Rumba

Infos
La rumba est à l'origine un genre musical, mais c'est aussi le nom donné à une danse de salon qui se danse sur des boléros. Il existe aussi la rumba flamenca et la rumba zaïroise ou congolaise.
Rumba

La rumba est à l'origine un genre musical, mais c'est aussi le nom donné à une danse de salon qui se danse sur des boléros. Il existe aussi la rumba flamenca et la rumba zaïroise ou congolaise.

Histoire

La rumba naît à La Havane et Matanzas au milieu des années 1800 dans les milieux afro-cubains. Le mot (dérivé de l'espagnol rumbo, en route...) désigne les fêtes nocturnes où on se rassemble (souvent dans les cours d'immeubles, les « solares ») pour chanter et danser. C'est une musique faite de chants et de percussions, où le rythme qui démarre doucement va en s'accélérant. Au tout début, on utilisait les tiroirs des armoires (cajónes) ou des cageots de morue, puis des congas. Il en existe trois formes :
- Columbia : La plus ancienne forme, dont le rythme est en 6/8. Serait née à Matanzas. Les textes parlent surtout du travail (café, canne à sucre...). C'est essentiellement une danse d'hommes au rythme rapide, chacun son tour montre son habileté aussitôt suivi par un autre qui essaiera de le surpasser.
- Yambú : Après une assez longue introduction appelée « diana » où alternent soliste et chœurs, le danseur, imitant un vieux souffrant de rhumatisme s 'appuie sur sa danseuse. Sa danse, coquette, sensuelle et élégante la met en valeur.
- Guaguancó (la plus populaire, dérivée du Yambú, issue de la Havane) Les textes narratifs traitent de la vie quotidienne : politique, amour... La danse s'articule autour du « vacunao » à signification érotique, symbolisé par un geste du danseur ou par un foulard qui va attraper la danseuse, et que celle-ci cherche à éviter tout le long de la danse. Dans le guaguancó, le rythme prend la forme 6/8 ou 4/4. C'est la clave rumba (3-2) qui est généralement utilisée.

Groupes actuels de rumba cubaine

-Los Papines
-Clave y Guaguanco
-Los muñequitos de Matanzas

Rumba flamenca

Au cours du , la guaracha cubaine va être adoptée par les gitans de Séville en Espagne et au Portugal, et prendre le nom de rumba flamenca. Elle est avant tout une musique conviviale, peu compliquée (rythmique plutôt simple et répétitive plus solo) elle est idéale pour jouer à plusieurs, entre joueurs débutants et confirmés. Les Gipsy Kings en sont l'emblème, mais elle a été jouée aussi par de grands guitaristes flamenco comme Paco de Lucia (Río Ancho, Entre Dos Aguas) ou encore Paco Pena (La Lola).

Rumba catalane

La naissance de la rumba catalana commence dans les rues du Raval de Barcelone avec des personnages tels que Orelles ou El Toqui. La rumba catalane est un dérivé de la rumba flamenca mais elle intègre des influences du son cubain et du mambo. Le plus important représentant de la tumba catalane, développée principalement à partir des années 60 est Peret, de son vrai nom Pedro Pubill Calaf, inventeur du ventilador. La rumba catalane mélange les ingrédients de la rumba flamenca, du son et du mambo mais également du rock. Parmi ses ambassadeurs les plus célèbres citons : Peret, Gato Perez ou Pescaílla... Voir aussi : Article sur la rumba catalane (en catalan)

Rumba congolaise

Dans les années 1920 va naître la rumba congolaise (ou zaïroise). Citons de grands orchestres TPOK Jazz, des musiciens Franco, Tabu Ley Rochereau, Papa Noël, Sam Mangwana, Wendo Kolosoy, ...

Danse de salon

Vers 1930, le son cubain est renommé rhumba aux États-Unis, sous l'impulsion de Xavier Cugat, et la rumba devient une danse de salon, qui fera partie des danses latines en danse sportive (malgré son nom, elle se danse plutôt sur des boléros cubains ou mexicains). Dans sa forme actuelle, les figures de base gardent les vieilles images des intentions féminines de dominer les hommes par leurs charmes. Durant une bonne chorégraphie de rumba, on devrait toujours voir les éléments d'attraction et de rejet entre l'homme et la femme. Les mouvements érotiques et sensuels de la femme obtiendront une réponse de désir et de domination masculine ; c'est l'homme qui gagne toujours à la fin.

Voir aussi

-Clave
-El Pescaílla et Peret, les plus célèbres représentants de la rumba catalane. ==
Sujets connexes
Amour   Années 1800   Années 1920   Barcelone   Boléro   Café   Cajón   Canne à sucre   Catalogne   Chant   Chœur (musique)   Clave   Conga   Danse   Danse de salon   Danse sportive   El Pescaílla   Espagne   Flamenco   Foulard   Franco Luambo   Genre musical   Gipsy Kings   Guaracha   Instrument de percussion   La Havane   Los Papines   Los muñequitos de Matanzas   Mambo   Matanzas   Morue   Musique   Papa Noël (chanteur)   Peret   Peret (chanteur)   Politique   République démocratique du Congo   Son cubain   Séville   TPOK Jazz   Tabu Ley Rochereau   Ventilador   Wendo Kolosoy   Xavier Cugat  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^