TER Rhône-Alpes

Infos
Le TER Rhône-Alpes est le réseau de Transport express régional de la région administrative Rhône-Alpes.
TER Rhône-Alpes

Le TER Rhône-Alpes est le réseau de Transport express régional de la région administrative Rhône-Alpes.

Caractéristiques

Le réseau ferroviaire rhône-alpin compte km de lignes, parcourues quotidiennement par trains régionaux, auquels s'ajoutent 500 cars TERDamien Albessart, « Rhône-Alpes. Plongée au cœur d'une région pilote », Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, p.38.. La région Rhône-Alpes est ainsi, après l'Île-de-France, la première région ferroviaire française. La région Rhône-Alpes est la première région française à avoir signé une convention d'exploitation avec la SNCF, le 19 décembre 1996. Elle est également la première à avoir signé un contrat d'objectif avec Réseau ferré de France, couvrant la période 2005-2010. Si on y ajoute le contrat de projets État-région, la région Rhône-Alpes est ainsi la seule où l'aménagement des infrastructures ferroviaires est garanti par pas moins de trois contratsDamien Albessart, « Les quatre piliers d'une politique efficace », Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, p.45.. De plus, pour se rapprocher des usagers du TER, la région a créé 28 comités de ligne se réunissant trois fois par an et chargés d'analyser les problèmes de chaque ligne. Certaines lignes disposent d'un équipement insuffisant au vu de leur importance (Bourg-en-Bresse-Lyon) ou sont encombrées, victimes de leur prompt succès ces dernières années (Ambérieu-en-Bugey - Lyon), cette hausse brutale de la fréquentation occasionnant alors certaines perturbations. En effet, à l'instar de la plupart des autres régions françaises, le TER Rhône-Alpes a connu une forte augmentation de son offre et surtout de sa fréquentation ces dernières années : entre 1997 et 2006, l'offre ferroviaire en trains-kilomètres a ainsi augmenté de 30%, pendant que la fréquentation en voyageurs-kilomètres augmentait de 69%Encadré « Chiffres et projection de l'offre et de la fréquentation des TER », Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, p.39.. Pour satisfaire ces besoins, la mise en place d'un cadencement des horaires est prévue, sur chaque ligne, à partir du 7 décembre 2007 : ce sera une première en France, hors Île-de-FranceDamien Albessart, « La révolution du cadencement », Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, p.40.. La Région envisage par ailleurs la mise en place d'un réseau TERGV à plus long termeInterview de Bernard Soulage, vice-président chargé des transports, Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, pp.43-44.. Elle entend également renforcer l'intermodalité de ses gares, de façon à en transformer certaines en pôles d'échangeDamien Albessart, « Vers une meilleure intermodalité », Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, p.42..

Le cadencement

Un premier essai de cadencement a été lancé en 2000 sur la ligne St-Etienne - Lyon. La ligne a donc vu ses horaires simplifiés (par exemple, départ en 05 toutes les 10 minutes de 6h35 à 7h55). La simplification des horaires couplée avec une simplification des gares desservies entre Givors et Lyon (un seul arrêt à Givors Ville pour les St Etienne Lyon, où un second train dessert l'ensemble des gares entre Givors et Lyon). Fort de cette expérience (qui a permi une optimisation des horaires et une augmentation de fréquentation), la région Rhônes Alpes va d'ici décembre 2007 généraliser le cadencement. Dès son installation au printemps 2004, la majorité régionale dirigée par Jean-Jack Queyranne avait émis le souhait de cadencer le réseau TER rhône-alpin, sur le modèle du réseau suisse des CFF. Après des rencontres avec Réseau ferré de France et la SNCF, le projet était prêt fin 2005. Après des travaux sur le réseau et une réunion des comités de ligne au printemps 2006, la date du 7 décembre 2007 a été retenue. Le but de ce cadencement est double : optimiser l'exploitation du réseau pour la SNCF et RFF, et rendre le service TER à la fois plus simple et plus performant pour le client. « On veut augmenter la lisibilité de l'offre, optimiser le système de correspondance, développer l'intermodalité, la ponctualité »Damien Albessart, « La révolution du cadencement », Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, p.41., explique Éric Saliou, responsable du projet. L'objectif est d'atteindre une augmentation de 50 à 60% de la fréquentation entre 2007 et 2014. Le cadencement du réseau TER aura un impact sur les autres trains traversant la région : de nombreux TGV vers le Sud-Est de la France, Corails Paris-Clermont-Ferrand ou encore trains de fret verront leurs horaires modifiés, à la fois pour s'adapter aux nouveaux sillons qui leur seront confiés et pour optimiser les correspondances avec le TER. De plus, à cause des TER franchissant les frontières de la région, les réseaux voisins des TER Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon seront également impactés.

