Antony

Infos
Antony est une commune française, sous-préfecture du département des Hauts-de-Seine de la région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Antoniens.
Antony

Antony est une commune française, sous-préfecture du département des Hauts-de-Seine de la région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Antoniens.

Géographie

Antony est une ville de la banlieue sud de Paris, située dans le Hurepoix traversée par la rivière Bièvre, chef-lieu d'arrondissement des Hauts-de-Seine, à douze kilomètres au sud de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Son altitude est de 45 m pour le point le plus bas au niveau de la vallée de la Bièvre et 103 m pour le point le plus élevé à la limite de Châtenay-Malabry. Antony a la particularité d'être au confluent de trois départements :
-l'Essonne, avec les communes de Verrières-le-Buisson à l'ouest, Wissous à l'est, Massy au sud,
-les Hauts-de-Seine, avec les communes de Châtenay-Malabry à l'ouest, Sceaux et Bourg-la-Reine au nord,
-le Val-de-Marne, avec les communes de Fresnes et l'Haÿ-les-Roses à l'est.

Parcs

Plusieurs parcs se trouvent sur la commune, dont les deux plus importants : le parc de Sceaux et le parc Heller.

Transports

6 stations du RER sont sur la commune :
-5 stations du . Du nord au sud :
-Parc de Sceaux,
-La Croix de Berny,
-Antony, seule station où tous les trains s'arrêtent. La nouvelle gare, entièrement reconstruite, a été mise en service en juin 2002, le trafic quotidien y est d'environ 30 000 voyageurs.
-Fontaine Michalon,
-Baconnets.
-La station Chemin d'Antony du .
-De nombreuses lignes de bus ; ; ; Par ailleurs, depuis 1991, on peut en quelques minutes rejoindre l'aéroport d'Orly par l'Orlyval à partir de la station Antony du RER B.

Histoire

Blason d'Antony Les origines connuesAntony d'Y. Firino, éd. Maury de la ville remontent au . Le nom « Antony » est d'origine latine, il provient d'un propriétaire gallo-romain du nom d’Antonius, il est citéAntony et son église d'A. Fontaine dans une confirmation du roi Louis Ier le Pieux, faite aux abbés de Saint-Germain-des-Prés en 829, de la possession d'Antony où il est écrit Antoniacum cum ipsa capella. La commune s'est appelée Anthoniaco, Anthognyaco, Antoigni, Antongni, Antoni et Antony depuis le , à l'exception d'une courte période pendant la révolution française où elle prit le nom d'Antony-Révolution. - : Antony fut l'une des principales dépendances de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Les habitants d'Antony étaient tous serfs de cette abbaye. Ils furent affranchis à partir de 1248. - : La route de Paris à Orléans est pavée sous François 1 . La route franchi la Bièvre au « Pont d'Antony » d'ou un chemin conduit au centre du village proche de l'église Saint-Saturnin : Antony resta essentiellement agricole jusqu'au . La ville était connue pour son relais de poste aux chevaux qui accueillait les voyageurs au carrefour dénommé « Croix de Berny ». La construction du chemin de fer transforma profondément l'activité de la ville lorsque la ligne de Sceaux fut ouverte en 1854, ainsi que l'Arpajonnais à la fin du . : Antony fut la première ville du département de la Seine libérée par les troupes de la 2e division blindée du général Leclerc.

