Parc national

Infos
Hiver en Wattamolla au Parc national royal en Australie Un parc national est une portion de territoire qui est classée par décret à l'intérieur de laquelle la faune, la flore et le milieu naturel en général sont protégés de l'action de l'homme. Il est généralement choisi lorsque la conservation de la faune, de la flore, du sol, du sous-sol, de l’atmosphère, des eaux et, en général, d’un milieu naturel présente un intérêt spécial et qu’il importe de pré
Parc national

Hiver en Wattamolla au Parc national royal en Australie Un parc national est une portion de territoire qui est classée par décret à l'intérieur de laquelle la faune, la flore et le milieu naturel en général sont protégés de l'action de l'homme. Il est généralement choisi lorsque la conservation de la faune, de la flore, du sol, du sous-sol, de l’atmosphère, des eaux et, en général, d’un milieu naturel présente un intérêt spécial et qu’il importe de préserver ce milieu contre tout effet de dégradation naturelle et de le soustraire à toute intervention artificielle susceptible d’en altérer l’aspect... . Leur intérêt n'est donc pas touristique (généralement, voir safaris), il réside surtout dans la biodiversité dont ils recèlent chacun une part ; par exemple, le Mercantour avec le loup, les Everglades avec le lamantin ou le Parc national Kruger avec le rhinocéros blanc… Parc national de la Forêt bavaroise, en Allemagne

Histoire

La première approche de l'idée de parc national a été formulée au Etats-Unis d'Amérique en 1832 par le peintre américain George Catlin (1796-1872). De retour d'un voyage dans l'Ouest, il propose une politique de protection par le gouvernement d'un « parc contenant hommes et bêtes dans toute la beauté sauvage de leur nature ». La première réserve naît aux États-Unis où Abraham Lincoln, le 30 juin 1864, déclare terrain public inaliénable la vallée du Yosemite en Californie. C'est cependant Yellowstone, à cheval sur les États de l'Idaho, du Montana et du Wyoming, qui doit être considéré comme premier parc national au monde en 1871. Le deuxième fut le Parc national royal australien créé en 1879 et puis Yosemite devant attendre 1890 pour disposer de la même réglementation.

Dans le monde

En 2003, la liste des Nations Unies comptait plus de 100 000 aires protégées dans le monde, dont 3881 parcs nationaux (catégorie II de l'UICN)http://www.unep-wcmc.org/wdpa/unlist/2003_UN_LIST.pdf. Certains sont tellement exceptionnels qu'ils ont été classés au sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO comme le Parc national de Kilimanjaro en Tanzanie.

Superficie

La superficie des parcs nationaux est très variable oscillant entre 1300 ha (13 km²) pour le Parc national de Thayata en Autriche à plus de 2 millions d'hectares soit 20000 km² (350 x 60 km) pour le Parc national Kruger en Afrique du Sud. Les parcs nationaux représentent à eux seuls une superficie supérieure à 4, 4 millions de km², soit une peu plus de la superficie de l'Union européenne.

Gestion

Tous les parcs nationaux et, de façon générale, les réserves naturelles ne contiennent pas exclusivement des animaux sauvages et des terres inviolées. En Occident, ces parcs s'étendant sur plusieurs communes ou comtés, il est habituel que ces réserves "abritent" également une ou plusieurs populations humaines présentent depuis bien avant la mise en place des parcs nationaux. Ailleurs, mais on tente de l'éviter, le parc peut même être traversé par une autoroute (par exemple le Parc national Braulio Carrillo au Costa Rica) ou être partiellement exploité par des paysans ou des entreprises (par exemple déforestation dans la réserve de biosphère de Petén au Guatemala) ou par des sociétés pétrolières (par exemple la forêt pluvieuse de Yasina au Brésil). C'est tout le défi que doivent résoudre les organisations qui gèrent ces territoires. Certains parcs sont étroitement surveillés, d'autres sont tellement vastes que ce travail est impossible. C'est notamment le cas au Zimbabwe. Connu notamment pour ses célèbres Chutes Victoria, l'une des 7 Merveilles du Monde (107 m de hauteur, 1700 m de longueur, plus de 9000 m³/seconde), ce pays d'Afrique australe a créé des parcs nationaux pour protéger les espèces menacées tel le rhinocéros, l'éléphant et le buffle dont ce territoire constitue l'un des derniers sanctuaires. Les autorités en charge de la préservation de ces réserves sensibilisent la population; des guides, des gardes forestiers, des vétérinaires et des chercheurs expliquent aux habitants et aux touristes les avantages de préserver ces espèces et les risques que les braconniers encourent s'ils tuent ces animaux ou essayent de les vendre. Mais le combat de ces hommes et femmes de bonne volonté est parfois démesuré devant l'ampleur de la tâche. Ainsi, le Parc national Hwange au Zimbabwe s'étend sur 14 620 km², c'est l'un des plus vastes du monde. Il a acquis son statut de parc national dès 1930. Mais certains secteurs s'étendent sur plusieurs milliers d'hectares et ne sont surveillés que par cinq gardes, se déplaçant de surcroît à pied... Or, ce parc contient la plus forte concentration d'animaux avec 107 espèces de mammifères et 450 espèces d'oiseaux. Aujourd'hui, bien que le dernier rhinocéros blanc ait été abattu, officiellement, en 1995, sa population a encore diminué et est menacée d'extinction. Le problème vient du braconnage, car le rhinocéros est pourchassé pour sa corne aux vertus soi-disant aphrodisiaques qu'affectionne la population asiatique et surtout chinoise.

Notes et références

Voir aussi

===
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^