Bolivie

Infos
thumb La Bolivie ou République de Bolivie est un pays d'Amérique du Sud sans accès à la mer entouré par le Brésil, le Paraguay, l'Argentine, le Chili et le Pérou.
Bolivie

thumb La Bolivie ou République de Bolivie est un pays d'Amérique du Sud sans accès à la mer entouré par le Brésil, le Paraguay, l'Argentine, le Chili et le Pérou.

Histoire

Avant la conquête espagnole, les Andes étaient habitées par de nombreuses cultures, la plus importante fut certainement la civilisation de Tiahuanaco (aussi écrit tiwanaku). Au , les Incas intégrèrent une partie de l'actuelle Bolivie dans leur empire. Les Espagnols découvrirent à leur arrivée au , une très grande quantité d'argent dans les mines de Potosí. La Bolivie fit d'abord partie de la vice-royauté du Pérou avant de passer sous le contrôle de la vice-royauté du Río de la Plata. Les luttes pour l'indépendance débutèrent en 1809, mais l'indépendance ne fut acquise qu'en 1825, grâce aux armées de Bolívar d'où le pays tire son nom. La Bolivie et le Pérou constituèrent un seul pays pendant une courte période de temps. La Bolivie perdit une grande partie de son territoire suite aux guerres qu'elle mena contre le Chili et perdit ainsi son unique accès à la mer (guerre du Pacifique) puis contre le Paraguay (guerre du Chaco en 1935), le Brésil à qui elle vend la région d'Acre. De nombreux coups d'État se sont succédé au cours du . Finalement, la dernière junte militaire au pouvoir prit fin au début des années 1980. En 2000, un gisement de gaz naturel, estimé à 1, 58 milliard de mètres cubes, est découvert dans la région de Tarija. Pour construire un gazoduc vers la mer, deux options étaient possibles : soit passer par le Pérou, soit passer par le Chili. La voie chilienne semblait plus facile du point de vue technique, mais était critiquée en raison des ressentiments remontant aux guerres du . Evo Morales remporte l'élection présidentielle de 2005 avec plus de 53% des voix. Ces élections ont été convoquées par Eduardo Rodríguez alors qu'il succédait, le 9 juin 2005, à Carlos Mesa suite aux manifestations qui ont bloqué tout le pays. Le 22 janvier 2006, le congrès le nomme officiellement président, il devient alors le premier président bolivien d'origine amérindienne. Voir aussi : guerre du gaz

Politique

La Bolivie est une république parlementaire. Le président, élu tous les 5 ans, est à la fois le chef d'État et le chef du gouvernement. Il nomme les ministres. Le parlement est formé par deux chambres : le Sénat, composé de 27 sièges, et la Chambre des députés, composée de 130 sièges. La Bolivie fait partie de la Communauté andine. Le 6 juin 2005, suite aux nombreuses manifestations, Carlos Mesa démissionne laissant sa place au chef de la Cour Suprême, Eduardo Rodríguez. Cependant le retour au calme est fragile, les mouvements populaires essentiellement Indiens réclament toujours (entre autres) la renationalisation des réserves de pétrole et de gaz du pays, actuellement exploitées par des firmes américaines ou européennes. Des élections législatives normalement prévues pour le 4 décembre 2005 ont dû être reportées au 18 décembre 2005. Celles-ci ont été remportées par Evo Morales. Un référendum a eu lieu le 2 juin 2006 pour offrir une plus grande autonomie aux départements de Bolivie. La décentralisation était une des revendications essentielles des protestations de 2005 faites par les mouvements de la région de Santa Cruz. À l'inverse, les mouvements d'origine autochtone dénoncent cette volonté autonomiste, qui servirait la minorité oligarchique du pays. Le 1 mai 2006, Evo Morales annonce la nationalisation des gisements d'hydrocarbure, la compagnie nationale YPFB "assume la commercialisation, définit les conditions, les volumes et les prix, tant pour le marché intérieur que pour l'exportation". La population exulte, les pays étrangers, notamment le Brésil, concerné au premier chef au niveau de la compagnie Petrobras, s'inquiètent : ils vont perdre une grande partie des revenus qu'ils tiraient de l'exploitation du pétrole bolivien et l'incitation à participer à l'exploration et l'investissement dans les gisements et la distribution. Par ailleurs pour le Brésil se pose un problème d'accès aux fournitures de gaz qui constituent une partie importante de sa propre consommation.

