Afrique du Sud

Infos
L'Afrique du SudLa graphie « Afrique-du-Sud » est plus conforme à la tradition française de marquer l’unité d’une entité administrative ou politique par des traits d’union entre les différents éléments du nom (« Pays-Bas », « Corse-du-Sud »). Cette tradition a cependant tendance à disparaître, voire à être considérée comme archaïque. (appelée autrefois l'Union sud-africaine) est un pays situé à la pointe sud de l'Afrique. Elle est b
Afrique du Sud

L'Afrique du SudLa graphie « Afrique-du-Sud » est plus conforme à la tradition française de marquer l’unité d’une entité administrative ou politique par des traits d’union entre les différents éléments du nom (« Pays-Bas », « Corse-du-Sud »). Cette tradition a cependant tendance à disparaître, voire à être considérée comme archaïque. (appelée autrefois l'Union sud-africaine) est un pays situé à la pointe sud de l'Afrique. Elle est bordée au nord par la Namibie, le Botswana et le Zimbabwe et au nord-est par le Mozambique et le Swaziland. Le Lesotho est un État enclavé au sein du territoire sud-africain. L'Afrique du Sud se caractérise par d'importantes richesses minières (or, diamant, charbon, etc.) qui l'ont rendue indispensable pour les pays occidentaux durant la guerre froide et par une importante population de souche européenne. L'Afrique du Sud compte plus de 48, 5 millions d’habitants (résultats du recensement de 2007) répartis en 79, 5% de Noirs, 9, 2% de Blancs, 8, 9% de Métis et 2, 5% d'Asiatiqueshttp://www.southafrica.info/ess_info/sa_glance/demographics/population.htm. Nation aux phénotypes très variés, l'Afrique du Sud est ainsi en Afrique le pays présentant la plus grande portion de populations dite « colorées », blanches et indiennes. L'Afrique du Sud est parfois appelée « nation arc-en-ciel », notion inventée par l'archevêque Desmond Tutu. Il s'agit de mettre en contraste la diversité de la nouvelle nation sud-africaine, par rapport à l'idéologie séparationniste de l'Apartheid. L'Afrique du Sud est la première puissance économique du continent africain. L'économie de l'Afrique du Sud est en effet l'une des plus développées du continent et profite d'infrastructures modernes couvrant tout le pays.

Histoire

Politique

Siège du gouvernement à Pretoria Le parlement sud-africain au Cap Résidence présidentielle au Cap Le gouvernement sud-africain est parlementaire, mais les fonctions de chef du gouvernement et de chef de l'État se confondent sous le titre de Président de la République d'Afrique du Sud. Le président est élu à une session conjointe du parlement bicaméral, composé de l'Assemblée nationale et du Conseil national des Provinces (NCoP). Les 400 membres de l'Assemblée nationale sont élus par scrutin proportionnel. Le NCoP, qui a remplacé le Sénat en 1997, est composé de 90 membres représentant les neuf provinces et les métropoles. Chaque province est dotée d'une Législature Provinciale unicamérale, et d'un Conseil Exécutif présidé par un premier ministre (premier en anglais et en afrikaans). Les provinces sont moins autonomes que celles, par exemple, du Canada ou que les États aux États-Unis. Il s'agit alors d'un système fédéral modéré. L'État compte 11 langues officielles. Depuis la fin de l'apartheid, l'ANC n'a cessé d'augmenter sa domination politique. Cependant, l'opposition reste vivace bien que diminuée, et on estime ordinairement que l'Afrique du Sud est l'État le plus démocratique d'Afrique. Sa constitution est par exemple l'une des plus généreuses du monde du point de vue des droits de l'homme. Le gouvernement doit résoudre le problème des violences qui touchent les campagnes du pays : la réforme agraire impose la redistribution des terres aux Noirs et les fermiers afrikaners doivent souvent vendre leurs exploitations au gouvernement, ce qui suscite des résistances. Ces fermiers, au nombre de 35 000 environ, sont parfois attaqués par des bandes organisées et certains s'inscrivent à des stages commandos pour pallier le manque d'aide du gouvernement. Plusieurs partis d'extrême droite continuent de recruter au sein d'une frange de cette population qui se sent délaissée.

