Issy-les-Moulineaux

Infos
Issy-les-Moulineaux

Histoire

Origine du nom de la ville

À l'origine, Issy-les-Moulineaux s'appelait simplement Issy, ce nom venant peut-être du latin médiéval Issiacum ou Isciacum, « domaine d'Isicius », un propriétaire foncier Gallo-Romain. C'est en 1893 que Issy prend officiellement le nom d'Issy-les-Moulineaux. Les Moulineaux était le nom d'un petit hameau sur le territoire de la commune, appelé ainsi grâce aux moulins qui s'étaient tenus là.

Les princes de Conti

François Louis de Bourbon-Conti La maison de Conti, branche cadette de la maison de Bourbon et issue de la maison de Condé, se composaient de nombreuses propriétés, dont le château d'Issy, aujourd'hui détruit et remplacé par le Musée Français de la Carte à Jouer, où il subsiste encore une tour. Le château avait été acheté le 4 février 1699 par François Louis de Bourbon-Conti pour livres. Issy était alors une terre marécageuse. C'était un château style Renaissance avec des grands jardins aménagées par Le Nôtre. Les princes de Conti y vécurent jusqu'en 1777. C'est pendant cette période que Issy se développa.

Aviation

Le y voit naître l'aviation européenne sur ce qui était dans les années 1900 un champ de manœuvres militaires. Ce terrain est délimité grosso modo par la rue Guynemer, le boulevard des frères Voisin et le boulevard Gallieni côté Issy-les-Moulineaux, et le boulevard des maréchaux côté Paris (les anciennes fortifications). L'actuel Héliport de Paris - Issy-les-Moulineaux en est le dernier vestige. Entre autres évènements mémorables, le premier kilomètre en circuit fermé y est réalisé le 13 janvier 1908 par Henri Farman sur avion Voisin. Henri Farman y découvre comment prendre un virage avec un aéroplane en l'inclinant et du même coup démontre que ces machines volantes étaient manœuvrables. Le Marquis Raul Pateras Pescara de Castelluccio (1890 - 1966) y essaye ses hélicoptères dans les années 1922. Le 16 janvier 1924, il fait un parcours de mètres qui dure dix minutes. Le 18 avril 1924, il obtient le record du monde de distance (aérophile des années 1921 à 1925). Une illustration de cette performance orna longtemps la flamme postale de la ville. Ce prestigieux passé aéronautique, qui eut une importance capitale dans le développement de l'aviation, est la suite de ce qui se passa aux États-Unis en 1903 où les frères Wright, inventeurs du Flyer, firent le premier vol contrôlé d'un plus lourd que l'air de l'Histoire. À Issy-les-Moulineaux, un modeste et discret monument est érigé derrière l'hôtel de ville à la mémoire de ce glorieux passé. On peut y lire "Issy-les-Moulineaux, Berceau de l'aviation". D'autres traces restent : un stade de football est baptisé Stade Voisin en hommage à ces frères avionneurs, un boulevard y porte également leur nom. On y note aussi un square Louis Blériot, une rue Georges Guynemer (il n'était pas pionnier mais le grand as de la guerre 14-18). Un avion (Blériot ?) est aussi présent dans les armes de la ville, entouré de trois moulins. Tableau non exhaustif de records battus à Issy-les-Moulineaux :

Quartiers d'Issy-les-Moulineaux

- Centre ville
- Corentin Celton
- Les Varennes
- Val de Seine
- Les Arches
- Hauts d'Issy
- Le Fort
- Les Epinettes
- La Ferme
- Les Îles

Administration

Liste des maires

Élections

Pour les échéances électorales de 2007 Issy-les-Moulineaux fait partie des 82 communes sur le site de ZDNet.fr de plus de 3500 habitants ayant utilisé les machines à voter. Machine à voter IVotronic à Issy-les-Moulineaux

Démographie

Depuis les années 1990, le nombre d'emplois a augmenté en même temps que la population, qui est passée d'environ dans les années 1980 à en 2003 (recensement complémentaire), alors que ce chiffre avait toujours oscillé entre et pendant les cinquante années précédentes. Avec emplois, Issy propose des services innovants tels que le conseil municipal interactif, le panel citoyen, les cyber crèches, le paiement du stationnement par téléphone mobile, le forum mondial de la démocratie électronique et compte 70 % de sa population connectée au web, dont les deux tiers en hauts débits (décembre 2004). Il existe un grand centre commercial : « Les Trois Moulins » ainsi qu'une ZAC. La ville a aussi le projet d'aménager le fort d'Issy pour en faire un centre commercial, des habitations, ... il serait relié à la mairie par un téléphérique. Ce projet pourrait amener la ville à habitants.