Monuments

Église Saint-Saturnin Église Saint-François d'Assise Ancienne manufacture royale de cires Église Saint-Saturnin : chœur de la fin du , clocher du , nef du , chapelle sud moderne. Beaux vitraux de la fin du , début du - orgue de qualité. Le beffroi soutient quatre cloches dont la plus ancienne, Charlotte-Geneviève, date de 1730. Ce monument, inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 19 octobre 1928 (référence PA00088057), a été l'objet d'importants travaux de rénovation ces dernières années. Le presbytère a été restauré en 1989. Inventaire Base Mérimée : IA00121273 Église Saint-François d'Assise : construite en 1972 (Paul Henry, architecte) Église Saint-Jean-Porte-Latine : construite en 1967 (Paul Pinsard, architecte). Le « signal urbain », surmonté d'une croix géante, a été inauguré le 6 janvier 2002. Église Sainte-Jeanne-de-Chantal : le bâtiment provient de l'exposition coloniale de 1931. Pour ne pas la confondre avec l'église Sainte-Jeanne-de-Chantal située à Paris, on a ajouté le qualificatif « hors-les-murs » pour préciser qu'elle n'était pas dans les murs de Paris. Église Saint-Maxime : construite de 1978 à 1980 (Paul Henry, architecte), très bel orgue. L'église a été consacrée au culte catholique le 16 novembre 1980. Église Sainte-Odile : construite en 1933 (Charles Venner, architecte) dans le cadre des « chantiers du Cardinal ». Inventaire Base Mérimée : IA00121272 Chapelle « Sainte-Marie Mère de l'Église » de l'Institution Sainte-Marie : construite en 1968 (Georges Dengler et Zunz, architectes), très belle et très grande paroi ajourée en briques, œuvre du maître-verrier Henri Martin-Granel, grande fresque de céramique de 41 m², œuvre de Jacqueline Bechet-Ferber Église évangéliste baptiste : entièrement reconstruite, inaugurée en mars 2001, architecture moderne, importants vitraux. La Maison Saint-Jean, ancienne propriété Chénier dite de la Belle Levantine. Ce bâtiment a été construit par Louis-Sauveur Chénier, fils cadet de Louis Chénier, et frère d'André Chénier sur les plans de l'architecte Georges Auguste Ranchon. Cette maison a appartenu à Jean-Charles Persil, ministre de Louis-Philippe, qui y mourut en 1870. Elle appartient aujourd'hui à la communauté marianiste d'Antony. Les façades et la toiture de ce bâtiment ont été inscrites à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 21 novembre 1973 (référence PA00088059). Inventaire Base Mérimée : IA00121237 Ancienne manufacture royale des cires (14 avenue du Bois-de-Verrières) : dont le nom exact était « Manufacture d'Antony pour le blanchissage des cires & la fabrique des bougies ». Cette manufacture a été fondée en 1702 par Péan de Saint-Gilles, elle devient manufacture royale en 1719.Le bâtiment d'origine a été construit en 1714, on y produisait bougies et chandelles pour la cour de Versailles et les autres châteaux de la région. Une horloge avec timbre à marteau surmonte le toit. On la surnomme « la Trudonne » en souvenir de Madame Trudon qui a offert cette horloge aux ouvriers de son mari. Ce bâtiment est aujourd'hui occupé par les Sœurs de Saint-Joseph de Cluny qui s'y sont installées en 1890. Il a été inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 10 avril 1929 (référence PA00088060). Inventaire Base Mérimée : IA00121241.La chapelle a été construite en 1930 sur les plans de l'architecte Hardy. La maison de maître a été démolie en 1961 après la vente du parc, pour laisser place à un ensemble d'immeubles collectifs.

Équipements

Équipements culturels

Principaux équipements de la ville : le théâtre Firmin-Gémier, le cinéma Le Sélect, le Conservatoire Darius Milhaud, la Bibliothèque et la Maison des Arts.

Théâtre Firmin Gémier - La Piscine

Le théâtre Firmin Gémier a été créé en 1967 à l'initiative du maire, Georges Suant. La direction a été confiée à Jacques Sarthou (acteur, metteur en scène), alors directeur du Théâtre de l'Île de France. Ce théâtre de 500 places a été installé dans la halle construite en 1930 sur la place du marché. Quelques améliorations ont été apportées : les sièges ont été disposés sur des gradins. Plusieurs directeurs très créatifs ont animé le théâtre et ont ainsi apporté à Antony une vie culturelle qui a trouvé rapidement un public fidèle. En 2003 a été créé un « espace cirque », scène nationale, où les chapiteaux de « nouveaux cirques » s'installent régulièrement. En 2007, dans le cadre de la communauté d'agglomération des Hauts de Bièvre, le théâtre Firmin Gémier a été associé au Théâtre La Piscine de Châtenay-Malabry. Au mois de juin a lieu un festival Solstice tourné vers les arts du cirque et de la rue.