Drapeau

Les 6 drapeaux historiques de l'Afrique du Sud Le drapeau de l'Afrique du Sud a été adopté le 15 mars 1994 et est officiellement l'emblème du pays depuis le 27 avril 1994. Son prédécesseur était contesté pour son symbolisme exclusivement lié à l'histoire afrikaner et britannique du pays. Les six couleurs symbolisent à la fois les diverses tendances politiques du pays, les couleurs prédominantes des anciens drapeaux utilisés par l'Afrique du Sud au cours de son histoire ainsi que ses ressources naturelles. (bleu = ciel ; vert = terre ; noir = natifs africains ; blanc = natifs européens ; jaune = richesse aurifère)

Provinces

À la fin de l'apartheid en 1994, les 4 provinces d'Afrique du Sud et les 10 bantoustans autonomes ou indépendants ont laissé la place à 9 nouvelles provinces : Carte d'Afrique du Sud avec les nouvelles frontières provinciales (2005).
- Cap-Occidental (Western Cape) : sud-ouest de l'ancienne province du Cap
- Cap-du-Nord (Northern Cape) : nord de l'ancienne province du Cap
- Cap-Oriental (Eastern Cape) : homelands du Transkei, du Ciskei et sud-est de l'ancienne province du Cap, qui inclut également les deux îles sud-africaines dans le sud de l'océan Indien, l'île Marion et l'île du Prince-Édouard
- KwaZulu-Natal : Natal et Zoulouland
- État-Libre (Free State) : État libre d'Orange et quelques homelands intégrés
- Nord-Ouest (North West) : ancien Transvaal-Ouest, nord de la province du Cap et bantoustan du Bophuthatswana
- Gauteng : Ancien Pretoria-Witwatersrand-Vereeniging au centre du Transvaal
- Mpumalanga : ancienne région du Transvaal-Est
- Limpopo (province) : ancienne région du Transvaal-Nord, appelée province du Nord entre 1995 et 2002

Géographie

Montagne de la Table et Waterfront du Cap

Espace montagneux

Dans la partie Sud du pays se trouvent les Monts du Drakensberg, s'étendent du Kwazulu-Natal jusqu'à la province du Cap, soit environ 1000km. L'altitude moyenne est de 3000 mètres, le point culminant de ce relief et du pays est le Thabana Ntlenyana à 3482mètres. Natal Ce massif du Drakensberg est plutôt ancien avec des sommets arrondis, c'est une zone verdoyante et lieu de vie du peuple San. C'est également dans ce massif, que le fleuve Orange prend sa source. Au Nord du pays, se trouve une ancienne zone volcanique, Pilanesberg. C'est une zone relativement escarpée sur laquelle se trouvent des cratères. La faune y est très riche, mammifères, cervidés... On y trouve également une flore typique tels les Adansonia, Teck, ébène, Hibiscus... Enfin l'altitude suffisamment élévée pour cette latitude permet la pratique du ski lors de l'hiver austral. Il n'est pas rare comme lors du mois de juin 2007 de voir tomber de grosses quantité de neige (30 cm) en une journée.

Plaines et Déserts

La Protéa royale Les plaines se situent principalement dans le N-O et dans l'État libre d'Orange, ce sont les greniers céréaliers de L'Afrique du Sud, grâce à la production de blé, maïs, coton et de par l'élévage de moutons. Les sous-sols y sont également très riche en or, diamants, uranium et charbon; comme dans les villes de Kimberley et Bloemfontein. Mais le N-O du pays est également occupé par le désert de Kalahari qui s'étend également sur le Botswana et la Namibie, il représente près de 1 millions de km². Caracterisé par ses dunes de sables rouges, c'est un désert semi-aride comportant de nombreuses zones de savanes et quelques arbres tels les acacias à épines et baobabs. On y observe de nombreuses migrations animales.

