Cahiers de l'Herne

Infos
Les Cahiers de l'Herne est une publication littéraire bisannuelle créée en 1961 par Dominique de Roux.
Cahiers de l'Herne

Les Cahiers de l'Herne est une publication littéraire bisannuelle créée en 1961 par Dominique de Roux.

De la fondation aux premiers cahiers (1957-1972): l'anti-conformisme pour mot d'ordre.

L’Herne, maison d’édition fondée en 1963, trouve son origine dans un canular d’étudiants. Dès 1957 en effet, Dominique de Roux et Georges Bez, écrivains talentueux et anti-conformistes, éditaient en chambre des textes et des pamphlets écrits, dactylographiés et lus par un groupe d’amis. Puis les deux premiers cahiers, consacrés à René-Guy Cadou (1961) et à Georges Bernanos (1962) marquèrent l’avènement de la célèbre collection blanche. Quelques abonnés y souscrirent aussitôt, et, la polémique aidant, de nombreux lecteurs. Avec l’Herne était née une académie parallèle, adversaire des conventions et des commémorations. Ainsi, les numéros suivants de la collection furent-ils dédiés à des géants de la littérature et de la poésie, tout aussi marginaux, à l’époque, que controversés : Céline (1963), Borges (1964), Pound (1965), Michaux (1966), Burroughs (1968), Ungaretti (1969), Gombrowicz, Massignon, et quelques autres.

1972- 2000 : L’Herne sous la direction de Constantin Tacou

En 1972, après avoir mis en chantier le numéro 21, consacré à De Gaulle, Dominique de Roux quitte l’Herne pour fonder les Cahiers H, aux éditions l’Age d’Homme. Le relais passe alors à Constantin Tacou. Elève de Dumézil, cinéaste macédo-roumain à l’Unesco, c’est sous son impulsion que l’Herne se tourne vers l’Est et offre une nouvelle vie à un cercle d’auteurs disparus, tels que Mann (1973), Dostoievski (1974), Kraus (1975), Meyrink (1976), Musil (1982), Jung (1984), Hölderlin (1989), ou Nietsche (2000). L’Herne ouvre aussi ses portes sur le fantastique -Edgar Poe, Jules Verne ou Jean Ray- sans pour autant négliger ses contemporains, en commençant par Eliade, compatriote de Constantin Tacou, puis Abellio, Corbin, Ponge et Levinas. Fin 2000, Constantin Tacou voit sortir des presses son dernier Cahier, le numéro 74, consacré à August Strindberg. Son dernier rêve d’éditeur, un Cahier Cioran, est toujours en chantier et paraîtra en 2009.

À partir de 2001, sous la direction de Laurence Tacou, l’Herne consacre ses Cahiers aux plus grands philosophes contemporains

Après quarante ans de navigation éclectique et inspirée, l’Herne – comme l’Hydre du même nom- change une troisième fois de tête. Laurence Tacou reprend alors les rênes de la petite maison, qui déménage de la rue de Verneuil pour s’installer au pied de l’Institut, rue Mazarine. Les grandes monographies critiques continueront à prendre le contre-pied des courants en vogue, en interrogeant les oeuvres de manière singulière afin de donner une nouvelle perspective à des auteurs et des textes occultés, marginalisés, ou tout au contraire excessivement célébrés. Avec les Cahiers, le cap sera mis sur les contemporains, et en particulier sur les philosophes qui ont questionné le plus intensément notre époque: Levi-Strauss, Chomsky, Ricoeur, Derrida. Avec la publication du Cahier Steiner – qui intervient au moment où la maison fête ses quarante ans d’existence, en 2003- ou encore du Cahier Baudrillard, en 2005, L’Herne reste fidèle à sa vocation des premiers temps : dynamiter les idées reçues. Plus de quatre mille collaborateurs, écrivains, universitaires et traducteurs du monde entier auront à ce jour contribué aux Cahiers, créant ainsi, loin des sentiers battus, une institution sans doute unique au monde.

Autour des Cahiers

Les diverses collections se sont ramifiées.
-Mythes et religions ouvre ses pages à des auteurs qui interrogent aussi bien l’histoire des religions que la spiritualité et la mystique des grandes civilisations.
-Essais et philosophie propose les commentaires et les réflexions des penseurs de notre époque sur des questions d’actualité comme sur les quêtes fondamentales de l’humanité.
-Théorie et stratégie rassemble les écrits érudits et parfois provoquants des spécialistes militaires et politiques, aussi bien que les options des théoriciens et des praticiens impliqués dans le débat et dans l’action du champ géopolitique contemporain.
-L’envers se compose de textes rares et précieux, courts et radicaux, inédits ou disparus.
-Glose offre les livres de fond, les réflexions et les commentaires des grands écrivains de notre temps.
-Romans rassemble contemporains et classiques, étrangers et français, avec pour seule constante l’éclectisme du fond et l’élégance de la forme.
-Les Carnets constituent un prolongement aux Cahiers de l’Herne épuisés, consacrés aux penseurs les plus importants de notre siècle. Les textes proposés permettent un accès direct aux méditations, réflexions et témoignages de ces auteurs qui ont formé la pensée contemporaine.
-Les Cahiers d’anthropologie sociale publient les travaux menés au laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, et offrent une vue précise de l’approche anthropologique sur quelques grands thèmes d’actualité.

Bibliographie

- Jean Ray par Jacques Van Herp
- Lovecraft par François Truchaud ==
Sujets connexes
Dominique de Roux   Jacques Van Herp   Jean Ray  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^