Colposcopie

Infos
La colposcopie (de "colpos" = vagin, et "scopie" = voir) est l'étude de la morphologie du col utérin et du vagin au moyen d'une loupe binoculaire qui grossit de vingt à cinquante fois, selon les appareils et les optiques choisies pour cet examen médical.
Colposcopie

La colposcopie (de "colpos" = vagin, et "scopie" = voir) est l'étude de la morphologie du col utérin et du vagin au moyen d'une loupe binoculaire qui grossit de vingt à cinquante fois, selon les appareils et les optiques choisies pour cet examen médical.

Indications

La colposcopie est réalisée dans les indications suivantes :
- Découverte à l'œil nu d'une anomalie au niveau des muqueuses du col de l'utérus ou du vagin.
- Frottis cervico-vaginaux anormaux nécessitant un examen approfondi du col utérin avec réalisation de biopsies guidées.
- Surveillance de l'évolution d'une infection du col par un Papillomavirus cancérigène.
- Surveillance après traitement d'une dysplasie due à une infection par un Papillomavirus cancérigène pour détecter une récidive.

Technique de la Colposcopie

Après mise en place d'un spéculum, le gynécologue place le colposcope devant lui, à environ vingt ou trente centimètres du col suivant les distances focales propres à chaque appareil. Le col est étudié d'abord sans préparation, après simple mouchage au porte-coton, en regardant l’orifice externe du col, sa glaire, et en localisant les diverses zones pathologiques qui peuvent l’entourer. Puis le col est imprégné d’acide acétique à 5 p. 100, qui coagule les protéines constituantes des cellules et qui fait ressortir leurs caractéristiques ou leurs anomalies. C'est ainsi que l'on différenciera l'épithélium glandulaire venant de l'endocol, avec son aspect de grains de raisin, et l'épithélium malpighien stratifié plat de l'exocol. Enfin, le col sera imprégné d'une solution d'iode concentré (Lugol), qui permet de détecter les zones anormales ne se colorant pas par l'iode. Il est capital de rechercher et de suivre la zone de jonction entre les deux épithéliums, qui est constamment le point de départ des dysplasies dues au Papillomavirus cancérigène et des lésions cancéreuses. Les zones anormales découvertes peuvent être bénignes et ne nécessiter qu'une surveillance ou un traitement peu important, ou plus sévères et justifier une intervention plus ou moins étendue. La colposcopie permet encore le diagnostic de certaines infections spécifiques, comme les trichomonases (dues à un parasite, Trichomonas vaginalis) et les mycoses (dues à des levures microscopiques, Candida albicans).

Est-ce douloureux?

Cet examen n'est pas plus désagréable qu'un simple frottis du col de l'utérus. Il est indolore, mais certaines femmes peuvent ressentir un picotement ou une légère sensation de brûlure lors de l'application d'acide acétique ou de Lugol.

Conclusion

La colposcopie est un examen important en gynécologie, malgré le fait qu'il reste très "opérateur dépendant", et manque donc de spécificité. Il s'intègre surtout dans la stratégie du dépistage et du traitement des dysplasies du col utérin dues au Papillomavirus cancérigène, avec d'autres examens comme le frottis et le test biologique de recherche des Papillomavirus cancérigènes ("test HPV"). Catégorie:Examen médical Catégorie:Dépistage et diagnostic en gynécologie-obstétrique bg:Колпоскопия de:Kolposkopie en:Colposcopy es:Colposcopia it:Colposcopia ja:コルポスコピー nl:Colposcopie pl:Kolposkopia
Sujets connexes
Biopsie   Cancer du col utérin   Col de l'utérus   Colposcopie   Dysplasie   Examen médical   Frottis   Levure   Muqueuse   Papillomavirus humain   Spéculum   Vagin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^