Départements

La Bolivie est divisée en 9 départements.
- Département de Beni
- Département de Chuquisaca
- Département de Cochabamba
- Département d'Oruro
- Département de La Paz
- Département de Pando
- Département de Potosí
- Département de Santa Cruz
- Département de Tarija

Géographie

Andes à l'ouest avec le Salar de Uyuni et le lac Titicaca. La Bolivie est composée de deux régions géographiques bien distinctes. L'occident est traversé par deux cordillères d'orientations nord-sud qui bordent un vaste plateau, Altiplano, c'est dans cette région que vit la majeure partie des Boliviens. La cordillère occidentale, aride, abrite quelques sommets majestueux comme le Nevado Sajama qui avec ses 6 542 mètres est le point culminant de la Bolivie. Le haut plateau est bordé au nord-est par la cordillère royale où l'on peut admirer entre autres le Nevado Illimani et l'Illampu et où s'abrite la ville de La Paz. Les massifs de la cordillère orientale abritent des vallées humides et possèdent des contreforts recouverts de forêts. À l'est s'étendent de vastes plaines alluviales qui bénéficient d'un climat tropical. Le nord de ces terres basses appartient au bassin amazonien et est en grande partie recouvert de forêt. Plus au sud, les terres font parties du bassin du Río Paraguay, les terres y sont davantage défrichées. Parmi les curiosités géographiques du pays, on peut citer le lac Titicaca, située à cheval entre le Pérou et la Bolivie, il est le plus haut lac navigable du monde, sa grande étendue permet un microclimat clément sur ses rives qui furent le berceau de la civilisation Tiwanaku ; le Salar de Uyuni, situé à l'ouest du pays, sur le sud de l'altiplano dans le département de Potosí, est la plus grande étendue de sel au monde. On peut aussi admirer la cordillère Royale qui abrite de majestueux sommets enneigés, le Parc des volcans, où l'on peut observer le Nevado Sajama et les Bañados de Izozog. Parmi les grandes villes, on peut citer La Paz, en très haute altitude, très marquée par la culture Aymara, Sucre, surnommée le "Paris des Andes" pour ses richesses architecturales ; Santa Cruz de la Sierra, la grande ville de l'orient bolivien ; Cochabamba, ville carrefour, surnommée parfois le "Vatican des Andes"

Frontières terrestres

-3400 km avec le Brésil
-900 km avec le Pérou
-861 km avec le Chili
-832 km avec l'Argentine
-750 km avec le Paraguay

Climat

Le climat bolivien est chaud et humide mais ses conditions climatiques sont variées en raison d'altitudes diverses. En haute altitude, comme dans les Andes, le climat est froid, sec et venteux alors qu'en plaine il est humide et plus doux. Les températures moyennes annuelles se situent entre 8°C dans l'Altiplano et 26°C dans les plaines orientales. Les écarts thermiques peuvent être très importants. Sur l'Altiplano à 4000 mètres d'altitude et à La Paz notamment, lors de la saison chaude (de novembre à mars) la température atteint facilement 19°C au meilleur de la journée, puis chute au fil des heures, atteignant des valeurs négatives en soirée. Dans les vallées intermédiaires situées en moyenne à 2500 mètres d'altitude, comme par exemple la vallée de Cochabamba, les températures moyennes sont de 18-19 degrés. C'est ce qui donne la réputation de « printemps éternel » à cette région. Les écarts diurnes-nocturnes sont encore plus grands ici, les températures peuvent être parfois légèrement négatives en hiver et atteignent 27 à 30 degrés au meilleur de la journée (12h-16h). L'été cet écart se réduit à 14 et 30 degrés. Dans la partie orientale le climat est subtropical. La pluviométrie importante engendre une végétation luxuriante. L'été l'humidité relative est très haute, parfois même étouffante. L'hiver (juin-août) est moins humide mais il est parfois rafraîchi par des vents froids venus de la Patagonie appelés surazos et font chuter la température à 12 degrés et le froid est plus pénétrant à cause de l'humidité.

