Aubervilliers

Infos
Aubervilliers est une ville de France, dans la banlieue nord-est de Paris, dont elle est limitrophe. La ville est à l'origine de la constitution de la communauté d'agglomération Plaine Commune. Le maire actuel de la ville est Pascal Beaudet (PCF) Le nom des habitants de la ville d'Aubervilliers est Albertivillariens.
Aubervilliers

Aubervilliers est une ville de France, dans la banlieue nord-est de Paris, dont elle est limitrophe. La ville est à l'origine de la constitution de la communauté d'agglomération Plaine Commune. Le maire actuel de la ville est Pascal Beaudet (PCF) Le nom des habitants de la ville d'Aubervilliers est Albertivillariens.

Géographie

Aubervilliers en 1888 La ville, située dans la Plaine Saint-Denis est bordée à l'ouest par Saint-Denis, au nord par La Courneuve, à l'est par Pantin et au sud par Paris. Le canal Saint-Denis traverse l'ouest de la ville.
- Elle se trouve sur l'unité urbaine de Paris,
- et sur l'aire urbaine de Paris.

Transports

Aubervilliers est une commune limitrophe de Paris, et bénéficie donc de nombreuses voies de communication.

La desserte actuelle

Elle est desservie :
- par la ligne 7 du métro de Paris: stations Porte de la Villette, Quatre-Chemins, Fort d'Aubervilliers),
- par une quinzaine de lignes de bus ,
- par deux gares sur la ligne du RER, La Plaine - Stade de France et La Courneuve - Aubervilliers. Elle dispose de deux accès au boulevard périphérique, par la porte d’Aubervilliers et par la porte de La Villette. A cela s’ajoute un autre atout de taille : deux accès directs aux autoroutes A86 et A1, reliant les aéroports du Bourget, de Roissy et l’ensemble du réseau routier d’Île-de-France.

Les projets

Après une longue bataille de plus de 40 ans, Aubervilliers, qui est à ce jour la seule ville voisine de Paris qui ne bénéficie pas de desserte de métro en centre-ville, a obtenu des pouvoirs publics en 2005 la réalisation du prolongement de la ligne 12 du métro jusqu'à la mairie. Ce prolongement prévoit la création de trois nouvelles stations. La première, qui se situera à la limite de Saint-Denis (à l'angle des rues Proudhon et Gardinoux) devrait s'appeler "Front Populaire" et son ouverture est prévue début 2011. A cette station devrait passer à terme un tramway, le Tram'y, reliant la future gare d'Évangile à Saint-Denis, Villetaneuse et Épinay-sur-Seine. Cette partie du tram'y n'est toutefois pas actuellement financée.

Zone franche urbaine (ZFU)

Plusieurs ensembles des villes et de l'agglomération Aubervilliers-Bobigny-Pantin-Drancy devraient être classés en zone franche urbaine Source communiqué du Premier ministre, 28 nov. 2006.

Histoire

L'Usine de la Nationale au début du la même usine, de l'intérieur Les aciéries de Longwy, près du Canal Saint-Denis Le centre Telecity, où sont hébergés certains serveurs de Wikipédia Comme beaucoup de communes de la petite couronne, Aubervilliers a longtemps été un domaine rural. À la fin du XIXe siècle, la vie de petit bourg est déjà intimement liée à l’industrialisation naissante. Des Belges, des Lorrains, des Alsaciens, des Bretons, des Espagnols, des Italiens arrivent par vagues successives. Ce brassage de population perdure encore aujourd’hui et constitue sans aucun doute une des richesses de la ville. Pendant plusieurs décennies, les grandes industries forgeront l’identité de la ville. Un héritage de travail et de savoir-faire. Une mémoire qui constitue le plus beau monument que les habitants d’hier ont pu léguer à ceux d’aujourd’hui. La ville tirerait son nom d'un domaine agricole (villare) détenu par un certain Albert ou Aubert. Aubervilliers n'apparait pas dans les archives avant 1060. Le village est jusqu'au peuplée d'agriculteurs. La proximité des marchés de Paris favorise la culture maraichère, notamment dans la Plaine des vertus, célèbre par ses oignons et légumes divers. Commune de Paris depuis le Fort d'Aubervilliers. left left Le Fort d'Aubervilliers est construit en 1843. Il fait partie des ouvrages décidés en 1840 par Thiers afin de protéger Paris et, le cas échéant, mater ses rebellions. Il servira notamment à la répression de la Commune de Paris. La Révolution industrielle et l'expansion de Paris changent radicalement la ville. Les industries s'installent au bord du canal, tandis que les ouvriers viennent habiter la banlieue, moins chère que la capitale. Depuis, Aubervilliers est une ville multiculturelle, où cohabitent plus de 70 nationalités.

