Programme Phoenix

Infos
Le programme Phoenix (connu au Viêt Nam sous le nom de Kế Hoạch Phụng Hoàng) fut pendant la guerre du Viêt Nam une opération américaine secrète qui combinait le recueil de renseignements et la mise sur pied d’opérations antiterroristes lancées à partir de la fin de 1967. Il s’agissait de retourner la guerre subversive contre le Front national pour la libération du Viêt Nam. Cette opération est très controversée à cause des méthodes radicales ut
Programme Phoenix

Le programme Phoenix (connu au Viêt Nam sous le nom de Kế Hoạch Phụng Hoàng) fut pendant la guerre du Viêt Nam une opération américaine secrète qui combinait le recueil de renseignements et la mise sur pied d’opérations antiterroristes lancées à partir de la fin de 1967. Il s’agissait de retourner la guerre subversive contre le Front national pour la libération du Viêt Nam. Cette opération est très controversée à cause des méthodes radicales utilisées durant celle-ci. À l'occasion de ce programme, les forces spéciales américaines et la CIA opérèrent en étroite collaboration avec les unités de reconnaissance provinciales (URP). Celles-ci étaient formées à partir d’unités telles que les forces MIKE (groupes de choc d’élite sud-vietnamien, qui avaient suivi l’entraînement des forces spéciales) et les Chieu Hoi qui rassemblaient les transfuges du Viêt-Cong. Les URP, corps de professionnels bien payés, furent sans doute les meilleures troupes indigènes jamais déployées en République du Viêt Nam. Leurs conseillers sont aussi bien des membres des Special Forces de l’US Army que des SEAL de l’US Navy. Bras armé du programme Phoenix, les URP opéraient par groupes de 10 ou 20 hommes, commandés par des instructeurs américains. Ils menèrent à bien les missions les plus diverses : renseignement et reconnaissance, embuscades et raids contre les collecteurs d’impôts, enlèvements de responsables susceptibles de fournir des informations vitales et, au besoin, assassinats ou représailles. Ce programme fut une réussite dans le delta du Mékong, en partie en raison de la présence des SEAL et des URP. Dans l’ensemble, de 1967 à 1971, l’infrastructure du Viêt-Cong au Sud Viêt Nam passa de 80 ou 100 000 personnes à moins de 2 000 et même à un millier selon certaines sources. Le nombres de victimes de cette opération est, selon les sources, de 20 000 à 40 000 personnes. ==
Sujets connexes
Antiterrorisme   Assassinat   Central Intelligence Agency   Forces spéciales   Front national pour la libération du Viêt Nam   Guerre du Viêt Nam   Guerre subversive   Infrastructure   Mékong   Prélèvements obligatoires   Renseignement   République du Viêt Nam   SEAL   Special Forces   Transfuge   United States Army  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^