Le Temps des cerises

Infos
200px Le Temps des Cerises est une chanson de 1866, paroles de Jean-Baptiste Clément, musique d'Antoine Renard.
Le Temps des cerises

200px Le Temps des Cerises est une chanson de 1866, paroles de Jean-Baptiste Clément, musique d'Antoine Renard.

Présentation

Cette chanson est si fortement associée à la Commune de Paris que, dans les esprits, elle fut écrite pour elle. Pourtant elle fut écrite sous Napoléon III avant même la guerre de 1870 (dont l'humiliation de la défaite française devait produire, en 1871, le terreau favorable à la Commune). Un fait notoire est qu'elle fut dédicacée (mais après coup) par son auteur à une infirmière morte lors de la Semaine sanglanteA ce propos citons Louise Michel dans La Commune Histoire et souvenirs (1898): Au moment où vont partir leurs derniers coups, une jeune fille venant de la barricade de la rue Saint-Maur arrive, leur offrant ses services : ils voulaient l'éloigner de cet endroit de mort, elle resta malgré eux. Quelques instants après, la barricade jetant en une formidable explosion tout ce qui lui restait de mitraille mourut dans cette décharge énorme, que nous entendîmes de Satory, ceux qui étaient prisonniers ; à l'ambulancière de la dernière barricade et de la dernière heure, J.-B. Clément dédia longtemps après la chanson des cerises. -Personne ne la revit. La Commune était morte, ensevelissant avec elle des milliers de héros inconnus.. Les cerises évoquent différentes choses. D'une part, elles rappellent, par leur couleur, le sang et le drapeau rouge, liés entre autre à la Commune, ce qui fait que, paradoxalement, la chanson demeure associée à l'idée de liberté, de solidarité, et de résistance face à l'oppression. D'autre part, les cerises renvoient au sucre et à l'été, et donc à un contexte joyeux voire festif. Ainsi la chanson véhicule une certaine nostalgie et une certaine idée de gaieté populaire. Chanson emblématique de l'identité de la Gauche française, elle fut interprétée le 10 janvier 1996 par la cantatrice Barbara Hendricks lors de l'hommage rendu au président socialiste François Mitterrand sur la place de la Bastille.

Autre chanson

J.-B. Clément a écrit une autre chanson, La Semaine Sanglante, explicitement à propos des massacres des versaillais dans un registre très direct. C'est d'ailleurs peut-être le côté plus évocateur et moins "revanchard" de la chanson des cerises qui en a fait son succès devant le grand public, alors que la semaine sanglante reste plus souterraine.

Dans la culture populaire

-La chanson apparaît dans le film d'animation japonais Porco Rosso où elle est chantée par le personnage de Gina. Dans la version originale, elle est chantée par la chanteuse japonaise Katô Tokiko.
-Dans un album des Femmes en blanc, des pêcheurs amènent à l'hôpital une sirène blessée. Lorsqu'elle se fait opérer, elle chante Le Temps des cerises, attirant tout homme l'écoutant pour le mordre. Le docteur Minet s'y fait prendre deux fois.

Note

Voir aussi

-Chanson révolutionnaire ou de résistance
- Temps des cerises, Le Temps des cerises, Le ja:さくらんぼの実る頃
Sujets connexes
Antoine Renard   Barbara Hendricks   Cerise   Chanson   Chanson révolutionnaire ou de résistance   Commune de Paris (1871)   François Mitterrand   Fête   Jean-Baptiste Clément   La Semaine Sanglante   Les Femmes en blanc   Liberté   Louise Michel   Napoléon III   Place de la Bastille   Porco Rosso   Satory   Semaine sanglante   Sirène  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^