Économie

La Bolivie a été longtemps l'un des pays les plus pauvres d'Amérique latine. Elle a réalisé de grandes réformes libérales dans les années 1990. Ainsi, le président Gonzalo Sánchez de Lozada (1993-1997) a notamment signé un traité de libre échange avec le Mexique, et a adhéré au Mercosur en tant que membre associé. En outre, ce président a privatisé la compagnie aérienne, l'entreprise de téléphonie, les chemins de fer, l'entreprise d'électricité, ainsi que l'entreprise de pétrole. La croissance du PIB a ralenti en 1999, en partie en raison d'une politique budgétaire d'austérité. Ces restrictions freinèrent la mise en œuvre des programmes de lutte contre la pauvreté. Ce ralentissement s'explique aussi en partie par les retombées de la crise asiatique. Des troubles sociaux éclatèrent en avril, septembre et octobre 2000 en raison de la privatisation de la compagnie des eaux. En conséquence, la croissance du PIB ne fut pas supérieure à 2, 5%. Le PIB n'a pas progressé en 2001 en raison du ralentissement de l'économie mondiale et de la faiblesse de l'activité nationale. Le déficit public s'élevait à 8, 6% en 2002. L’économie du pays dépend beaucoup de l’aide apportée par les pays étrangers. En particulier, les États-Unis participent en 2005 à 10% du PIB de la Bolivie, dans le cadre du programme d’éradication de la coca car bien que la production globale ne soit pas connue officiellement, la Bolivie est considérée comme le troisième fournisseur de feuilles de coca après la Colombie et le Pérou. , Alain Rodier, mars 2006 La Bolivie possède une importante dette extérieure. La Bolivie est un pavillon de complaisance. Les importations proviennent principalement du Brésil (40%), des États-Unis (13, 9%), de la Colombie (8, 7%), du Pérou (6, 3%) et du Japon (4, 5%) (données de 2004). Ses exportations vont principalement vers le Brésil (33, 9%), les États-Unis (12, 7%), la Colombie (11, 8%), le Venezuela (11, 6%), le Pérou (5, 1%) le Japon (4, 2%) (données de 2004). Les principaux produits exportés sont le gaz naturel, le soja et ses dérivés, le pétrole, le zinc et l'étain. La Bolivie détient les secondes réserves de gaz naturel d'Amérique du Sud (900 milliards de mètres cubes, selon la compagnie pétrolière BP), derrière le Venezuela. Vingt-six compagnies gazières ou pétrolières multinationales travaillent en Bolivie, dont :
- Petrobras (Brésil)
- Repsol YPF (Espagne)
- Total (France)
- British Gas (Royaume-Uni)
- Royal Dutch Shell (Pays-Bas) Le 1 mai 2006, la Bolivie a nationalisé l'ensemble de son activité pétrolière, industrie qui sera gérée par la compagnie pétrolière publique YPFB , Le Devoir, 2 mai 2006.

Démographie

FAO, 2005). Population en milliers d'habitants. La population de la Bolivie est évaluée en juillet 2007 à 9 119 152 habitants. Elle est composé à 55% d'amérindiens (30% Quechua et 25% Aymara), à 30% de métis, et à 15% de blancs d'origine européenne.

Codes

La Bolivie a pour codes :
- .bo, selon la liste des Internet TLD (Top level domain),
- BO, selon la norme ISO 3166-1 (liste des codes pays), code alpha-2,
- BL, selon la liste des codes pays utilisés par l'OTAN, code alpha-2,
- BOL, selon la norme ISO 3166-1 alpha-3 (liste des codes pays),
- BOL, selon la liste des codes pays du CIO,
- BOL, selon la liste des codes internationaux des plaques minéralogiques,
- BOL, selon la liste des codes pays utilisés par l'OTAN alpha-3,
- CP, selon la liste des préfixes OACI d'immatriculation des aéronefs,
- SL, selon la liste des préfixes des codes OACI des aéroports,

