Avion de reconnaissance ou de surveillance

Infos
Les avions de reconnaissance ou de surveillance sont des avions militaires conçus pour surveiller l'activité ennemie, et en général n'emportent pas d'armement offensif.
Avion de reconnaissance ou de surveillance

Les avions de reconnaissance ou de surveillance sont des avions militaires conçus pour surveiller l'activité ennemie, et en général n'emportent pas d'armement offensif.

Typologie

Mig-25R de l'armée de l'air algérienne On fait généralement une distinction entre les missions suivantes :
- la reconnaissance photographique, destiné à prendre des photos aériennes de sites sensibles (zones militaires adverses, objectifs d'une prochaine mission, etc.)
- la patrouille maritime, destiné à surveiller l'espace maritime
- la surveillance aérienne et commandement aéroporté, destiné à surveiller l'espace aérien et coordonner les avions amis Certaines missions effectuées par des avions de guerre électronique, notamment l'écoute des communications radios ennemies, peuvent également être considérées comme des missions de reconnaissance.

La reconnaissance classique

F-4 Phantom II de l'armée japonaise modifié pour la reconnaissance photo Un avion espion Lockheed U-2 Les aéronefs d'observation ont une longue histoire : dès 1794, la France utilise des ballons entre autres pour le réglage des tirs d'artillerie. Lors de la Première Guerre mondiale, alors que les Zeppelins allemands et saucisses volantes françaises sont encore largement utilisés, les premiers avions d'observation font leur apparition. Pendant la Seconde Guerre mondiale, des chasseurs comme le Spitfire britannique sont adaptés pour la reconnaissance photographique, et des avions spécialisés sont développés comme le Mosquito. De tels avions étaient allégés en armement et leurs moteurs étaient modifiés pour atteindre de plus grandes performances à haute altitude (plus de 12 000 mètres). Tôt dans la guerre, les britanniques développèrent des systèmes pour photographier à très haute altitude. Les vols de reconnaissance allèrent jusqu'à une centaine par jour, et les services d'interprétation des photographies britanniques traitaient parfois jusqu'à traiter 50 000 images par jour. A partir des années 1950, la mission de reconnaissance est principalement assurée par des avions de chasse ou des bombardiers équipés de caméras et appareils photo (voir par exemple le RF-84F Thunderflash ou le Mirage IIIR). Ces avions peuvent également emporter des dispositifs électroniques tels que des radars spéciaux, en général dans un conteneur externe. Les Etats-Unis développèrent également deux avions spécialement conçus pour la reconnaissance stratégique à haute altitude. Le premier d'entre eux était le Lockheed U-2 dont un exemplaire fut abattu en 1960 au dessus de l'URSS. Le second fut le SR-71 Blackbird capable de voler à plus de Mach 3 sur de longues distances. Le développement des satellites d'observation rendit cependant ce type d'avion moins important. Actuellement, l'utilisation de drones de reconnaissance tels le RQ-4 Global Hawk ou le RQ-1 Predator devient de plus en plus importante car elle évite de mettre la vie d'un pilote en danger.

La patrouille maritime

Un Lockheed P-3 Orion de l'US Navy Lors de la Seconde Guerre mondiale sont apparus les premiers avions de patrouille maritime. Outre leur participation à la lutte anti-sous-marine, ils sont aussi destinés à surveiller les eaux territoriales et internationales afin de détecter tout navire suspect (contrebande, trafic d'armes, etc.) ou pollueur, et parfois soutenir des opérations de secours en mer. Certaines de leurs missions sont donc bien des missions de reconnaissance et surveillance. Des exemples d'avions ce type sont le Lockheed P-2 Neptune, le Lockheed P-3 Orion et le Breguet Atlantic. Les patrouilleurs maritimes peuvent être armés de torpilles dans le cas d'une mission lutte anti-sous-marine.

La surveillance aérienne et commandement aéroporté

Un Boeing E-3 Sentry de l'USAF Dès les années 1950, l'US Navy a mis en œuvre les premiers avions de type AWACS équipés d'un puissant radar installé sur le dos de l'appareil, permettant à celui-ci de surveiller un large espace aérien et de coordonner les missions des avions de combat situés dans sa zone de surveillance. Catégorie:Avion militaire Catégorie:Avion de reconnaissance cs:Průzkumný letoun da:Observationsfly de:Aufklärungsflugzeug en:Surveillance aircraft he:מטוס ריגול id:Pesawat intai it:Aereo da ricognizione ja:偵察機 ko:정찰기 nl:Verkenningsvliegtuig no:Rekognoseringsfly pl:Samolot rozpoznawczy pt:Reconhecimento aéreo ru:Самолёт-разведчик zh:侦察机
Sujets connexes
Années 1950   Armée de l'air algérienne   Armée japonaise   Artillerie   Avion de chasse   Avion militaire   Aéronef   Ballon à gaz   Boeing E-3 Sentry   Bombardier (avion)   Drone   F-84 Thunderjet   France   Guerre électronique   Lockheed P-3 Orion   Lockheed U-2   Lutte anti-sous-marine   Mikoyan-Gourevitch MiG-25   Nombre de Mach   Première Guerre mondiale   RQ-1 Predator   RQ-4 Global Hawk   Royaume-Uni   Satellite artificiel   Seconde Guerre mondiale   Supermarine Spitfire   Torpille   Union des républiques socialistes soviétiques   Zeppelin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^