Iceberg

Infos
Un iceberg est un bloc de glace d'eau douce dérivant sur la mer ; de tels blocs, souvent de masse considérable, se détachent du front des glaciers polaires ou d'une barrière de glace flottante. Grands icebergs (jusqu'à 180 m de haut) dérivant vers la mer depuis Isfjord, baie de Disko, à l'ouest du Groenland Le terme est emprunté à l'anglais (qui l'a emprunté du nordique isberg), qui a adapté l'une des formes de langue germanique : l'allemand Eisberg, le
Iceberg

Un iceberg est un bloc de glace d'eau douce dérivant sur la mer ; de tels blocs, souvent de masse considérable, se détachent du front des glaciers polaires ou d'une barrière de glace flottante. Grands icebergs (jusqu'à 180 m de haut) dérivant vers la mer depuis Isfjord, baie de Disko, à l'ouest du Groenland Le terme est emprunté à l'anglais (qui l'a emprunté du nordique isberg), qui a adapté l'une des formes de langue germanique : l'allemand Eisberg, le danois isbjerg, le néerlandais ijsberg, le suédois isberg, signifiant toutes « montagne de glace ».

Caractéristiques physiques

La masse volumique de la glace d'eau pure étant d'environ de 920 kg/m³ et celle de l'eau de mer d'environ 1 025 kg/m³, 90 % du volume d'un iceberg est situé sous la surface de l'eau, et il est difficile de déterminer la forme qu'adopte cette partie à partir de celle qui flotte au-dessus de la mer (comme le suggère l'expression « partie émergée de l'iceberg », signifiant qu'un phénomène n'est qu'une simple manifestation d'un problème plus vaste).

Classification

Les icebergs sont classés en fonction de leurs taille et forme. La classification suivante est utilisée par International Ice Patrol.

Taille

Forme

Cette classification se base sur la forme de la partie visible de l'iceberg :
- iceberg tabulaire (tabular) : iceberg de forme plate, avec une longueur supérieure à 5 fois sa hauteur ;
- iceberg trapu (blocky) : iceberg présentant un dessus plat et des flancs verticaux abrupts, avec une longueur comprise entre 3 et 5 fois sa hauteur ;
- iceberg biseauté (wedge) : iceberg vertical et abrupt d'un côté, et en faible pente de l'autre ;
- iceberg érodé (drydock) : pente douce et surface irrégulière due à une forte érosion ;
- iceberg pointu (pinnacled) : une ou plusieurs pointes de très grande hauteur au dessus de l'eau en regard de la masse de l'iceberg ;
- iceberg en dôme (dome) : surface douce et arrondie, typique d'un iceberg qui a récemment basculé.

Surveillance

Les icebergs sont relativement pérennes et leurs flancs peuvent facilement déchirer les tôles minces qui constituent les coques des navires. En conséquence, ils présentent un réel danger pour la navigation. Le naufrage le plus célèbre dû à une collision avec un iceberg est probablement celui du Titanic, en 1912. Au cours du , plusieurs organisations furent créées pour l'étude et la surveillance des icebergs. Actuellement, International Ice Patrol contrôle et publie leur déplacement dans l'océan Atlantique nord. Les icebergs provenant de l'Antarctique sont suivis par le National Ice Center. Ceux qui mesurent plus de 10 milles marins (18, 52 kilomètres) sont désignés par un nom composé d'une lettre indiquant son origine, suivie par un nombre, incrémenté pour chaque nouvel iceberg. Les lettres signifient :
- A : entre 0° et 90° de longitude ouest (mer de Bellingshausen et mer de Weddell)
- B : entre 90° et 180° de longitude ouest (mer d'Amundsen, Est de la mer de Ross)
- C : entre 90° et 180° de longitude est (Ouest de la mer de Ross, Wilkesland)
- D : entre 0° et 90° de longitude est (barrière d'Amery, Est de la mer de Weddell) L'iceberg B-15, qui s'est détaché de la barrière de Ross en 2000 et possèdait une superficie initiale de 11 000 km², était le plus gros jamais détecté. Il s'est brisé en deux en novembre 2002. À la fin de l'année 2004, la plus grande partie restante, l'iceberg B-15A, mesurait encore 3 000 km² et était toujours le plus gros objet flottant sur les océans terrestres. Il a percuté le continent Antarctique le 10 avril 2005 et continue à circuler le long de ses côtes.

Expression

- la partie cachée (ou immergée) d’un iceberg exprime que ce qui est caché est bien plus important que la partie apparente ou visible.

Galerie

Image:Eisberge.jpg|2 icebergs, dont l'un avec arche Image:Tafeleisberg.jpg|Iceberg tabulaire Image:Lac Argentine iceberg.JPG|Iceberg sur le Lac Argentino Image:Carlb-newfoundland-iceberg-2002.jpg|Un iceberg au large de Terre-Neuve Image:Iceberg.jpg|Un iceberg (photomontage)

Voir aussi

===
Sujets connexes
Antarctique   Barrière de Ross   Barrière de glace   Eau   Glace   Glacier   Groenland   Iceberg B-15   Lac Argentino   Longitude   Masse volumique   Mer d'Amundsen   Mer de Bellingshausen   Mer de Ross   Mer de Weddell   Mille marin   Océan Atlantique   Poussée d'Archimède   Titanic  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^