Littoral

Namaqualand dans le Cap-Occidental Péninsule du Cap Le long de la façade de l'Atlantique le littoral est plutôt régulier. Dans le Namaqualand on observe une explosion florale pendant un mois où plus de espèces végétales fleurissent en même temps (Lys, aloes...) entre mi-août et mi-septembre. Cette zone est très touristique. La zone du cap de Bonne-Espérance est principalement rocheuse, où des colonies de manchots sont installées. On trouve également l'Île aux Phoques (Seal Island) qui accueille des phoques venant principalement de l'Antarctique. Dans la région de Stellenbosch, le littoral offre un climat idéal pour la viticulture. Plus à l'est, le littoral est une alternance de côtes rocheuses et plages de sable fin. Certaines zones de baignades sont délimitées par les filets anti-requins, très nombreux le long de certaines côtes sud-africaines. Les principales stations balnéaires sont à l'est du pays comme, East London, Jeffrey's Bay, Port Elizabeth, ou encore Durban. On trouve également des zones maritimes protégées dans le cadre de Parcs Nationaux comme la réserve Finda située sur terre et au large, où l'on peut pratiquer la plongée sous-marine.

Économie

Johannesburg Propriété viticole au Cap-Occidental L'économie sud-africaine est la plus puissante du continent. Elle est actuellement en plein essor, après l'essoufflement causé par l'apartheid. Selon l'indicateur du développement humain (IDH) du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), l'Afrique du Sud a reculé de 35 places dans leur classement entre 1990 et 2005, constatant l'appauvrissement général de la population. En 2006, le pays détient la 121e place au classement mondial. Cette régression serait principalement due à la mise en place récente d'études fiables et plus représentatives (anciennement la politique d'apartheid tendait à occulter la condition des Africains), mais serait aussi due aux ravages causés par la pandémie du SIDA. Une partie de la minorité blanche, notamment parmi les hauts revenus, rendue mal à l'aise à cause de la fin de l'apartheid, de la criminalité (541 fermiers blancs ont été massacrés entre 1998 et 2001), de la discrimination positive, de la pandémie du Sida, et des évènements au Zimbabwe et en Côte d'Ivoire, émigre massivement en Australie ou en Nouvelle-Zélande. De nombreux africains immigrent en Afrique du Sud pour gagner plus d'argent que dans leurs pays d'origine, mais le sida et la criminalité en font partir certains au bout de quelques années.

Classement des principales puissances économiques en Afrique

Pour 2006, la Banque mondiale donne le classement suivant :

Laffirmative action

Panneau d'apartheid Depuis 1994, les autorités sud-africaines ont mis en œuvre une politique daffirmative action (discrimination positive) visant à promouvoir une meilleure représentation de la majorité noire dans les différents secteurs du pays (administration, services publics et parapublics, sociétés nationalisées et privées). Ainsi, dans de nombreux secteurs, des blancs ont été invités à faire valoir leurs droits à la retraite ou à accepter des licenciements, moyennant une forte indemnité de départ. Un des résultats fut l'appauvrissement relatif d'une petite partie de cette minorité blanche (10% de ses membres vivent aujourd’hui avec 1 000 euros par an). Mais cette politique daffirmative action est critiquée d'autant plus qu'elle aurait surtout bénéficié aux proches de l'ANC et favorisé la constitution d'une classe moyenne noire qui s'est empressée d'investir certains quartiers chics réservés autrefois aux seuls blancs au lieu d'aider au développement des anciens townships. Par ailleurs, une étude rendue publique en 2006, et portant sur la période 1995-2005, montre que les blancs qualifiés émigrent en masse: en dix ans, 16, 1% des Sud-africains blancs auraient quitté le pays. Suite au critiques des partis d'opposition, le gouvernement sud-africain redéfinit sa politique d'affirmative action en cherchant à favoriser le retour au pays de ces trop nombreux et trop qualifiés expatriés. C'est la vice-présidente Phumzile Mlambo-Ngcuka qui est chargée de mettre cette réforme en œuvre en promouvant des salaires incitatifs à ceux qui reviendraient au pays sur Afrik.com.