Corses

Issy-les-Moulineaux est le fief d'André Santini grâce en partie au rôle politique de la communauté corse qui réside sur la commune. Selon André Santini, les Corses seraient environ . La vie associative de la commune témoigne du rôle des Corses : Issy compte trois associations corses : " L'Amicale des Corses et Amis de la Corse ", " Les Amis du Sartenais " et enfin " A Casa di u Populu Corsu ". La Corse a fourni trois de ses maires à la ville —de 1939 à 1940, le docteur Jean Alessandri, de 1953 à 1973, Bonaventure Leca et enfin de 1980 à nos jours, André Santini— qui comptait, il y a quelques années, cinq adjoints au maire originaires de Corse, revue Hérodote, 4 trimestre 1999.

Arméniens

Dans les années 1920, suite au génocide arménien, la communauté arménienne s’établit sur l'île Saint-Germain puis dans les Hauts d’Issy, investissant la rue de la Défense (surnommée rue de la « Dé »), l’avenue Bourgain et le boulevard Rodin. Se forme alors autour du fort d’Issy, un véritable village avec ses cafés, ses commerces, ses épiceries, tout ces petits lieux qui ont permis l’enracinement de déracinés. Depuis, quelques rues du quartier des Épinettes ont été rebaptisées en hommage à l’Arménie. En 1975, la rue du Plateau devient la rue d’Érevan, capitale et foyer culturel de l’Arménie, puis en 2004, sur l’ancien emplacement du marché du fort, la place Etchmiadzin est inaugurée en hommage à la ville jumelle d’Issy (depuis 1989), considérée comme la capitale spirituelle des Arméniens. La même année, l’angle des rues Rabelais et Émile Duployé, est nommée place Manouchian, chef d’un groupe de résistants fusillés au Mont-Valérien en 1943, dont, parmi eux, un Isséen. Autour de l’avenue Bourgain, cohabitent les deux édifices religieux de la communauté arménienne isséenne : l’église apostolique qui officialise en 1975 la présence arménienne sur la ville, et le temple de l’église évangélique arménienne représentant le groupe confessionnel de protestants à Issy. Au long de la saison 2006/2007, à l'occasion de l'année de l'Arménie en France et du projet Arménie mon amie, de nombreux évènements autour du pays se déroulent à Issy-les-Moulineaux .

Relations internationales

Santé

- APHP : Hôpital Corentin-Celton
- Hôpital suisse de Paris

Transports

Métro

Mairie d'Issy (Ligne 12) Issy - Val de Seine (RER C) Rame du Tramway Francilien T2 à la station Les Moulineaux
- Ligne 12 : Mairie d'Issy - Porte de la Chapelle
- Station Mairie d'Issy - terminus
- Station Corentin-Celton

Tramway

- Ligne T2 : Issy-Val de Seine - La Défense
- Station Issy-Val de Seine - terminus
- Station Jacques-Henri Lartigue
- Station Les Moulineaux

RER

- Ligne RER C
- Station Issy - Val de Seine
- Station Issy

Téléphérique

-Téléphérique d'Issy-les-Moulineaux, en projet .

Bus

- TUVIM (Transport Urbain de la Ville d'Issy-les-Moulineaux), bus Ratp gratuit
- Ligne 39 : Issy-Val de Seine - Gare de l'Est ; dix arrêts
- Ligne 123 : Mairie d'Issy (Métro) - Porte d'Auteuil ; douze arrêts
- Ligne 126 : Parc de Saint-Cloud - Porte d'Orléans ; cinq arrêts
- Ligne 169 : Pont de Sèvres (Métro) - Hôpital Européen Georges Pompidou via Place Balard (Métro) ; treize arrêts
- Ligne 189 : Porte de Saint-Cloud (Métro) - Clamart-Georges Pompidou ; cinq arrêts
- Ligne 190 : Mairie d'Issy (Métro) - Vélizy 2 (Centre commercial) ; cinq arrêts
- Ligne 289 : Clamart-Cité de La Plaine - Porte de Saint-Cloud ; neuf arrêts
- Ligne 290 : Mairie d'Issy (Métro) - Meudon la forêt-Z.I. ; deux arrêts
- Ligne 323 : Issy-Val de Seine - Ivry-sur-Seine (RER) ; sept arrêts
- Ligne 389 : Meudon-la-Forêt (Centre administratif) - Pont de Sèvres (Métro) ; cinq arrêts
- Ligne 394 : Issy-Val de Seine - Bourg-la-Reine(RER) ; quatre arrêts
- Ligne N13 : Mairie d'Issy - Bobigny–Pablo Picasso ; huit arrêts
- Ligne N62 : Le Plessis-Robinson (RER) - Gare Montparnasse ; neuf arrêts