Enseignement

La ville est située dans l'académie de Versailles. Deux instituts universitaires de formation des maîtres y sont implantés : l'IUFM Val-de-Bièvre et l'IUFM Léon-Jouhaux. La ville dispose de quinze écoles maternelles et treize écoles élémentaires communales, qui accueillent environ élèves.
-15 écoles maternelles : Ferdinand Buisson, André Chénier, Anatole France, Jules Ferry, Jean Moulin, Adolphe Pajeaud, Jean Zay, Noyer-Doré, Velpeau, Les Rabats, La Fontaine, Dunoyer de Segonzac , Val-de-Bièvre, André Pasquier, Paul Bert.
-13 écoles élémentaires :
-Paul Bert, Edmond Blanguernon (école sur 2 sites : Edmond Blanguernon et André-Chénier), Ferdinand-Buisson, Jules-Ferry, Anatole-France, Adolphe-Pajeaud, Noyer-Doré (cette école se situe dans le quartier des Baconnets), Velpeau, André-Pasquier, La Fontaine, Dunoyer-de-Segonzac et Les Rabats. Cinq collèges :
-le collège Anne Frank, dont le bâtiment, construit en 1978-1980, est une construction très originale. Il est le résultat de la « politique des modèles » : la municipalité ayant choisi l'un des modèles proposés par le ministère, et ayant ensuite demandé à deux architectes Jean Nouvel et Gilbert Lézenès d'adapter le modèle en fonction de leur inspiration créative et des contraintes du terrain
- le collège Descartes qui est un lycée général et technologique. Il propose les sections économique et sociale, scientifique, littéraire et enfin science des techniques de gestion. Il a 1300 élèves
- le collège François Furet, qui a remplacé l'ancien collège Ferdinand-Buisson dans un nouveau bâtiment, inauguré le 7 février 2003 par Luc Ferry, ministre de l'Éducation nationale, et par Mona Ozouf, historienne, directeur de Recherche au CNRS.
-le collège Henri-Georges Adam
-le collège La Fontaine Trois lycées : Théodore Monod et son annexe ; Descartes. Elle compte également trois établissements privés :
-l'école juive Ozar Hatorah,
-l'école nouvelle d'Antony,
-l'Institution Sainte-Marie, établissement marianiste.

Résidence universitaire

C'est en 1955 qu'est construite la résidence universitaire Jean-Zay, qui avec ses 2500 chambres, représente l'un des plus grands ensembles de logements étudiants en Europe.

Equipements sportifs

Le complexe sportif dit « stade de la croix de Berny », ou « Union sportive métropolitaine » : Gaston Vrolix, ingénieur en chef de la RATP, crée en 1928 l'Union sportive métropolitaine (actuelle USMT). Il construit un complexe sportif sur l'emplacement d’une partie de l'ancien champ de courses de la croix de Berny, dont il transforme les écuries en vestiaires. La première tranche est commencée en 1928, le long de la R.N. 186 ; elle comprend : terrains de football, de rugby, de hockey, de basket-ball, de tennis, piscine, jeux pour enfants, gymnase, tir. Vers 1932 est construite la deuxième tranche plus au nord : terrains de rugby et de tennis, stade d’athlétisme. La troisième tranche comprend un fronton de pelote basque, et un vélodrome bâti en 1938 par un architecte hollandais (réplique en béton, de la piste de bois de Vigorelli à Milan). Autres équipements : le stade municipal Georges-Suant (anciennement stade Salvador Allende), le parc Georges-Heller, le stade Velpeau, le centre sportif Lionel-Terray, le gymnase Pierre-de-Coubertin, le gymnase des Rabats, le gymnase La Fontaine, le centre André-Malraux, le clos Jacques-Cadet, le gymnase Anatole-France, le gymnase Pajeaud, 6 terrains de basket en accès libre en ville, les installations sportives dans le Parc de Sceaux, les salles et tennis de la Résidence Universitaire, le Poney Club, le boulodrome, le skate Park, les 3 piscines (Lionel-Terray, Iris, Grenouillère) et tous les équipements sportifs des établissements scolaires (collèges et lycées). Hôtel de ville

Administration

Antony est le principal centre de la communauté d'agglomération des Hauts de Bièvre. Le canton d'Antony ne comprend qu'une partie de la commune. L'autre partie appartient au canton de Bourg-la-Reine.

