Guido d'Arezzo

Infos
Guido d'Arezzo Guido d'Arezzo — en français parfois Gui d'Arezzo, ou Gui d'Arétin — est un moine bénédictin italien, né vers 990 et mort après 1033, d'après certaines sources le 17 mai 1050. Le lieu de sa naissance reste sujet à conjectures : ce pourrait être Arezzo, Ferrare, Pomposa, Talla ou encore une autre ville italienne. Guido d'Arezzo est l'auteur du Micrologus — copié 17 fois jusqu'au . On lui doit également la
Guido d'Arezzo

Guido d'Arezzo Guido d'Arezzo — en français parfois Gui d'Arezzo, ou Gui d'Arétin — est un moine bénédictin italien, né vers 990 et mort après 1033, d'après certaines sources le 17 mai 1050. Le lieu de sa naissance reste sujet à conjectures : ce pourrait être Arezzo, Ferrare, Pomposa, Talla ou encore une autre ville italienne. Guido d'Arezzo est l'auteur du Micrologus — copié 17 fois jusqu'au . On lui doit également la main guidonienne sur laquelle sont placées les claves, et qui, dans le domaine du solfège, équivalait à un instrument de musique — elle permettait de visualiser plus facilement les intervalles et de jouer de la musique, même sans instrument. Professeur de musique, il est à l'origine du système occidental de dénomination des notes, basé sur les premiers mots d'un chant religieux latin, l'hymne à saint Jean-Baptiste, attribué à Paolo Diacono (vers 720 - 799) : : Ut queant laxis : Resonare fibris : Mira gestorum : Famuli tuorum, : Solve polluti : Labii reatum, : Sancte Ioannes. :Remarques à propos de cet hymne. :
- On aura noté que la première note du premier vers correspond au premier degré de la gamme de do — do —, la deuxième note du deuxième vers correspond au deuxième degré de la même gamme — —, et ainsi de suite jusqu'au sixième vers inclus — la. :
- La notation inventée par Guido d'Arezzo ne comportait que quatre lignes. :
- Le si — initiales de saint Jean au septième vers — fut rajouté seulement à la fin du , par l'intermédiare d'Anselme de Flandres. :
- Pour faciliter la vocalisation, ut a été remplacé par do au cours du par Giovanni Battista Doni. Cependant, ut est toujours employé pour nommer les clefs musicales — ut première, ut troisième, etc. — ou parfois pour les tonalités — ut mineur, ut majeur, etc. Guido d'Arezzo a également apporté sa contribution à la traduction des mélodies au moyen de son invention nommée « hexacorde », ancêtre de la portée actuelle, où chaque note avait une position absolue et non plus relative comme dans les neumes.

Voir aussi

- Solfège
- La représentation des durées
- Les sept notes
- Liste des gammes
- Solmisation
- Sa statue au piazzale des Offices Arezzo, Guido d' Arezzo, Guido d' br:Guido Arezzo ca:Guido d'Arezzo da:Guido af Arezzo de:Guido von Arezzo el:Γκουίντο ντ' Αρέτσο en:Guido of Arezzo es:Guido de Arezzo et:Guido Arezzost fi:Guido Arezzolainen gd:Guido da Arezzo is:Guido frá Arezzo it:Guido Monaco ja:グイード・ダレッツォ la:Guido Aretinus nl:Guido van Arezzo no:Guido av Arezzo oc:Guido d'Arezzo pl:Guido z Arezzo pt:Guido d'Arezzo ru:Гвидо д'Ареццо sco:Guido o Arezzo sv:Guido av Arezzo zh-yue:圭多·達雷佐
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^