Distillation

Infos
Une colonne à distiller au musée Stella Matutina de Saint-Leu, à la Réunion. La distillation est un procédé de séparation de substances, mélangées sous forme liquide. Elle consiste à porter le mélange à ébullition et à recueillir une fraction légère appelée distillat, et une fraction lourde appelée résidu
Distillation

Une colonne à distiller au musée Stella Matutina de Saint-Leu, à la Réunion. La distillation est un procédé de séparation de substances, mélangées sous forme liquide. Elle consiste à porter le mélange à ébullition et à recueillir une fraction légère appelée distillat, et une fraction lourde appelée résidu

Histoire

La distillation a été découverte par les Romains il y a plus de 2 000 ans et portée à l'état d'art par les moines du Moyen Âge. La distillation la plus simple, à l'application la plus connue (alambic), a été étudiée par Rayleigh au début du . La technique de l'alambic avait été développée par l'alchimiste Jabir ibn Hayyan vers l'an 800. Il a développé plusieurs autres appareils dont certains sont encore utilisés en chimie.

Détails techniques

Distillation simple sans la colonne à fractionner, souvent utilisée par les chimistes. 1. source de chaleur (ici, un brûleur Bunsen) 2. ballon à distiller 3. tête de distillation 4. thermomètre 5. réfrigérant à eau 6. entrée d'eau de refroidissement 7. sortie d'eau de refroidissement 8. ballon de réception des gouttes de distillat 9. vers une pompe à vide éventuelle 10. adaptateur pour la pompe à vide Le procédé utilise la différence de volatilité (capacité à s'évaporer dépendant de la température) entre les constituants afin de les séparer : le plus volatil a une température d'ébullition plus basse que le moins volatil, etc. Ainsi, en chauffant le liquide, chaque constituant va être séparé successivement (on parle de coupe de distillation). La vapeur ainsi produite peut être condensée (distillat), et la substance restante est appelée résidu. Attention cependant, le distillat n'est pas toujours un produit pur. Il peut être un mélange défini de deux constituants (même non miscibles) : on parle d'azéotrope, ou de mélange azéotropique.

Procédé industriel

Colonnes de distillation industrielles En procédé industriel et dans le cas d'une distillation discontinue, les premières vapeurs qui passent en tête de colonne sont appelées « têtes de distillation », ensuite vient le cœur (souvent le cœur est la substance qui est recherchée dans le mélange introduit dans le distillateur), puis en fin de distillation apparaissent « les queues de distillation ». Il existe aussi des techniques de distillation sous vide qui visent à abaisser les températures d'ébullition des différents constituants du mélange à distiller, et donc permettent ainsi d'éviter (ou de réduire) les risques de dégradation thermique. De même des distillations peuvent être effectuées sous pression afin de permettre la séparation de composés très volatils (i.e. gaz) Lorsque les températures d'ébullition sont très voisines, on peut avoir intérêt à utiliser un processus de distillation fractionnée, qui consiste en plusieurs étapes de raffinements successifs. Il est également possible d'introduire une partie du distillat en tête de colonne (dans le cas d'une distillation continue) afin d'améliorer la pureté de la phase vapeur. rien compris

Voir aussi

- Distillation fractionnée
- Azéotropie
- Entraînement à la vapeur (Hydrodistillation)
- Bouilleur de cru
- Distillation sèche
- Eau-de-vie ==
Sujets connexes
Alambic   Alchimie   Azéotrope   Bouilleur de cru   Condensation   Distillation fractionnée   Distillation sèche   Eau-de-vie   Entraînement à la vapeur   Fraction   Gaz   Liquide   Moyen Âge   Musée Stella Matutina   Pompe à vide   Rome antique   Résidu   Substance   Thermomètre  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^