Edmond Hervé

Infos
Edmond Hervé, né le 3 décembre 1942 à La Bouillie (Côtes-d'Armor), est un homme politique français. Il est membre du Parti socialiste. Ancien ministre de la Santé, il est l'actuel maire de Rennes depuis 1977 et succède à Henri Fréville.
Edmond Hervé

Edmond Hervé, né le 3 décembre 1942 à La Bouillie (Côtes-d'Armor), est un homme politique français. Il est membre du Parti socialiste. Ancien ministre de la Santé, il est l'actuel maire de Rennes depuis 1977 et succède à Henri Fréville.

Biographie

Fils de paysans métayers, il est licencié en droit public de l'Université de Rennes. Il est aussi titulaire d'un diplôme d'étude supérieure de droit public et d'un autre de sciences politiques. Il devient enseignant de droit administratif et le droit constitutionnel en 1969. Père de trois enfants, une fille et deux garçons jumeaux.

Maire de Rennes

Il se hisse en politique par la voie militante. Il devient maire de Rennes en 1977. Deux ans plus tard il abandonne son métier d'enseignant pour se consacrer exclusivement à son mandat. Président du District de Rennes, devenu par la suite la communauté d'agglomération Rennes Métropole, il entame une politique urbaine novatrice qu'il a poursuivi avec ferveur : mixité sociale, soutien à la culture, écologie, plateau piétonnier, développement des transports en commun (VAL, métro rennais automatisé). En presque trente ans, Rennes a pris un nouveau visage, moderne et attractif, qui doit beaucoup à sa politique urbaine. Rennes est régulièrement classée par les magazines (L'Express, Le Point, Le Nouvel Observateur) comme une des villes les plus agréables (mais aussi les plus chères) de France. Il annonce officiellement le 20 janvier 2007, qu'il ne briguera pas de sixième mandat aux municipales de 2008source : . Le maire sortant de Saint-Jacques-de-la-Lande, Daniel Delaveau, a été désigné le par le PS pour mener la liste socialiste lors de ces électionssource : .

Affaire du sang contaminé

Condamné par la Cour de justice de la République dans l'affaire du sang contaminé. Celle-ci l'a dispensé de peine.

Carrière nationale

-Député d'Ille-et-Vilaine de 1981 à 1993 et de 1997 à 2002. Premier signe de son désengagement de la vie politique, il ne se représente pas lors des législatives de 2002 et il laisse son siège de député à son ancien suppléant, le maire socialiste de La Chapelle-des-Fougeretz, Philippe Tourtelier.
-Ministre de la Santé du gouvernement Pierre Mauroy (1) (du 23 mai 1981 au 22 juin 1981)
-Ministre délégué auprès du ministre de l'Industrie, chargé de l'Energie du gouvernement Pierre Mauroy (2) (du 23 juin 1981 au 22 mars 1983)
-Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, chargé de la Santé du gouvernement Pierre Mauroy (3) (du 24 mars 1983 au 17 juillet 1984)
-Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, chargé de la Santé du gouvernement Laurent Fabius (du 23 juillet 1984 au 19 mars 1986)

Liens

-

Notes et références

Catégorie:Ministre français de la Santé Catégorie:Ancien député de la Cinquième République Catégorie:Ancien député d'Ille-et-Vilaine Catégorie:Maire PS Catégorie:Maire de Rennes Catégorie:Naissance en 1942 Catégorie:Homme politique breton ca:Edmond Hervé de:Edmond Hervé en:Edmond Hervé
Sujets connexes
Affaire du sang contaminé   Côtes-d'Armor   Daniel Delaveau   Deuxième circonscription d'Ille-et-Vilaine   France   Gouvernement Laurent Fabius   Gouvernement Pierre Mauroy (1)   Gouvernement Pierre Mauroy (2)   Gouvernement Pierre Mauroy (3)   Henri Fréville   Ille-et-Vilaine   L'Express   La Bouillie   La Chapelle-des-Fougeretz   Le Nouvel Observateur   Le Point   Métayer   Métro de Rennes   Parti socialiste (France)   Philippe Tourtelier   Première circonscription d'Ille-et-Vilaine   Rennes   Rennes Métropole   Saint-Jacques-de-la-Lande  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^