Honestiores

Infos
Honestiores, désigne la classe des notables romains (ceux qu'on honore, les riches), par opposition aux humiliores, les humbles (les pauvres). Cette distinction apparaît pendant l'Empire, au II et . Pendant la République romaine et les premiers moments de l'Empire, la séparation des classes dans la société romaine se basait d'abord sur la distinction entre homme libre et esclave. Les hommes nés libres (ingenui), qu'ils soient ou non citoyens de Rome, étaient par p
Honestiores

Honestiores, désigne la classe des notables romains (ceux qu'on honore, les riches), par opposition aux humiliores, les humbles (les pauvres). Cette distinction apparaît pendant l'Empire, au II et . Pendant la République romaine et les premiers moments de l'Empire, la séparation des classes dans la société romaine se basait d'abord sur la distinction entre homme libre et esclave. Les hommes nés libres (ingenui), qu'ils soient ou non citoyens de Rome, étaient par principe dans une catégorie radicalement séparée par leur supériorité de naissance de la masse des esclaves, qui généralement étaient sans droits, sans garanties, sans personnalités, livrés au bon vouloir du maître, et en tant que tels traités plus comme des objets que comme des êtres sensés (res mancipi). Entre les ingenui, existait de nouveau une grande différence entre les citoyens romains et les autres. Finalement, les citoyens romains étaient eux-même différenciés par leur position sociale et par leur fortune. Cependant, durant la République, tous les citoyens étaient égaux devant la loi. A partir du deuxième siècle, sous l'Empire, apparut une distinction légale qui sépara les citoyens en deux classes: les honestiores et les humiliores. Il faut noter, qu'à ce moment le nombre de citoyens romains avait considérablement augmenté par rapport à l'époque de la République, les différents empereurs ayant progressivement accordé la citoyenneté aux habitants de nombreuses provinces romaines. La classe des honestiores était formée par les sénateurs romains et leurs familles, les soldats et les vétérans et leurs enfants, ainsi que les hommes exerçant ou ayant exercé des fonctions publiques dans des villes et cités en dehors de Rome (et leurs descendants). Tous les autres citoyens appartenaient à la seconde catégorie, les humiliores, et à moins que la richesse ou l'habileté les aient amenés à des fonctions publiques, ils restaient humiliores. Les humiliores étaient soumis aux châtiments et punitions les plus sévères en cas d'infraction aux lois. Ils pouvaient être envoyés aux mines (ad metalla), jetés aux bêtes sauvages durant les jeux, et même crucifiés. Les honestiores, eux, bénéficiaient de certains privilèges. En cas de mauvaise conduite grave, ils recevaient une punition qui avait généralement pour but de les discréditer, tel que le bannissement, la relégation, ou la perte de leurs biens. Condamnés à mort, ils étaient décapités.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Antiquité tardive   Citoyenneté romaine   Crucifiement   Empire romain   Esclavage en Rome antique   Humiliores   IIe siècle   Nobilitas   Rome antique   République romaine   Société romaine   Sénat romain  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^