Thermogenèse

Infos
La thermogenèse intervient quand la température du corps est inférieure au point de consigne (température aux alentours de 37°C). Cela entraine le libération dans le sang de catécholamines (adrénaline), qui vont entraîner une vasoconstriction au niveau de la peau . Le corps va chercher à produire de la chaleur par :
- Activité musculaire : volontaire ou frissons thermiques
- Le métabolisme : catécholamines, hormones thy
Thermogenèse

La thermogenèse intervient quand la température du corps est inférieure au point de consigne (température aux alentours de 37°C). Cela entraine le libération dans le sang de catécholamines (adrénaline), qui vont entraîner une vasoconstriction au niveau de la peau . Le corps va chercher à produire de la chaleur par :
- Activité musculaire : volontaire ou frissons thermiques
- Le métabolisme : catécholamines, hormones thyroïdiennes
- Lipolyse du tissu adipeux brun (la graisse brune n'est présente que chez les nourrissons et disparaît progressivement avec l'âge sauf chez les rongeurs) Lors de la thermogenèse, il y a vasoconstriction des vaisseaux, ce qui aide à maintenir la temperature centrale. Penser que l'alcool réchauffe est une croyance malheureusement trop répandue, notamment chez les SDF. Le problème est alors que l'alcool donne une vasodilatation des vaisseaux, soit une augmentation de la thermolyse, ce qui a pour effet de plonger le sujet en hypothermie.

Frissons thermiques

Les frissons thermiques sont des tremblements des muscles striés squelettiques. Ce frisson constitue pour l'organisme sa principale source de thermogenèse. C'est un mécanisme d'urgence.

Thermogenèse végétale

La thermogenèse n'est pas propre qu'aux animaux à sang chaud. Elle est également présente dans diférents végétauxGiberneau M, Brabé D, Des fleurs « à sang chaud », Pour la Science, Septembre 2007, p 50-56, particulièrement chez les araceae, et a été découverte par Jean-Baptiste Lamarck en 1777. Cette thermogenèse peut générer une température de près de 40° au-dessus de celle ambiante. Elle est déclenchée par la secrétion d'une molécule, le calorigène, découvete en 1937 par Adriaan Van Herk, et identifiée à l'acide salicylique en 1987. Il ne semble pas exister, à proprement parler, de thermorégulation dans le monde végétal, aucun mécanisme de contrôle de la perte de chaleur n'ayant été identifié. Cette thermogenèse se situe essentiellement au niveau des organes de la floraison et pourrait être un avantage adaptatif pour majorer les chances de pollinisation en attirant certains insectes.

Notes et références

catégorie:physiologie
Sujets connexes
Acide salicylique   Adrénaline   Araceae   Catécholamine   SDF   Thermorégulation   Vasoconstriction  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^