Guéret

Infos
Guéret (en occitan Garait ) Ville française, chef-lieu du département de la Creuse dans la région Limousin. Ses habitants sont appelés Guérétois.
Guéret

Guéret (en occitan Garait ) Ville française, chef-lieu du département de la Creuse dans la région Limousin. Ses habitants sont appelés Guérétois.

Géographie

Histoire

C'est au que Lantarius, comte de Limoges, persuada le moine Pardulphe (ou Saint Pardoux) de rejoindre son domaine rural de Garactus. Pardulphe, jusqu'alors ermite réputé pour ses pouvoirs de thaumaturge, y devint abbé d'un monastère autour duquel un village se construit. L'ensemble fut rasé par les Normands au , mais une modeste cité y fut reconstruite, donnant naissance à Guéret. Le nom de la ville viendrait du fait que les premières habitations furent construites aux abords des guérets, c’est-à-dire les champs labourés mais non ensemencés. La ville devint en 1514 capitale de la Haute Marche, et sa vocation de siège administratif fut confirmée en 1790 lorsque la ville fut choisie comme chef-lieu du département.

Administration

|- | align=right| 1944-1953 || Hubert Gaudriot ||align="center"| || |- | align=right| 1953-1957 || Jules Lagrange ||align="center"| || |- | align=right| 1957-1965 || Marcel Brunet ||align="center"| || |- | align=right| 1965-1970 || Raymond Gadet ||align="center"| || |- | align=right| 1971-1973 || Olivier de Pierrebourg ||align="center"| UDR|| |- | align=right| 1973-1977 || Maurice Chantrelle ||align="center"| UDR|| |- | align=right| 1977-1978 || Guy Beck ||align="center"|PS|| |- | align=right| 1978-1998 || André Lejeune ||align="center"| PS|| |- | align=right| depuis 1998 || Michel Vergnier ||align="center"| PS|| Guéret est divisée en 3 cantons :
- Le canton de Guéret-Nord ;
- Le canton de Guéret-Sud-Est ;
- Le canton de Guéret-Sud-Ouest.

Démographie

Économie

- L'aéroport de Montluçon Guéret se trouve à Lépaud. Guéret est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de la Creuse. Elle gère le Centre de formation d'apprentis.

Personnalités

-Marcel Jouhandeau (1888-1979), écrivain. Dès 1924, sa plume acide met en scène la vie intime des habitants de Guéret, qu'il appelle pour l'occasion "Chaminadour".
-Emile Goué (1904-1946), compositeur ayant passé son enfance à Guéret, il s'est inspiré des paysages creusois dans plusieurs de ses oeuvres. Le Conservatoire de Musique porte désormais son nom.
-Mouffle d'Angerville (1728-1795), écrivain.
-Marc Durant, cycliste professionnel.
-Pharrell Arot (1984-2012), athlète de haut niveau, adepte de jazz manouche.

Monuments et lieux touristiques

- Hôtel des Moneyroux (appelé aussi à tort "Château des Comtes de la Marche", aucun comte n'ayant résidé à Guéret). Cette bâtisse de style gothique flamboyant fut construite au par Antoine Allard, seigneur de Moneyroux et trésorier du comté de la Marche. C'est aujourd'hui le siège du Conseil général de la Creuse. On peut le visiter lors des journées du patrimoine.
- Présidial . L'édifice abrite l'Hôtel de Ville
- Musée de la Sénatorerie. En partie édifié au , l'Hôtel de la Sénatorerie servait de résidence aux sénateurs sous Napoléon. Dès 1832, la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, l'une des plus vieilles sociétés savantes de France, y réunit des collections d'histoire naturelle et d'œuvres d'art. En 1907, l'Hôtel de la Sénatorerie devient un musée, entouré d'un parc aux arbres centenaires.
- Le monument aux Morts d'inspiration pacifiste a été inauguré le 1er juillet 1923. Jean Lagrue en est l'architecte. La sculpture est du limougeaud Henri Coutheillas (1862 - 1928).

Jumelages

Aux environs

Le château de Sainte Feyre

Château du , construit sur les bases d'un château du Moyen Âge dont il reste quelques vestiges. L'édifice du fut bâti sur les plans de l'architecte Brousseau, est un ensemble raffiné, avec son escalier monumental, son oratoire qui est classé monument historique, le parquet Versailles du grand salon.

Le labyrinthe géant

Vaste labyrinthe végétal permanent situé à 3 km au sud de Guéret.

L'étang de Courtille

Base de loisir au sud de Guéret, au bord d'un lac artificiel bordé d'un sentier ombragé. D'une cironference d'environ 3 kms, il est parfait pour faire un peu de sport (course a pied, voile, marche) ou se prelasser sur l'herbe a regarder les gens passer... Il y a pas mal de bois et foret dans les environs.

La forêt de Chabrières

Cette vaste forêt domaniale s'étend au sud de Guéret. Elle abrite:
- un parc animalier, Les loups de Chabrières, où l'on peut observer des loups en semi liberté dans de grands enclos. Inauguré en 2001, c'est une référence dans le domaine de la protection de cette espèce.
- un observatoire astronomique
- de gros monolithes naturels, très liés aux mythes et légendes locaux
- d'anciennes carrières de granit, exploitées principalement pour la taille des pavés parisiens
- de nombreux circuits pédestres, équestres et de VTT

Voir aussi

-Communes de la Creuse ==
Sujets connexes
André Lejeune   Arrondissement de Guéret   Aéroport de Montluçon Guéret   Canton de Guéret-Nord   Canton de Guéret-Sud-Est   Canton de Guéret-Sud-Ouest   Cantons de la Creuse   Centre de formation d'apprentis   Chambre de commerce et d'industrie de la Creuse   Chef-lieu   Communauté de communes de Guéret Saint-Vaury   Communes de la Creuse   Creuse (département)   Gentilé   Guy Beck   Henri Coutheillas   Limoges   Limousin   Liste des conseillers généraux de la Creuse   Lépaud   Marc Durant   Marcel Jouhandeau   Mars (mois)   Michel Vergnier   Mouffle d'Angerville   Moyen Âge   Occitan   Olivier de Pierrebourg   Parti socialiste (France)   Préfecture   Union des démocrates pour la République  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^