Jean-Claude Pascal

Infos
Jean-Claude Pascal, de son vrai nom Jean-Claude Villeminot, né à Paris le 24 octobre 1927 et décédé le 5 mai 1992, est un acteur et chanteur français.
Jean-Claude Pascal

Jean-Claude Pascal, de son vrai nom Jean-Claude Villeminot, né à Paris le 24 octobre 1927 et décédé le 5 mai 1992, est un acteur et chanteur français.

Début de carrière

Issu d'une famille d'industriels du textile, Jean-Claude Villeminot commence sa carrière professionnelle, juste après la Seconde Guerre mondiale, comme styliste d'abord chez Hermès, puis pour le couturier Christian Dior, chez qui il devient aussi modèle, du fait de son physique de jeune premier. Il met ensuite ses talents de styliste au service du théâtre, en dessinant des costumes, notamment pour la pièce Dom Juan de Molière mise en scène par Louis Jouvet. Très vite, se sentant appartenir au monde du théâtre, il décide de devenir comédien et, après avoir suivi les cours d'art dramatique de René Simon, il fait ses débuts sur les planches en 1949, aux côtés de Pierre Renoir puis d'Edwige Feuillère dans La Dame aux camélias. C'est alors qu'il prend le nom de Jean-Claude Pascal.

Carrière au cinéma

Grand, élancé, le regard ténébreux, une diction classique héritée de sa formation de comédien de théâtre, Jean-Claude Pascal est le type même du séducteur romantique qu'affectionnait le cinéma français des années 1950. Il tourne notamment dans de nombreux films populaires, souvent en costumes, tel Le Grand Jeu (1953) de Robert Siodmak, Le Chevalier de la nuit (1954) de Robert Darène, Les Mauvaises rencontres (1955) d'Alexandre Astruc, Le Salaire du péché (1956) de Denys de La Patellière, La Belle et l’Empereur (1959) d'Axel Von Ambesser, auprès de Romy Schneider. Parallèlement à l'avènement de la Nouvelle Vague du cinéma français, qui ne s'intéresse pas à lui, ses apparitions à l'écran se font de plus en plus rares, et il fait ses débuts dans la chanson en 1961, mais on le verra encore par la suite dans Le Rendez-vous (1961) de Jean Delannoy, dans Angélique et le Sultan (1967) de Bernard Borderie et dans Unter den Dächern von St. Pauli (1969) d'Alfred Weidenmann.

Carrière dans la chanson

Après des débuts musicaux très remarqués, en 1958, autour de chansons telles que Soirées de prince de Pierre Delanoë, Jean-Claude Pascal a un succès retentissant dans la chanson en 1961, en remportant le Grand Prix de l'Eurovision, pour le compte du Luxembourg, avec le titre Nous les amoureux. Il représentera à nouveau le Luxembourg au concours de l'Eurovision vingt ans plus tard, en 1981, avec la chanson C'est peut-être pas l'Amérique. Chanteur de charme polyglotte, il enregistrera au cours de sa carrière plus de 50 albums, et connaîtra le succès dans de nombreux pays. Sa voix suave et profonde lui permet de servir une interprétation sensible de jeunes auteurs d'alors, tel Guy Béart, Serge Gainsbourg, Guy Bontempelli, Jean Ferrat, ou encore Bernard Dimey dont il est l'interprète « le plus pertinent » (Quarante ans, Chanson pour terminer, Le Roi lune, J'ai cinquante ans ce soir). En 1962, il obtient le prix de l'Académie Charles-Cros. En 1967, il reprend avec succès en Allemagne - et en allemand - le tube international de Pascal Danel Kilimandjaro. Il ralentit sa carrière de chanteur à partir des années 1970, pour reprendre du service en tant qu'acteur, principalement dans des productions télévisées et au théâtre - notamment "Adieu Prudence" de Barillet et Grédy, aux côtés d'Alain Feydeau et Françoise Christophe. Il enregistre un dernier album de chansons en 1983, dont la plupart des textes furent rédigés par Gilbert Sinoué, devenu écrivain depuis. A partir cette époque, il ne se consacrera plus qu'à l'écriture. Jean-Claude Pascal - Tombe - Cimetière du Montparnasse

Jean-Claude Pascal écrivain

Jean-Claude Pascal publie en 1986 son autobiographie, Le Beau masque, avant de se lancer dans l'écriture de romans policiers et de portraits historiques, dont L'Amant du roi et Marie Stuart. Jean-Claude Pascal meurt à Paris le 5 mai 1992, dans une relative indifférence médiatique, malgré son immense popularité auprès du public dans les années 1960 et 1970. Il est inhumé au Cimetière du Montparnasse. ==
Sujets connexes
Académie Charles-Cros   Acteur   Alexandre Astruc   Alfred Weidenmann   Années 1950   Années 1960   Années 1970   Autobiographie   Bernard Borderie   Bernard Dimey   Chanteur   Christian Dior   Cimetière du Montparnasse   Concours Eurovision de la chanson   Cours Simon   Denys de La Patellière   Dom Juan ou le Festin de pierre   Edwige Feuillère   Français   Gilbert Sinoué   Guy Bontempelli   Guy Béart   Isabelle Aubret   Jacqueline Boyer   Jean Delannoy   Jean Ferrat   La Dame aux camélias   Louis Jouvet   Luxembourg (pays)   Mannequin   Molière   Nouvelle Vague   Paris   Pascal Danel   Pierre Delanoë   Pierre Renoir   Polyglotte   René Simon   Robert Siodmak   Romy Schneider   Seconde Guerre mondiale   Serge Gainsbourg   Styliste  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^