Références et notes


- af:Bolivia an:Bolibia ar:بوليفيا ast:Bolivia ay:Wuliwya az:Boliviya bat-smg:Buolėvėjė be:Балівія be-x-old:Балівія bg:Боливия bn:বলিভিয়া bpy:বলিভিয়া br:Bolivia bs:Bolivija ca:Bolívia ceb:Bolivia cs:Bolívie cv:Боливи cy:Bolivia da:Bolivia de:Bolivien diq:Bolivya dv:ބޮލީވިއާ el:Βολιβία en:Bolivia eo:Bolivio es:Bolivia et:Boliivia eu:Bolivia fa:بولیوی fi:Bolivia frp:Bolivie fy:Bolivia ga:An Bholaiv gd:Boilibhia gl:Bolivia gn:Volivia gv:Yn Volivia he:בוליביה hi:बोलीविया hr:Bolivija ht:Bolivi hu:Bolívia ia:Bolivia id:Bolivia ilo:Bolivia io:Bolivia is:Bólivía it:Bolivia ja:ボリビア kk:Боливия ko:볼리비아 ks:बोलिविया ku:Bolîvya kw:Bolivi la:Bolivia lb:Bolivien li:Bolivia lij:Bolivia lt:Bolivija lv:Bolīvija mk:Боливија mr:बोलिव्हिया ms:Bolivia na:Bolivia nah:Bolivitlān nds:Bolivien new:बोलिभिया nl:Bolivia nn:Bolivia no:Bolivia nov:Bolivia oc:Bolívia pam:Bolivia pl:Boliwia pms:Bolivia ps:بولېويا pt:Bolívia qu:Buliwya rm:Bolivia ro:Bolivia ru:Боливия sa:बोलिविया scn:Bolivia se:Bolivia sh:Bolivija simple:Bolivia sk:Bolívia sl:Bolivija sq:Bolivia sr:Боливија sv:Bolivia sw:Bolivia ta:பொலிவியா tet:Bolívia tg:Боливия th:ประเทศโบลิเวีย tl:Bolivia tr:Bolivya uk:Болівія uz:Boliviya vec:Bołivia vi:Bolivia vo:Bolivän wo:Boliibi zh:玻利維亞 zh-min-nan:Bolivia
Sujets connexes
Acre (Brésil)   Altiplano   Amérindiens   Amérique du Sud   Amérique latine   Argentine   Aymara   BL   BO   BP (compagnie pétrolière)   Boliviano   Bolivianos, El Hado Propicio   British Gas   Brésil   CP   Carlos Mesa   Chemin de fer   Chili   Coca   Cochabamba (Bolivie)   Colombie   Communauté andine   Cordillère des Andes   Dette extérieure   Département d'Oruro   Département de Beni   Département de Chuquisaca   Département de Cochabamba   Département de La Paz (Bolivie)   Département de Pando   Département de Potosí   Département de Santa Cruz   Département de Tarija   Eduardo Rodríguez   Espagne   Espagnol   Europe   Evo Morales   Gaz naturel   Gonzalo Sánchez de Lozada   Guerre du Chaco   Guerre du Pacifique (1879-1884)   Guerre du gaz   ISO 3166-1   Illampu   Inca   Izozog   Japon   Juillet 2007   La Paz (Bolivie)   Lac Titicaca   Le Devoir   Libéralisme   Liste des codes internationaux des plaques minéralogiques   Liste des codes pays du CIO   Liste des codes pays utilisés par l'OTAN   Liste des préfixes OACI d'immatriculation des aéronefs   Liste des préfixes des codes OACI des aéroports   Liste des présidents de Bolivie   Mercosur   Mexique   Métis   Nationalisation   Nevado Illimani   Nevado Sajama   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Paraguay   Parlement   Pavillon de complaisance   Petrobras   Potosí   Président   Pérou   Pétrole   Quechua   Repsol YPF   Revenu   République   Río Paraguay   SL   Salar de Uyuni   Santa Cruz (Bolivie)   Simón Bolívar   Soja   Sucre (Bolivie)   Tiwanaku   Téléphonie   Venezuela   Zinc  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^