Constance Chlore

Infos
Pièce à l'effigie de Constance Chlore Constance I, Gaius Flavius Valerius Constantius, dit « Constance Chlore » (Chlorus : le pâle) (v. 250 - 306) fut césar de 293 à 305 et empereur romain de 305 à 306. D'origine illyrienne et militaire de profession, comme les autres tétrarques, il avait épousé (sans doute) Hélène, dont il eut au moins un fils, Constantin I. En 288, il devint le préfet du Prétoire de Maximien. Cette promotion faisait de l
Constance Chlore

Pièce à l'effigie de Constance Chlore Constance I, Gaius Flavius Valerius Constantius, dit « Constance Chlore » (Chlorus : le pâle) (v. 250 - 306) fut césar de 293 à 305 et empereur romain de 305 à 306. D'origine illyrienne et militaire de profession, comme les autres tétrarques, il avait épousé (sans doute) Hélène, dont il eut au moins un fils, Constantin I. En 288, il devint le préfet du Prétoire de Maximien. Cette promotion faisait de lui le deuxième personnage des provinces occidentales de l'Empire (Espagne, Gaule, Italie, Bretagne). Il fut promu César en 293 lorsque celui-ci et Dioclétien décidèrent de créer cette dignité d'empereur adjoint. Il était particulièrement chargé de venir à bout de la révolte de Carausius, commandant de la flotte de Boulogne qui avait fait sécession et contrôlait la Bretagne (aujourd'hui Grande-Bretagne) et le nord de la Gaule. Il parvint à mater cette rébellion en débarquant en Bretagne en 296 et en défaisant Allectus, successeur de Carausius. Les auteurs chrétiens de l'Antiquité ont assuré que Constance Chlore appliqua de manière très indulgente les édits de persécution promulgués par Dioclétien, et qu'il se contenta de démanteler quelques églises. Bien que ce témoignage soit sans doute d'inspiration partiale (on ne pouvait faire de Constance Chlore, père de Constantin, un persécuteur du christianisme), le fait que les chrétiens étaient à l'époque certainement très peu nombreux en Gaule (surtout du nord) et en Bretagne donne à penser que Constance Chlore, quelle qu'ait pu être sa magnanimité, n'eut guère à la forcer. En 305, Dioclétien et Maximien abdiquèrent, ce qui fit que les deux Césars, Galère et Constance Chlore furent automatiquement promus Auguste. L'année suivante, Constance se trouvait à York pour faire face à des incursions de Scots et avait été rejoint par son fils Constantin, quand il mourut. Quand Constance Chlore fut appelé à participer à la Tétrarchie en 293, il dut épouser la fille de son supérieur hiérarchique Maximien, Théodora, et, par conséquent répudier Hélène (si elle était réellement son épouse).

Noms successifs

- Vers 250, naît Caius Flavius Julius Constantius
- 293, fait César : Caius Flavius Valerius Constantius Nobilissimus Caesar
- 305, fait Auguste : Imperator Caesar Caius Flavius Valerius Constantius Pius Felix Invictus Augustus
- 306, titulature à sa mort : Imperator Caesar Caius Flavius Valerius Constantius Pius Felix Invictus Augustus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestati XIV, Imperator II, Consul VI.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Allectus   Antiquité tardive   Auguste (titre)   Boulogne-sur-Mer   Carausius   Constance Chlore   Constantin Ier (empereur romain)   César (titre)   Dioclétien   Empereur romain   Galère (empereur romain)   Grande-Bretagne   Hélène (mère de Constantin)   Illyrie   Licinius   Maximien Hercule   Sévère   Tétrarchie   York  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^