Une ville populaire

Une ville dynamique

4e ville du département de la Seine-Saint-Denis sur le plan économique, avec 30 000 emplois et 1 800 entreprises dans le secteur privé, Aubervilliers possède un tissu économique très diversifié. La ville dispose d’un tissu dense de PME-PMI qui représente 25% des emplois. Ces PME côtoient des laboratoires de recherche, comme Rhodia ou Saint-Gobain, et de grands établissements publics tels que France Télécom, les services transports de La Poste ou les ateliers de la RATP. 77% des emplois sont aujourd’hui proposés dans les services, les transports et le négoce. Les activités à caractère industriel y sont cependant présentes avec des entreprises comme les lampes Aric, les ascenseurs Thyssen, Messier-Bugatti, Cookson, France-Soir. Mais des sièges sociaux et des services administratifs de grandes entreprises s’y sont installés (Rhodia, KDI, Motul, Lapeyre, Zurich Assurances). De nouveaux secteurs d’activités se sont développés ces dernières années: • Les télécoms (Télécity, Interxion, Completel...) et les services télématiques (ATOS, FNAC Direct, Acticall...) • L’audiovisuel et le cinéma (Euromédia, Carrère, Studios d’Aubervilliers, Ciné-Lumières, Téléshoping, NPA...) • Le textile et la mode (Kookaï, Redskin’s, Hugo Boss, Afflelou...) Autre signe de cette mutation : le renforcement des activités de grossistes et d’import-export. Avec plus de 300 établissements concentrés dans les Entrepôts et Magasins généraux de Paris (EMGP) et aux abords de la porte d’Aubervilliers (quartier de La Haie-Coq), ce secteur constitue un nouveau pôle économique en fort développement. Les importateurs de la Haie-Coq diffusent dans toute la France des produits manufacturés à bas prix de toutes sortes (textiles, montres, jouets, décoration, gadgets), provenant généralement de Chine.

Une ville en mutation

Le renouveau a débuté avec la construction du Stade de France en 1998 et le dynamisme de la Plaine Saint-Denis. Avec ses 750 hectares aux portes de Paris, la Plaine Saint-Denis couvre le tiers d’Aubervilliers et s’étend également sur Saint-Denis et sur Saint-Ouen. Depuis 5 ans, ce territoire, qui fut l’une des plus grandes zones industrielles d’Europe, est en pleine mutation.

Le futur quartier de commerces et de bureaux à la porte d’Aubervilliers

La Darse de la Porte d'Aubervilliers : la réurbanisation commence Un centre commercial de 42.000 m² devrait ouvrir en 2009. 400 logements, 165.000 m² de bureaux, des espaces verts sont prévus ainsi qu’un musée vivant de la télé. Ce sont 15.000 emplois qui devraient être créés. Un métro nautique est également envisagé : ce serait une première en Île-de-France. Une liaison de transports en commun sur le canal pourrait en effet voir le jour en 2006 pour relier les métros Corentin Cariou et Porte de La Villette à la darse des EMGP (Entrepôts et magasins généraux de Paris).

Le centre nautique olympique

Inscrite dans le projet de candidature « Paris 2012 », la piscine olympique devait être construite sur Aubervilliers. Malgré l'échec de la candidature de Paris, le Président, le Premier ministre et le Ministre chargé des Sports, ont confirmé que l’État financerait la réalisation du centre nautique. Sa réalisation confortera la dynamique urbaine engagée autour de la Gare de La Plaine - Stade de France avec la création du Stade de France, tout en satisfaisant les besoins d'un équipement international exprimé par la Fédération française de natation, ainsi que par la communauté d'agglomération Plaine Commune, car les piscines de l’agglomération ne suffisent plus à répondre à la demande. Compte tenu d'un accord financier intervenu le 4 avril 2007, le concours d'architectes est prévu au second semestre 2007, pour une livraison en 2012.

