Léon Bollée

Infos
Léon Bollée (1870-1913) est un constructeur français d'automobiles. La machine de Léon Bollée La machine qui est exposé au Musée des arts et métiers Voiturette Léon Bollée, Collection Schlumpf, Mulhouse, France Second fils du pionnier Amédée Bollée père. Son frère, prénommé Amédée, comme leur père, tous les trois furent constructeur automobile. À 19 ans, il invente et fabrique une machine à calculer. En 1896, il commercialise un véhicule à trois roues qui
Léon Bollée

Léon Bollée (1870-1913) est un constructeur français d'automobiles. La machine de Léon Bollée La machine qui est exposé au Musée des arts et métiers Voiturette Léon Bollée, Collection Schlumpf, Mulhouse, France Second fils du pionnier Amédée Bollée père. Son frère, prénommé Amédée, comme leur père, tous les trois furent constructeur automobile. À 19 ans, il invente et fabrique une machine à calculer. En 1896, il commercialise un véhicule à trois roues qui, fait nouveau, est équipé de roues à pneumatiques, le moteur horizontal a été conçu par son frère Amédée. Ce fut son premier succès : il la baptisa Voiturette (mot de son invention) et déposa ce nom. Il créa son entreprise au Mans. Léon Bollée 1904 20 HP - 4 cylindres - 7 places En 1903, il produisit sa première grosse voiture et la marque connut rapidement le succès pour sa qualité. En fait il construisit deux modèles à 4 cylindres : un de 28 cv de 4, 6 litres et l'autre de 45 cv de 8 litres de cylindrée ! En 1910, il introduisit même un modèle de 10 litres. En 1911, il produisit 600 véhicules. Il s'intéressa à l'aviation et invita les frères Wright au Mans, lorsque ceux-ci vinrent faire des démonstrations en France en 1908. Grâce à lui, Wilbur Wright réussit à trouver un terrain pour faire voler son Flyer III A, aux Hunaudières, près de l'actuel circuit automobile du Mans, puis au camp militaire d'Auvours, entre juin 1908 et janvier 1909. Après sa mort en 1913, sa veuve continue la production d'automobiles et d'armements. La marque est finalement rachetée en 1922 par la firme anglaise Morris pour devenir Morris-Léon Bollée installée au Mans. La production commença en 1925 avec des véhicules équipés de moteurs Hotchkiss. Mais face à la mévente de ces modèles, la production s'arrêta en 1928 et Morris ferma l'usine définitivement en 1931.

Lien externe

- porte le nom de l'ingénieur français. Catégorie:Constructeur automobile français Catégorie:Naissance en 1870 Catégorie:Décès en 1913 de:Léon Bollée en:Léon Bollée nl:Léon Bollée
Sujets connexes
Amédée Bollée   Automobile   France   Frères Wright   Hotchkiss   Hô-Chi-Minh-Ville   Le Mans   Morris (automobile)   Mulhouse   Musée des arts et métiers   Pneumatique (véhicule)   Viêt Nam  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^