Occultisme

Infos
L’occultisme désigne un ensemble de courants spirituels et mystiques de l’Occident aux origines obscures et qui se développèrent principalement au , s'étant présentés comme détenteurs de doctrines secrètes de l’Antiquité et des religions du Livre. Quelques grandes figures de l'occultisme marquèrent l'époque, tels que les soeurs Fox, Helena Blavatsky, fondatrice de la théosophie, Allan Kardec, et plus tard Georges Ivanovitch Gurdjieff.On a pu aussi remarquer q
Occultisme

L’occultisme désigne un ensemble de courants spirituels et mystiques de l’Occident aux origines obscures et qui se développèrent principalement au , s'étant présentés comme détenteurs de doctrines secrètes de l’Antiquité et des religions du Livre. Quelques grandes figures de l'occultisme marquèrent l'époque, tels que les soeurs Fox, Helena Blavatsky, fondatrice de la théosophie, Allan Kardec, et plus tard Georges Ivanovitch Gurdjieff.On a pu aussi remarquer quelques adeptes célèbres comme Sir Conan Doyle. À noter que le terme désigne aussi le corps de doctrines et de pratiques propres aux adeptes de ce mouvement. Il est cependant délicat de se risquer à une définition de l'occultisme qui aurait valeur et portée générales. Ceci s'explique d'abord par l'extrême multiplicité de courants, d'organisations et d'auteurs s'en réclamant. À l'image de certaines religions, il se caractérise en effet par la pluralité originelle des courants réunis sous son appellation, courants eux-mêmes divisés en d'innombrables schismes, et auxquels s'en sont ajoutés d'autres, plus ou moins autonomes, les uns mettant en cause la légitimité et la valeur des autres.

Définition

Étymologiquement, Le mot occulte vient du latin occultus (« clandestin », « caché », « secret ») et se rapporte à la « connaissance de ce qui est caché ». De façon plus populaire, l'occultisme se réfère de nos jours à des disciplines connues de seulement quelques initiés et souvent associées à des notions surnaturelles, en opposition à la science. Cependant, pour la plupart des pratiquants, l'occultisme est simplement l'étude d'une réalité spirituelle qui ne peut être comprise par une science physique. L’occultisme consiste en un syncrétisme de différents courants souvent ésotériques ou hermétiques se réclamant le plus fréquemment des enseignements des cultes à mystères antiques, ou de la Kabbale juive. Faisant suite au rationalisme des Lumières, il s'est amplifié au en s’inscrivant dans le regain d’intérêt de l’époque pour la fascination et le mystère (particulièrement incarné par le romantisme), en réaction contre le scientisme dominant, ainsi que le monopole de fait revendiqué par les Églises, et en particulier par l'Église catholique dans l'interprétation des textes sacrés. Majoritairement incarné en France par Eliphas Levi et Papus à travers les loges d'inspiration maçonnique ou rosicrucienne fondées sous leur Égide, l’occultisme a surtout touché l’Angleterre, berceau de la Franc-maçonnerie, et où fleurirent de nombreux ordres occultistes (la plus célèbre étant le rosicrucien Ordre hermétique de la Golden Dawn) ayant pour objectif d'explorer la tradition antique de laquelle le mouvement se réclamait. Si la plupart des occultistes se revendiquaient des enseignements mystiques d’Hermès Trismégiste ou de la tradition des kabbalistes, certains subirent l’influence de la pensée orientale, popularisée par la Société théosophique, d'autres encore s'inspirèrent de la religion chrétienne, de la gnose, ou de la mythologie égyptienne. Toutefois, le syncrétisme occultiste relevait dans l’ensemble d’une connaissance si ce n'est approximative, du moins controversée de ces systèmes. Des auteurs des (Eliphas Lévi, Papus, Riffard) ont tenté de rationaliser la différence entre les deux branches étymologiquement si proches.

Principes

Il est impossible d'arrêter un discours globalisant sur le fond de l'occultisme. Du fait d'une part du pluralisme cité en sus, et d'autre part parce qu'il est, pour ainsi dire, impossible de prétendre définir ce qu'est le catholicisme sans se présupposer soi-même « plus catholique que le pape ». Tout au plus peut-on donc prétendre dégager certains traits, certaines tendances redondantes dans le temps et les courants. On peut d'abord se permettre de considérer l'ensemble des courants occultistes comme unis par le noyau commun de la recherche d'un "moi" véritable, révélé, de nature mystique et transcendante. À défaut de pouvoir faire état d'une cosmogonie et d'une philosophie unifiée de l'Occultisme, on peut dénoter une relative communauté de pensée philosophique avec certains auteurs classiques à condition d'admettre que supposer une appartenance, et plus encore une paternité de ces auteurs à un quelconque mouvement occultiste serait pour le moins hasardeux. Ainsi le cas le plus frappant est probablement celui de la pensée de Platon, déjà proche de la Kabbale dans sa dimension mystique. Tel que présenté par Papus et Eliphas Lévi, l’occultisme serait basé sur la croyance d'un monde invisible de fluides agissants. Sa doctrine serait celle d'une analogie, celle du monde spirituel et du monde matériel, et emprunte pour son enseignement, un système ésotérique de correspondances (texte phare : la Table d'émeraude d'Hermès Trismégiste). Il constituerait l'un des deux domaines des sciences traditionnelles et se décompose, selon Papus, Eliphas Lévi et plus récemment Pierre Riffard, en "arts occultes" et "sciences occultes". :
-Les arts occultes représenteraient le versant appliqué de l'occultisme (astrologie, magie, psychurgie, mantique, alchimie, etc.) :
-Les sciences occultes représenteraient le versant étudié de l'occultisme (kabbale, correspondances hermétiques, etc.). (Nota : Le terme sciences occultes désigne des pratiques qui ne sont pas considérées comme des sciences au sens précis et moderne. Son utilisation contemporaine peut être considérée comme relevant d'une attitude pseudo-scientifique.)

