamment si des déchets des raffineries de pétrole proches venaient polluer la ville.

Bilan

Comme pour toute catastrophe d'envergure, le bilan des victimes est donné à titre indicatif, les chiffres étant des estimations globales certainement inexactes. On a établi une distinction entre les États-Unis pays directement touché par la catastrophe, et les pays ayant perdu des ressortissants présents dans ce pays juste au moment du drame. Voici le détail des bilans, état par état (chiffres officiels) : Bilan du jeudi 22 septembre 2005.
-Au moins 141 500 sinistrés restent hébergés dans des centres et foyers d'accueil mis en place dans au moins 18 États et à Washington.
-Plus d'un million de louisianais pourraient avoir été déplacés par la catastrophe.
-Plus de 200 000 foyers pourraient être relogés par les pouvoirs publics durant près de cinq ans.

Chronologie

Conséquences économiques

L'ouragan Katrina a déjà eu un impact économique significatif mais on en prévoit d'autres sur la durée. La plupart des experts s'accordent à penser que Katrina sera la plus coûteuse catastrophe naturelle de l'histoire des États-Unis. Le 15 février 2006, face aux critiques et aux manifestations, l'administration Bush a annoncé qu'elle demanderait au congrès une rallonge de 4, 2 milliards de dollars pour indemniser les victimes des cyclones Katrina et Rita. Cette somme devrait donc s'ajouter aux 7, 7 milliards déjà accordés en 2005.

Conséquences politiques

Le président Bush à Jackson Square (l'ancienne Place d'Armes), La Nouvelle-Orléans, septembre 2005
-Chute de la cote de popularité de George W. Bush
-Le 9 septembre 2005, la gestion du dossier Katrina a été retirée à Michael Brown, le directeur de la FEMA (Federal Emergency Management Agency), l'agence chargée de superviser les situations d'urgence aux États-Unis. Le directeur de la FEMA sera remplacé par son numéro deux, le vice-amiral Thad W. Allen. Ce dernier supervisait les opérations de secours à La Nouvelle-Orléans. Cette décision devrait être annoncée officiellement par le secrétaire à la Sécurité intérieure, Michael Chertoff. Moins d'une heure avant qu'il ne soit déchargé de ses responsabilités, le porte-parole de la Maison Blanche Scott McClellan avait affirmé qu'une démission de Brown n'était pas à l'ordre du jour.
-Le 12 septembre 2005, le ministère américain de la sécurité intérieure annonce la démission du directeur de la FEMA, ­Michael Brown.
-Le 15 septembre 2005, le président George W. Bush reconnaît que le gouvernement n'a pas été à la hauteur de la tragédie de Katrina et demande la révision des plans d'urgence pour les métropoles américaines.

Origines ethniques des victimes et conséquences sociales

Les statistiques officielles ont montré que si la majorité des victimes étaient noires, la communauté blanche a plus souffert proportionnellement que la communauté afro-américaine. Au 1 mars 2006, corps avaient été retrouvés par le département de la santé de Louisiane et sur les 853 victimes rendues à leurs familles à cette date, on dénombre :
- Africains-Americains - 421 (53% du total)
- Asiatiques/Pacifique – 6 (
Sujets connexes
Agence fédérale des situations d'urgence   Alabama   Alicia Keys   Allemagne   Antilles   Arabie saoudite   Arkansas   Australie   Avion   Bahamas   Biloxi (Mississippi)   Blues   Bob Dylan   Bono   Bruce Willis   Canada   Caroline du Sud   Chevron Corporation   Congrès des États-Unis   Consulat (diplomatie)   Conséquences de l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans   Corée du Sud   Cuba   Cyclone   Cyclone tropical   Céline Dion   Digue   Double Up   Dow Chemical   Duluth   Floride   France   George W. Bush   Gerhard Schröder   Golfe du Mexique   Groupe électrogène   Grèce   Guadeloupe   Géorgie (État)   Honduras   Hélicoptère   Inondation   Israël   Jack Nicholson   Jamaïque   Japon   Javier Solana   Jerrican   Jesse Jackson   Joschka Fischer   Julia Roberts   Kentucky   Kilomètre par heure   La Nouvelle-Orléans   Lac Pontchartrain   Le Monde   Lit (mobilier)   Louisiana Superdome   Louisiane   Maison Blanche   Mariah Carey   Martinique   Mary J. Blige   Mexique   Michael Chertoff   Minnesota   Mississippi (État)   Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge   National Oceanic and Atmospheric Administration   Navire   Neil Young   Ohio   Ontario   Oprah Winfrey   Organisation des Nations unies   Organisation du traité de l'Atlantique Nord   Ouragan Betsy   Ouragan Camille   Ouragan Hugo   Ouragan Katrina   Ouragan Rita   Paul Frederic Simon   Pays-Bas   Porto Rico   Pétrole   Québec   R. Kelly   Raffinerie   Ray Nagin   Reconstruction   Route 138 (Québec)   Royaume-Uni   Russie   République dominicaine   République populaire de Chine   Saguenay   Saison cyclonique 2005 (Atlantique nord)   Salvador   Scott McClellan   Sean Penn   Steven Spielberg   Suisse   Sécurité civile   Ségrégation   Temps universel coordonné   Tennessee   Tente   Texas   The New York Times   Union européenne   Venezuela   Vent   Wal-Mart  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^