Le canal Saint-Denis : berges du canal et « Parc Canal »

Le canal Saint-Denis à l'écluse N°2 dite des Quatre-Chemins Aubervilliers, Saint-Denis et Plaine Commune considèrent que les sites dessinés par le canal sont à reconquérir comme espaces paysagers, de détente et de loisirs, tout en conservant leur vocation économique. Ce projet, dont l’achèvement est prévu pour 2006, est élaboré en partenariat avec la ville de Paris, qui est propriétaire du canal et de ses berges, en concertation avec les habitants, mais aussi en partenariat avec le Département et la Région Île-de-France car il constitue un axe majeur de liaisons douces à l’échelle du territoire.

Une ville de culture

Habiter Aubervilliers, c’est profiter d’équipements culturels de qualité, avec une programmation emmenée par des lieux de renommée (inter)nationale:
-Le Théâtre de la Commune, un des premiers centres dramatiques nationaux établis en banlieue depuis plus de trente ans, est reconnu internationalement. Il est aujourd’hui dirigé par Didier Bezace (qui a reçu en 2005 deux Molières, dont celui de la mise en scène pour la pièce La Version de Browning).
-Phénomène remarqué de cette dernière décennie, le théâtre équestre Zingaro, avec à sa tête Bartabas, a établi son campement au Fort d’Aubervilliers. Dernièrement ce sont les Laboratoires d’Aubervilliers et la Villa Mais d’Ici qui sont venus enrichir les infrastructures culturelles de renommée régionale et nationale. Le cinéma est également à l’honneur grâce à la salle d’art et d’essai du Studio qui présente, outre ses programmes réguliers, un « Festival pour éveiller les regards », à l’intention du jeune public. Enfin, Aubervilliers dispose, en partenariat avec La Courneuve, d’un conservatoire de musique (avec le statut de Conservatoire à rayonnement régional) avec une vingtaine de disciplines musicales et 1 400 élèves. Un centre d’arts plastiques (Capa), un studio d’enregistrement et quatre bibliothèques complètent ce dispositif. La culture à Aubervilliers, c’est un tissu associatif très riche et révélateur de pratiques culturelles multiples. La ville vit également au rythme des festivals (Banlieues bleues, Villes des Musiques du monde, Festival pour éveiller les regards).

Démographie

Sources :

Administration

Situation administrative

Aubervilliers est divisée en deux cantons:
- Le canton d'Aubervilliers-Est compte 36 010 habitants;
- Le canton d'Aubervilliers-Ouest compte 27 126 habitants.

Liste des maires successifs

Notre-Dame des Vertus

Monuments

- Fort d'Aubervilliers
- Église de Notre-Dame des VertusNOTA : L'église Notre Dame des Missions est clasée monument historique depuis 1908. Ce lieu de pélerinage où était vénéré une statue de la Vierge fut construit au . Le clocher date de 1541, sous Francois 1 et la façade fut remaniée en 1628 dans le style jésuite. Les vitraux, soufflés lors de l’explosion, le 15mars 1918, de la poudrerie du fort de La Courneuve ont été refaits par l’atelier Charles Champigneulle. Ils sont consacrés aux miracles de Notre-Dame des Vertus. L'orgue date du .
- Tour La Villette

Personnalités de la ville

Histoire

- Henri IV, roi de France, y séjourna pendant le siège de Paris.
- Isaac de Lapeyrère, écrivain français, y est mort en 1676.