Transport aérien

Héliport de Paris - Issy-les-Moulineaux Image:Issy quais.JPG| Gare RER C Issy Image:Issy BV.JPG| Gare RER C Issy Image:Issy Val de Seine BV.JPG|Station RER C/T2 d'Issy-Val de Seine Image:Paris T2.jpg|Issy-Val de Seine (T2) Image:Rame-T2-au-terminus-Issy.jpg|Rame de tramway retournant d'Issy-Val de Seine)

Loisirs

Aviation

La ville d'Issy-les-Moulineaux est associée à l'aéroclub basé sur l'aérodrome de Saint-Cyr-l'École (code OACI : LFPZ), proche du château de Versailles.

Football

FF_Issy | Football Féminin d'Issy-les-Moulineaux | AS Arménienne

Musées et monuments

- Église Saint-Étienne, , classée
- L'Hôtel de ville a été construit d'après les plans de Louis Bonnier, architecte qui réalisa aussi le magasin du marchand Samuel Bing, à Paris.
- Musée Français de la Carte à Jouer
- Halle et parc de l'Île Saint-Germain et la Tour aux figures de Jean Dubuffet

Tourisme

Sur l'île Saint-Germain, Issy possède un club d'équitation et un restaurant. Le jardin de l'île Saint-Germain est également une perle, réorganisé en 2000 pour sa moitié sud-ouest, comme un jardin sauvage qui évolue au rythme des saisons.

Équipements sportifs

Issy s'est largement dotée d'équipements sportifs :
- quatre stades, dont un équipé de pas de tir à l'arc ;
- onze gymnases (dont le tout nouveau Palais des sports situé sur l'ancien stade des frères Voisin);
- onze courts de tennis ;
- six arches d'escalade ;
- une piscine ;
- un poney-club. On peut toutefois regretter le manque d'une patinoire. Quarante-quatre associations proposent la pratique d'une cinquantaine d'activités sportives différentes.

Entreprises

Issy les moulineaux comporte un quartier d'affaires de près de m² de bureaux.

Disparues

- Gévelot, armement
- Lefranc, peinture
- Blanchisseries de Grenelle, blanchisserie
- Brasserie des Moulineaux, brasserie
- Manufacture des Tabacs
- AMX Ateliers de Construction d'Issy les Moulineaux, armement
- Maison Clément-Bayard, constructeur de la Demoiselle de Alberto Santos-Dumont dont les ateliers sont établis sur le champ de manœuvres.
- Détersifs Javel Lacroix,
- Imprimerie Chaix
- SEV Marchal (pièces auto)
- TIRU (usine de traitement des ordures)

Actuelles

Val-de-Seine, le quartier des entreprises
- Télécommunications et Informatique
- France Télécom R&D (ex-CNET), recherche en télécommunication
- France Télécom Wanadoo, fournisseur d'accès internet
- Microsoft
- Neuf Cegetel
- Wengo
- Hewlett Packard (informatique)
- Cisco Systems (informatique)
- Steria (informatique)
- Télévision
- Arte
- BFM TV
- Canal+
-
- Canal + Cinéma
-
- Canal + Sport
- Canal J
- La Chaîne météo
- Comédie
- Eurosport et Eurosport 2
- L'Équipe TV
- Eurêka !
- France 5
- France 24
- Gulli
- KTO
- Piwi
- Teletoon et Teletoon + 1
- TPS
-
- TPS Cinefamily
-
- TPS Cinestar
-
- TPS Home Cinema
-
- TPS Cinétoile
-
- TPS Cinextrême
-
- TPS Cinéculte
-
- TPS Cinéclub
-
- TPS Cinecomedy
-
- TPS Foot
- Autres
- IFREMER
- Coca-Cola
- Eurofactor
- Numericable
- Yves Rocher
- Janssen-Cilag France
- Mundipharma
- Sulake France

Personnages illustres

Nés à Issy-les-Moulineaux

- Napoléon Mortier de Trévise, duc de Trévise ;
- Paul Landormy, musicologue ;
- Leïla Bekhti, actrice ;
- Robert Charpentier, cycliste (a donné son nom au Palais des Sports de la ville) ;
- Manu Larcenet, auteur de bande dessinée Le nombre de naissances sur la commune est cependant très faible en raison de l'absence de maternités et d'urgences hospitalières.

