Joseph-Louis Lagrange

Infos
Joseph-Louis Lagrange Joseph Louis, comte de Lagrange (en italien Giuseppe Lodovico Lagrangia), né à Turin le 25 janvier 1736 et mort à Paris le 10 avril 1813, est un mathématicien. Né en Italie, mais de famille française par son père, il passa 30 ans dans le Piémont, puis 21 ans à Berlin et le restant de ses jours à Paris.
Joseph-Louis Lagrange

Joseph-Louis Lagrange Joseph Louis, comte de Lagrange (en italien Giuseppe Lodovico Lagrangia), né à Turin le 25 janvier 1736 et mort à Paris le 10 avril 1813, est un mathématicien. Né en Italie, mais de famille française par son père, il passa 30 ans dans le Piémont, puis 21 ans à Berlin et le restant de ses jours à Paris.

Sa vie

Nommé très jeune professeur à l’école d’artillerie de Turin en 1755, il y fonde en 1758 l’Académie de Turin qui publie ses premiers travaux. Il est admis à l’Académie de Berlin par Euler, à qui il succède comme président. Transféré à Paris, où il avait fait publier sa Mécanique analytique (1787), peu avant la Révolution française, il doit à son génie d’échapper aux mesures de répression contre les étrangers. Des arrêtés spéciaux du Comité de salut public lui permettent de continuer d’exercer ses fonctions. Devenu associé étranger de l'Académie des sciences en 1772, il est directeur de l'Académie en 1788 et membre de la section de mathématiques en 1795. Surtout connu pour avoir introduit la méthode analytique en géométrie, il n’en a pas moins étudié toutes les branches des mathématiques et a laissé d’importants travaux tant en géométrie qu’en trigonométrie et en mécanique. Il est inhumé au Panthéon de Paris.

Son œuvre

Fondateur du calcul des variations avec Euler et de la théorie des formes quadratiques, il démontre le théorème de Wilson sur les nombres premiers et la conjecture de Bachet sur la décomposition d’un entier en quatre carrés. Son nom figure partout en mathématiques. On lui doit le théorème de Lagrange sur la théorie des groupes, un autre sur les fractions continues, l’équation différentielle de Lagrange. En physique, en précisant le principe de moindre action, avec le calcul des variations vers 1756, il invente la fonction de Lagrange, qui vérifie les équations de Lagrange, puis développe la mécanique analytique, vers 1788. Il entreprend aussi des recherches importantes sur le problème des trois corps. Il élabore le système métrique avec Lavoisier pendant la Révolution. Il est membre fondateur du Bureau des longitudes (1795) avec, entre autres, Pierre-Simon Laplace et Jean-Dominique Cassini (Cassini IV). Il participe à la création de l’École normale supérieure (1795) avec Joseph Lakanal, de l’École polytechnique (1794) avec Gaspard Monge et Antoine-François Fourcroy, où il enseigne dès 1797. Il est aussi le fondateur de l’Académie de Turin (1758).

Principales publications

-Réflexions sur la résolution algébrique (1771). Ce mémoire a inspiré Abel et Galois.
-Mécanique analytique (1787) in Œuvres de Lagrange, edité par Joseph-Alfred Serret, Paris 1867, vol. 11 et 12 . Lagrange tente une approche entièrement algébrique de la mécanique, dégageant à partir du principe des travaux virtuels les notions de degré de liberté et d'intégrabilité. Il esquisse également les rapports entre systèmes discrets (nombre fini de masses en mouvement ou en équilibre) et systèmes continus (fluide).
-Traité des fonctions analytiques. L'auteur définit les fonctions comme des développements de Taylor-Lagrange convergents, ce qui lui permet de définir dérivée et primitive de façon originale, et de relever le problème des déterminations multiples d'une fonction en un point. C'est l'acte de naissance de la théorie des fonctions de la variable complexe, qui sera développée sur cette base par Cauchy, Poisson et Legendre.

Hommages

- Son nom est inscrit sur la Tour Eiffel.
- L’astéroïde (1006) Lagrangea a été nommé en son honneur.

Bibliographie

-Florence Martin-Robine, Histoire du principe de moindre action, Vuibert, Paris, 2006. ==
Sujets connexes
Académie de Berlin   Académie des sciences (France)   Adrien-Marie Legendre   Antoine-François Fourcroy   Antoine Lavoisier   Astéroïde   Bureau des longitudes   Comité de salut public   Degré de liberté   Dérivée   Gaspard Monge   Géométrie   Interpolation lagrangienne   Intégrabilité   Italie   Jean-Dominique Cassini (Cassini IV)   Joseph-Alfred Serret   Joseph Lakanal   Lagrangien   Leonhard Euler   Liste des soixante-douze noms de savants inscrits sur la tour Eiffel   Mathématiques   Multiplicateur de Lagrange   Mécanique   Mécanique analytique   Niels Henrik Abel   Panthéon de Paris   Paris   Pierre-Simon Laplace   Point de Lagrange   Principe de moindre action   Révolution française   Série de Taylor   Théorème d'inversion de Lagrange   Théorème de Wilson   Théorème des quatre carrés de Lagrange   Trigonométrie   Turin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^