Arts occultes

-alchimie
-pratique
-spirituelle
-Ars Magia
-astrologie
-influencielle
-symbolique
-philosophique
-divination
-médiate (mantique)
-directe (voyance)
-hiérurgie
-artisanale (compagnonnage ...)
-royale (arts martiaux...)
-magie
-naturelle
-rituelle
-médecine occulte
-chamanique
-spirituelle (prières)
-astrologique, magique, magnétique ....
-talismanique

Sciences occultes

-herméneutique
-initiatique
-tribale
-mystique (sociétés secrètes)
-spirituelle (états supérieurs de conscience)
-métaphysique
-cosmogonie
-théogonie
-anthropogonie
-sciences des cycles
-sciences des lettres et des noms
-calligraphie
-étymologie occulte
-kabbale phonétique
-science des mouvements
-astrosophie
-harmonique
-science des nombres
-science des prodiges
-parodoxographie (faits et merveilles)
-présages
-symbolique
-'hypnologie

Prospective

La période contemporaine pose de nouvelles questions, notamment de part un rapprochement entre la psychanalyse et l'occultisme, et plus particulièrement du chamanisme, incarné en France par Didier Dumas.

Psychologie de l'occulte

----Pourquoi devient-on occultiste ?
- Des jeunes, insatisfait et déçus de ce que la religion officielle pouvait offrir se sont tournés vers la pratique occulte ou mystique, plus apte à contenter leurs désirs de pénétrer le mystère, d'intervenir de façon plus directe dans la vie, par un travail constructif autour de leur propre spiritualité.
- Le ritualisme, le symbolisme initiatique dont se sont à présent appauvries les grandes religions, confèrent au néophyte un nouveau statut et lui donne une sensation d'appartenir à la famille des élus; il devient plus sûr de lui, et se forge une plus forte personnalité en assimilant un nouveau savoir. Ce savoir est alors synonyme de pouvoir: savoir ce que les autres ignorent confère une puissance certaine.
- Theodor Wiesengrund Adorno, Minima Moralia. Réflexions sur la vie mutilée, Payot, coll. , Paris, 2003.
- Le pouvoir auquel l'occultiste doit tendre et que mentionne les textes anciens est bien sûr différent : c'est le pouvoir de guider au mieux sa vie vers un renouveau total, cosmique pour accéder à l'état préadamite d'homme divin, maître et juge de lui-même ; l'“homo sapiens” des latins, capable de dominer les autres, c'est-à-dire le destin aveugle, en influant sur son évolution. Ce n'est qu'en cela que l'on voit une possibilité de synthèse entre occulte et religiosité, sans que l'un fasse tort à l'autre, sans frustration ni sentiment de culpabilité pour ceux qui appartiennent à l'une ou l'autre “école”.

Bibliographie

- Histoire de la philosophie occulte, Alexandrian, Payot
- Histoire de l'ésotérisme et des sciences occultes, par Corsetti J.-P, Larousse, coll "références", 1992.
- Dictionnaire historique de la magie et des sciences occultes, sous la direction de Jean-Michel Sallmann Le Livre de Poche, La Pochothèque, 832 p., 25 E.
- Le grand livre des sciences occultes, Laura Tuan, Ed. De Vecchi, 351 p., 10, 52E, 1989, nouvelle édition 2004, ISBN 2732834580
- L’Occulte, Colin Wilson, Éd. P. Lebaud, 1990.
- Mystères, le surnaturel face à la science, Colin Wilson, Albin Michel, 1981, Paris, ISBN 0399504613
- Occultisme, Sorcellerie et Modes culturelles, Mircea Eliade, Gallimard, 1978
- L'occultisme - Anthologie des grands textes occultes, FRERE Jean-Claude, C.A.L. Grasset, 1974 - in-8, br - 287 pp
- Qu'est-ce que l'occultisme ? : psychologie, métaphysique, logique, morale, théodicée, sociologie, Papus
-
Traité élémentaire d'occultisme
(1893), Papus, diffusion scientifique,
- Traité méthodique de science occulte, en 2 tomes, Papus, Editions Dangles, Paris ==
Sujets connexes
Alchimie   Allan Kardec   Antiquité   Art   Astrologie   Catholicisme   Chamanisme   Christianisme   Correspondances hermétiques   Culte à mystères   Eliphas Lévi   Franc-maçonnerie   Gnosticisme   Helena Blavatsky   Hermès Trismégiste   Herméneutique   Hermétisme   Initiation   Joséphin Péladan   Kabbale   Latin   Magie (surnaturel)   Mantique   Mysticisme   Mythologie égyptienne   Numérologie   Occident   Occultisme   Ordre du Temple   Papus   Platon   Pseudo-science   Religion du Livre   René Guénon   Romantisme   Rose-Croix   Satanisme   Schisme   Science   Scientisme   Siècle des Lumières   Sorcellerie   Spiritisme   Spiritualité   Stanislas de Guaita   Surnaturel   Symbolique   Synarchie   Table d'émeraude   Tarot   Théorie du complot   Théosophie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^