Liste des maires

Élections

Pour les échéances électorales de 2007 Antony a fait partie des 82 communes sur le site de ZDNet.fr de plus de 3500 habitants ayant utilisé les machines à voter.

Démographie

ImageSize = width:250 height:100 PlotArea = left:40 right:10 top:10 bottom:20 TimeAxis = orientation:horizontal AlignBars = justify Colors = id:gray1 value:gray(0.9) DateFormat = yyyy Period = from:1960 till:2010 ScaleMajor = unit:year increment:10 start:1960 PlotData = bar:84000 color:gray1 width:1 from:start till:end bar:56000 color:gray1 from:start till:end bar:28000 color:gray1 from:start till:end bar:0 color:gray1 LineData = layer:front points:(48, 57)(84, 67) color:blue width:2
-1962 tot 1968. Inwonertal 1962: 46483 1968: 56638 points:(84, 67)(100, 68) color:blue width:2
-1975: 57540 points:(100, 68)(128, 65) color:blue width:2
-1982: 54610 points:(128, 65)(160, 68) color:blue width:2
-1990: 57771 points:(160, 68)(196, 71) color:blue width:2
-1999: 59855 points:(196, 71)(220, 70) color:blue width:2
-2005: 59600 source : (Population sans doubles comptes).

Economie

- Antenne de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris.

Personnalités

Sont nés à Antony (classés par âge) :
- Auguste Champetier de Ribes, homme politique, né en 1882.
- Louise de Vilmorin, écrivain, née en 1902.
- Madeleine Lebeau, actrice de cinéma, née en 1923.
- Philippe Duron, homme politique, né en 1946.
- Jules-Édouard Moustic, né en 1952, présentateur vedette de la chaine Canal+.
- Stéphane et Nicolas Sirchis du groupe Indochine, frères jumeaux nés en 1959
- Élie Semoun, humoriste, acteur, écrivain, poète et chansonnier, né en 1963.
- Agnès Jaoui, actrice, scénariste, réalisatrice et chanteuse, née en 1964.
- Manuela Ramin-Osmundsen , avocate, présidente de la Direction Norvégienne de l'Immigration, née en 1964.
- Christian Quesada, trois fois gagnant de la finale du jeu « des Chiffres et des Lettres » né en 1964.
- Pascale Doniguian , née en 1966.
- Laurent Lafforgue, mathématicien, né en 1966, lauréat en 2002 de la prestigieuse médaille Fields (équivalent du Nobel en mathématiques). Ont vécu une partie importante de leur vie à Antony (classés par ordre alphabétique) :
- Spéranza Calo, cantatrice d'origine grecque, son mari Jean Charles Séailles, inventeur, et leurs enfants Simone Séailles, résistante, dont une rue d'Antony porte le nom, Jean Séailles, résistant, et Pierre Séailles, résistant ; le caveau familial de l'ancien cimetière d'Antony est orné d'une sculpture de Jan et Joël Martel
- Georges Chaulet, écrivain, créateur de Fantômette, né en 1931
- Patrick Devedjian, maire de la ville de 1983 à 2002, ancien ministre, né en 1944
- Didier Drogba, footballeur évoluant dans le club de Chelsea passa une partie de son enfance dans le quartier des Baconnets a Antony où ses parents résident toujours.
- Richard Guino, sculpteur d'origine catalane, mort à Antony en 1973
- François Molé, acteur de théâtre. Après sa mort le 11 décembre 1802, et comme il l'avait souhaité, il fut enterré dans sa propriété dont l'entrée est toujours visible au 1 rue des sources, ainsi que son tombeau près de l'entrée du parc Heller, dans l'avenue qui porte son nom.
- Georges Nomarski, inventeur du microscope à contraste interférentiel, mort à Antony en 1997
- Jean-Charles Persil, ministre de Louis-Philippe, mort dans sa maison à Antony en 1870
- Jonathan Zebina, footballeur évoluant dans le club de la Juventus Voir aussi les résidents célèbres de la résidence universitaire Jean Zay.

