Jacques Sémelin

Infos
Jacques Sémelin, né au Plessis-Robinson en 1951, est un historien et politologue français. Il est professeur des universités à l’Institut d'études politiques de Paris et directeur de recherche au CNRS rattaché au Centre d'études et de recherches internationales. Ses travaux s'attachent à la compréhension des génocides et des massacres au dans une approche pluridisciplinaire mêlant l'histoire, la psychologie sociale et la science politique. Sémelin est également
Jacques Sémelin

Jacques Sémelin, né au Plessis-Robinson en 1951, est un historien et politologue français. Il est professeur des universités à l’Institut d'études politiques de Paris et directeur de recherche au CNRS rattaché au Centre d'études et de recherches internationales. Ses travaux s'attachent à la compréhension des génocides et des massacres au dans une approche pluridisciplinaire mêlant l'histoire, la psychologie sociale et la science politique. Sémelin est également membre du comité de rédaction de Vingtième Siècle. Revue d'histoire, et dirige le projet électronique d'une Encyclopédie des génocides et des massacres, qui devrait ouvrir en 2007 sur le site du Centre d'études et de recherches internationales. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Il soutient, depuis sa création en 2001, le fonds associatif Non-Violence XXI.

Formation et carrière

- Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en psychopathologie, Université de Paris-V René-Descartes
- 1986 : Doctorat en histoire contemporaine, Université Paris-IV Sorbonne
- 1986–1988 : Post-doctoral fellow, Centre des affaires internationales de la Harvard University
- 1990 : Chargé de recherche en science politique, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
- 1991–1994 : Professeur associé, École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
- 1997 : Habilitation à diriger des recherches en science politique, Institut d'études politiques de Paris

Publications

- Pour sortir de la violence, Editions de l'Atelier, 1983
- La dissuasion civile. Principe de la résistance non-violente dans la stratégie française, ISC, 1985
- Sans armes face à Hitler. Le Résistance civile en Europe (1939–1943), Payot, Paris, 1989, ISBN 222888202X
- Réédition en 1998 ; traduction en anglais
- La Non-violence, avec Christian Mellon, Presses universitaires de France (Que sais-je ?), Paris, 1994, ISBN 2130466389
- Comprendre la non-violence (avec Jean-Marie Muller), Non Violence Actualité, 1985
- La Non-violence expliquée à mes filles, Le Seuil, Paris, 2000, ISBN 2020367769
- La Liberté au bout des ondes. Du coup de Prague à la chute du mur de Berlin, Belfond, Paris, 1997, ISBN 2714435017
- Traductions en anglais, espagnol, italien, portugais, catalan, japonais, hébreu et indonésien
- Purifier et détruire. Usages politiques des massacres et génocides, Le Seuil, Paris, 2005, ISBN 2-02-047847-1
- J'arrive là où je suis étranger, Editions du Seuil, Paris, 2007 ==
Sujets connexes
Belfond   Centre d'études et de recherches internationales   Centre national de la recherche scientifique   Coordination française pour la Décennie   Diplôme d'études supérieures spécialisées   Directeur de recherche au CNRS   Doctorat (France)   France   Génocide   Habilitation à diriger des recherches   Histoire (discipline)   Institut d'études politiques de Paris   Le Plessis-Robinson   Non-Violence XXI   Non-violence   Presses universitaires de France   Professeur des universités   Psychologie sociale   Psychopathologie   Que sais-je ?   Science politique   Université Harvard   Vingtième Siècle. Revue d'histoire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^