Décédés à Issy-les-Moulineaux

- Maurice Berteaux, Ministre de la guerre, tué le 21 mai 1911, alors qu'il assistait avec M. Lépine, préfet de police, au départ de la course d'aéroplanes Paris-Madrid.
-:Au tout début de la course, un appareil s’écrasa sur le cortège blessant le Président du Conseil et tuant Maurice Berteaux sur le coup. On décida de funérailles nationales. Cette course fut remportée par Jules Védrines.
- Francine Bloch, critique littéraire et musicale, décédée en 2005 à l'Hôpital Corentin Celton ;
- Aristide Frémine, écrivain, en 1897 ;
- Jean Teillet, homme le plus âgé de France, peut-être même du monde jusqu'en 1977 ;
- Bernard Moitessier, navigateur, décédé en 1994 ;
- Lucie Aubrac, résistante française, décédée le 14 mars 2007.

Ayant vécu à Issy-les-Moulineaux

- Henri IV et Marguerite de Valois, sa première épouse
- Saint-Vincent de Paul
- Marie de Médicis
- Louis enfant
- Madame de Sévigné
- Bossuet
- Fénelon
- Le cardinal de Fleury
- Talleyrand
- Lacordaire
- Ernest Renan
- Auguste Rodin
- Henri Matisse
- Evelyne Thomas
- Jérôme Rothen
- Laurent Fontaine
- Ali

Intégrité publique

- Affaire Thinet (1990)
- Affaire de la Fondation Hamon (2000-2002)

Photos

center Image:Villa-haussmann.jpg|Villa Haussman Image:Blason ville fr Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).svg|Blason de la ville

Notes

Voir aussi

===
Sujets connexes
Affaire Thinet   Affaire de la Fondation Hamon   Alberto Santos-Dumont   André Hercule de Fleury   André Santini   Années 1900   Années 1980   Années 1990   Architecture Renaissance   Aristide Frémine   Arménie   Arméniens   Arrondissement de Boulogne-Billancourt   Arte   Auguste Rodin   BFM TV   Bande dessinée   Bernard Moitessier   Blériot XI   Bonaventure Leca   CNET   Canal+   Canal J   Canton d'Issy-les-Moulineaux-Est   Canton d'Issy-les-Moulineaux-Ouest   Cantons des Hauts-de-Seine   Chaville   Chef-lieu   Cisco Systems   Coca-Cola   Communauté d'agglomération   Communauté d'agglomération Arc de Seine   Corentin Celton (métro de Paris)   Dapaong   Demoiselle   Duc de Trévise   Ernest Renan   Etchmiadzin   Eurofactor   Eurosport   Fernand Maillet   Football   Frameries   France   France 24   France 5   France Télécom   Francine Bloch   François Louis de Bourbon-Conti   Frères Wright   Fénelon   Gabriel Voisin   Gare d'Issy   Gare d'Issy - Val de Seine   Gare de La Défense   Gentilé   Georges Guynemer   Gulli   Guy Ducoloné   Génocide arménien   Hauts-de-Seine   Henri Farman   Henri IV de France   Henri Lacordaire   Henri Matisse   Hounslow (ville)   Héliport de Paris - Issy-les-Moulineaux   Hérodote (revue)   IVotronic   Jacques Madaule   Jean Dubuffet   Jean Teillet   Jérôme Rothen   KTO   L'Équipe TV   La Chaîne météo   Laurent Fontaine   Lefranc   Les Moulineaux (station tramway de Paris)   Leïla Bekhti   Ligne 12 du métro de Paris   Ligne C du RER d'Île-de-France   Liste des princes de Conti   Louis Blériot   Lucie Aubrac   Macerata   Madame de Sévigné   Mairie d'Issy (métro de Paris)   Maison de Bourbon   Maison de Condé   Manu Larcenet   Marguerite de Valois   Marie de Médicis   Maurice Berteaux   Meudon   Microsoft   Mouvement républicain populaire   Musée Français de la Carte à Jouer   Métro de Paris   Nahariya   Napoléon Mortier de Trévise   Neuf Cegetel   Numericable   Paris   Parti communiste français   Parti social-démocrate (France)   Paul Landormy   Piwi   Porte de Versailles   Porte de la Chapelle (métro de Paris)   Pozuelo de Alarcón   Première Guerre mondiale   Pékin   Quartier d'affaires   Raul Pateras Pescara   Robert Charpentier   Réseau express régional d'Île-de-France   Révolution française   Saint-Martin   Samuel Bing   Section française de l'Internationale ouvrière   Seine   Steria   Séoul   Tramway parisien   Téléphérique d'Issy-les-Moulineaux   Télétoon (France)   Vanves   Ville   Ville-d'Avray   Vincent de Paul   Vote électronique   Wanadoo   Wengo   Yves Rocher  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^