Relations TER

Par rail

- 1 : Saint-Gervais - Annecy - Chambéry - Lyon
- 2 : Évian-les-Bains / Genève - Annecy - Chambéry - Grenoble - Valence
- 3 : Évian-les-Bains / Genève - Bellegarde-sur-Valserine - Lyon
- 4 : Aix-les-Bains - Chambéry - Lyon
- 15 : Saint-Étienne - Givors - Lyon
- 16 : Le Puy-en-Velay - Saint-Étienne - Lyon
- 17 : Saint-Étienne -Clermont-Ferrand
- 18 : Saint-Étienne -Roanne
- 19 : Clermont-Ferrand - Roanne - Lyon
- 22 : Mâcon - Villefranche-sur-Saône - Lyon
- 23 : Mâcon - Bourg-en-Bresse - Ambérieu-en-Bugey
- 25 : Bourg-en-Bresse - Lyon
- 27 : Bellegarde-sur-Valserine - Genève
- 28 : Évian-les-Bains - Thonon-les-Bains - Annemasse - Genève
- 29 : Évian-les-Bains / Genève - Annecy
- 30 : Genève - Cluses - Saint-Gervais
- 31 : Saint-Gervais - Cluses - Annecy
- 32 : Annecy - Aix-les-Bains - Chambéry
- 33 : Chambéry - Aix-les-Bains - Ambérieu-en-Bugey
- 34 : Ambérieu-en-Bugey - Lyon
- 35 : Bourg-Saint-Maurice - Albertville - Chambéry - Lyon
- 36 : Turin - Modane - Chambéry - Lyon
- 37 : Chambéry - Bourgoin-Jallieu - Lyon
- 38 : Chambéry - Grenoble
- 39 : Grenoble - Valence - Montélimar - Avignon
- 40 : Grenoble - Bourgoin-Jallieu - Lyon
- 41 : Grenoble - Veynes - Gap - Briançon
- 42 : Valence - Die - Veynes - Gap - Briançon
- 43 : Lyon - Valence - Montélimar - Avignon - Marseille
- 47 : Brignais - Lyon
- 48 : Paray-le-Monial - Lyon
- 49 : Lozanne - Lyon
- 50 : Sain-Bel - L'Arbresle - Tassin - Lyon
- 51 : Romans-sur-Isère - Valence-TGV - Valence
- 53 : Saint-Gervais - Chamonix - Vallorcine - Martigny (ligne Saint-Gervais-Vallorcine)

Par autocar

Autocar Volvo 9700 de Faure en livrée TER
- 20 : Roanne - Le Creusot TGV
- 21 : Villefranche-sur-Saône - Mâcon-TGV
- 24 : Saint-Claude - Oyonnax - Bellegarde-sur-Valserine
- 26 : Bellegarde-sur-Valserine - Divonne-les-Bains
- 44 : Aubenas - Privas - Valence - Valence-TGV
- 45 : Vallon-Pont-d'Arc / Les Vans - Aubenas - Montélimar - Valence-TGV
- 46 : Annonay - Vienne - Lyon

Matériel roulant

De nombreuses lignes restent dotées en 2006 d'un matériel ancien. Le renouvellement du matériel roulant, financé par le conseil régional, doit cependant être terminé dans les prochaines années.

Matériel automoteur

- Automotrices Z 600
- Automotrices Z 800
- Automotrices Z 850
- Automotrices Z 7100 (radiés en 2007)
- Automotrices Z2 (Z 7500, Z 9500 et Z 9600)
- Automotrices Z 23500
- Automotrices Z 24500
- Automotrices Z 27500
- Autorails X 2800
- Autorails X 4630
- Automoteurs X 72500
- Autorails X 73500
- Automoteurs bimodes B 81500

Locomotives pour rames tractées


- CC 6500 (radiés en 2007)
- BB 7200
- BB 8500
- BB 9600 (en cours de radiation en 2007)
- BB 22200
- BB 25150
- BB 25200
- BB 25500
- BB 67300

Annexes

Bibliographie

- Damien Albessart, « Rhône-Alpes. Plongée au cœur d'une région pilote », Villes & Transports Magazine n°424 du 9 mai 2007, pp.38 à 47 : dossier de 10 pages sur la politique des transports en Rhône-Alpes, et en particulier le TER.

Notes et références

Voir aussi

- Transport express régional
- Société nationale des chemins de fer français
- Rhône-Alpes
- Horaire cadencé ===
Sujets connexes
Aix-les-Bains   Albertville   Ambérieu-en-Bugey   Annecy   Annemasse   Annonay   Aubenas   Autorail   Avignon   BB 22200   BB 25150   BB 25200   BB 25500   BB 67300   BB 7200   BB 8500   BB 9600   B 81500   Bellegarde-sur-Valserine   Bourg-Saint-Maurice   Bourg-en-Bresse   Bourgoin-Jallieu   Briançon   Brignais   CC 6500   Chambéry   Chemins de fer fédéraux suisses   Clermont-Ferrand   Cluses   Conseil régional de Rhône-Alpes   Contrat de projets État-région   Die (Drôme)   Divonne-les-Bains   France   Gap   Genève   Grenoble   Horaire cadencé   Jean-Jack Queyranne   L'Arbresle   Le Puy-en-Velay   Les Vans   Ligne Saint-Étienne - Lyon   Lozanne   Lyon   Marseille   Modane   Montélimar   Mâcon   Oyonnax   Paray-le-Monial   Paris   Privas   Rame automotrice   Rhône-Alpes   Roanne   Romans-sur-Isère   Réseau ferré de France   Sain-Bel   Saint-Claude (Jura)   Saint-Gervais-les-Bains   Saint-Étienne   Société nationale des chemins de fer français   TERGV   TER Auvergne   TER Bourgogne   TER Franche-Comté   TER Languedoc-Roussillon   TER Provence-Alpes-Côte d'Azur   TGV   Tassin-la-Demi-Lune   Thonon-les-Bains   Transport express régional   Turin   Valence (Drôme)   Vallon-Pont-d'Arc   Vallorcine   Veynes   Vienne (Isère)   Villefranche-sur-Saône   X 2800   X 4630   X 72500   X 73500   Z2 (automotrice)   Z 23500   Z 24500   Z 27500   Z 600   Z 7100   Z 7500   Z 800   Z 850   Z 9500   Z 9600  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^