Politique

- Pierre Laval, ancien sénateur-maire d'Aubervilliers durant l'entre-deux-guerres, responsable majeur de la collaboration avec les nazis pendant Seconde Guerre mondiale, chef du gouvernement de Vichy.
- Charles Tillon, ancien député d'Aubervilliers. Résistant et communiste, il fut maire d'Aubervilliers à la Libération.
- Jack Ralite, sénateur communiste et ancien député-maire d'Aubervilliers, il fut ministre de la Santé de François Mitterrand de 1981 à 1983

Culture

- Firmin Gémier, metteur en scène et acteur français
- Jean-Baptiste Mondino, artiste et photographe français, est né à Aubervilliers
- Didier Daeninckx, écrivain français de polar
- Léon Bonneff, écrivain français

Musique et sport

- Marc Perrone, musicien
- Thomas Pitiot, chanteur
- Fadila Belkebla, comédienne
- Tandem, groupe de rap
- Mac Tyer et Dontcha, rappeurs
- Le Président de l'association Hors-Cadre Khir-Din Grid
- Hocine Ben, slameur
- Abou Diaby, footballeur à Arsenal
- Thierry Auriac, arbitre de football professionel

Littérature, chanson et cinéma en Aubervilliers

Jacques Prévert a consacré un long poème « Aubervilliers », extrait du recueil « Paroles » « La chanson des enfants » de Jacques Prévert . Il a également écrit les commentaires d'un film « Aubervilliers » (1945) réalisé par Eli Lotar. Jacques Sommer a consacré un recueil de poésie "La prise d'Aubervilliers" aux éditions Dumerchez. Pierre Perret a consacré une chanson à la ville Salut l'ami d'Aubervilliers. Mireille Mathieu a chanté Noël D'aubervilliers. Michel Mallory a composé Le cow-boy d'Aubervilliers.

Jumelages

-
-
-

Télécommunication

Aubervilliers était un cœur de plaque ADSL France Telecom, avant que le concept de plaque ne soit abandonné.
-région ADSL : IDF
-plaque : IDF-08
-département : 93

Collèges et lycées fréquentés

-Ecole Notre-Dame-des-Vertus
-Ecole israélite Kehilat Ghne-Or
-Collège Diderot
-Collège Gabriel Péri
-Collège Jean Moulin
-Collège Henri Wallon
-Collège Rosa Luxemburg
-Collège Privé Saint-Joseph
-Lycée polyvalent D’Alembert
-Lycée d’enseignement général et technologique Le Corbusier
-Lycée professionnel Jean-Pierre Timbaud
-Lycée d’enseignement général et technologique Henri Wallon

Voir aussi

- Pascal Beaudet ===
Sujets connexes
Abou Diaby   Administration territoriale   Adolphe Thiers   Aire urbaine   Arrondissement   Aubervilliers   Aubervilliers - Pantin - Quatre Chemins (métro de Paris)   Autoroute française A1   Autoroute française A86   Aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle   Aéroport du Bourget   Banlieue   Bartabas   Boulevard périphérique de Paris   Bâtiment 270   Canal Saint-Denis   Canton d'Aubervilliers-Est   Canton d'Aubervilliers-Ouest   Canton français   Cantons de la Seine-Saint-Denis   Charles Tillon   Chef-lieu   Communauté d'agglomération Plaine Commune   Commune de Paris (1871)   Commune française   Conservatoire à rayonnement régional   Didier Bezace   Didier Daeninckx   Département français   Entre-deux-guerres   Firmin Gémier   Fort d'Aubervilliers (métro de Paris)   France   France Télécom   François Ier de France   François Mitterrand   Fédération française de natation   Gare de La Courneuve - Aubervilliers   Gare de La Plaine - Stade de France   Gentilé   Henri IV   Hors-Cadre   Jack Ralite   Jacques Prévert   Jean-Baptiste Mondino   La Courneuve   La Poste (France)   Libération (histoire)   Ligne 7 du métro de Paris   Mac Tyer   Maraîchage   Marc Perrone   Michel Mallory   Mireille Mathieu   Molières   Multiculturalisme   Métro   Oignon   Pantin   Paris   Parti communiste français   Pascal Beaudet   Pierre Laval   Pierre Perret   Porte de la Villette (métro de Paris)   Premier ministre   Président   Rhodia   Régie autonome des transports parisiens   Résistance intérieure française   Révolution industrielle   Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)   Saint-Gobain   Saint-Ouen   Seconde Guerre mondiale   Seine-Saint-Denis   Stade de France   Superficie   Tandem (groupe)   Thierry Auriac   Théâtre de la Commune   Tour La Villette   Unité urbaine   Villetaneuse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^