Jumelages

Antony est jumelée avec :
- , arrondissement de Berlin (250 000 hab.)
- , dans l'État du Massachusetts (30 000 hab.)
- , au sud-est de Londres (248 000 hab.)
- , au nord-est de la Grèce (20 000 hab.), le protocole de jumelage a été signé le 9 septembre 2000.
- , au sud de Tel-Aviv (20 000 hab.)
- , grande ville industrielle près de Turin (50 000 hab.)
- , ville située à 200 km de Prague (102 000 hab.)
- , ville située à 50 km de Moscou
- , station balnéaire près de Tunis (50 000 hab.)

Vie des associations

Antony compte plus de 300 associations actives, dont 23 dans le domaine « quartier-environnement-habitat ».
- Une des associations les plus actives est le CDR MaVal qui lutte contre l'instauration d'une autoroute ferroviaire entre Massy et Valenton. Le CDR MaVal, association apolitique, promeut une extension de la ligne TGV en site propre qui sauvegarderait la tranquillité de milliers de riverains. Le président du CDR MaVal est Jean Moureh et l'association compte plus de 200 membres.
- L'Association des créée en 1972, soutient les activités culturelles et théâtrales en Banlieue Sud. Elle milite activement pour la reconstruction sur place du Théâtre Firmin Gémier.

Sport

La pratique du sport est une priorité depuis de longues années à Antony : 40 disciplines y sont pratiquées dans 40 salles et stades grâce à plus de 50 clubs sportifs.

Le tournoi de tennis handisport

Tous les ans en juillet, Antony organise au parc de Sceaux (La Grenouillère) le tournoi international de tennis handisport qui reçoit les meilleurs joueurs du monde. Le dernier tournoi s'est déroulé du mardi 26 juin au dimanche 1 juillet 2007. Les associations sportives sont regroupées au sein du Conseil du sport antonien (CSA).

Voir aussi

===
Sujets connexes
Abbaye de Saint-Germain-des-Prés   Agnès Jaoui   Anatole France   André Chénier   Anne Frank   Arpajonnais   Arrondissement d'Antony   Auguste Champetier de Ribes   Auguste Mounié   Aéroport d'Orly   Base Mérimée   Berlin   Bièvre (rivière)   Bourg-la-Reine   Canal+   Canton d'Antony   Canton de Bourg-la-Reine   Cathédrale Notre-Dame de Paris   Chambre de commerce et d'industrie de Paris   Chef-lieu   Chelsea   Château de Berny   Châtenay-Malabry   Collège en France   Communauté d'agglomération des Hauts de Bièvre   Commune française   Didier Drogba   Département français   Europe   Fantômette   Ferdinand Buisson   France   François Furet   François Molé   Fresnes (Val-de-Marne)   Gare d'Antony   Gare de Fontaine Michalon   Gare de La Croix de Berny   Gare des Baconnets   Gare du Chemin d'Antony   Gare du Parc de Sceaux   Gentilé   Georges Chaulet   Georges Dengler   Georges Nomarski   Hauts-de-Seine   Henri-Georges Adam   Henri Martin-Granel   Hurepoix   Institut universitaire de formation des maîtres   Jacqueline Bechet-Ferber   Jan et Joël Martel   Jean-Charles Persil   Jean Moulin   Jean Nouvel   Jean Zay   Jean de La Fontaine   Jonathan Zebina   Jules-Édouard Moustic   Jules Ferry   L'Haÿ-les-Roses   Laurent Lafforgue   Ligne B du RER d'Île-de-France   Ligne de Sceaux   Londres   Louis-Philippe Ier   Louis le Pieux   Louise de Vilmorin   Luc Ferry   Lycée en France   Madeleine Lebeau   Marianiste   Massachusetts   Massy (Essonne)   Mona Ozouf   Moscou   Médaille Fields   Nobel   Parc Heller   Parc de Sceaux   Paris   Parti communiste français   Parti socialiste autonome   Patrick Devedjian   Paul Bert   Philippe Duron   Prague   Rassemblement pour la République   Richard Guino   Régie autonome des transports parisiens   Réseau express régional d'Île-de-France   Résidence universitaire Jean-Zay   Salvador Allende   Sceaux (Hauts-de-Seine)   Stéphane Sirkis   Théodore Monod   Tunis   Turin   Union pour un mouvement populaire   Val-de-Marne   Verrières-le-Buisson   Versailles   Vote électronique   Wissous  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^