La réforme agraire

Depuis 1994, seulement 3, 6% des fermes ont été redistribuées aux 1, 2 million de noirs alors que 60 000 blancs possèdent et gèrent toujours 80% des surfaces cultivables. Le gouvernement s'était donné en 1994 comme objectif de redistribuer 30% des terres d’ici 2014. La loi prévoit que les descendants des fermiers noirs, dépossédés par la force ou injustement indemnisés dans le cadre des lois adoptées depuis 1913, peuvent demander la restitution de leurs terres. En juillet 2005, la majorité des 4 000 participants au «Sommet sur la terre», a recommandé des expropriations alors que la vice-présidente Phumzile Mlambo-Ngcuka demandait d'«importer des experts du Zimbabwe». Cependant, cette redistribution ne doit pas affecter la rentabilité économique de ces terres car la restitution à des Noirs de la majorité des fermes des vallées fertiles du Limpopo a tourné au désastre, faute d'encadrement technique et financier alors que les fermiers Noirs ne cultivent que les surfaces suffisantes pour nourrir leur famille et laissent le reste en friche.

Le développement du capitalisme noir

Depuis 1994 et sur la base du volontariat, pratiquement tous les grands groupes miniers et les banques ont cédé entre 10 et 26% de leur capital à des noirs, indiens et métis. Dans un premier temps, une petite élite noire, issue des leaders de l'ANC, s'est reconvertie avec succès dans les affaires en bénéficiant de grosses cessions de capital d'entreprises. Le plus riche d'entre eux est Patrice Motsepe qui a accumulé une fortune de plus de 500 millions de dollars en à peine dix ans. Depuis 2000, des objectifs précis ont été négociés dans certains secteurs (mines, banques, distribution du pétrole, etc.). Ainsi, selon la charte minière de 2002, toutes les compagnies doivent céder 26% de leur capital d'ici à 2014. Les Noirs devront représenter 40% des cadres en 2009. Les compagnies qui ne respecteront pas ces conditions pourront perdre leurs droits d'exploitation. Un arsenal législatif est d'ailleurs en cours d'adoption. Des objectifs précis seront fixés notamment en matière de cession de capitaux et de promotion interne des Noirs dans les entreprises. Toutes les entreprises y compris les PME devront remplir un bulletin de note (ceux qui auront les meilleures notes auront plus de chance de remporter les marchés publics). Les multinationales sont cependant exemptées. FAO, 2006). Population en milliers d'habitants.

Démographie

La population sud-africaine est inégalement répartie : la plupart des habitants réside à l'est du pays. Le KwaZulu-Natal est la région la plus peuplée et les densités sont très importantes dans le Gauteng F.-X. Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, 2006, p.157. L'aridité explique en partie les faibles densités du nord-ouest. Le pays est confronté à l'augmentation de la séropositivité au VIH : à partir des tests anténataux, il a été déduit que 19% des 15-49 ans sont séropositifs . La prévalence globale de cette séropositivité est estimée à 11% . Cependant les estimations de population pour 2007 se fondant sur cette prévalence (44 millions) ne concordent pas avec les tout derniers recensements organisés par les services gouvernementaux sud-africains (48, 5 Millions). Le recensement permet d'établir la répartition ethnique du pays : 79 % des Sud-Africains sont noirs, 9, 6 % blancs, 8, 9 % coloureds(métis)Mot intraduisible en français; voir > F.-X. Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, 2006, p.55, 2, 5 % asiatiques F.-X. Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, 2006, p.158. Les Indiens se concentrent essentiellement dans le KwaZulu-Natal F.-X. Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, 2006, p.158. Au sortir de l'apartheid, les Sud-Africains blancs représentaient 16% de la population totale, cependant 1/3 de cette population a depuis lors choisi l'exode G. Chassang, L'Afrique du Sud, en territoire Xhosa, 2007, p.31. Parmi la population blanche du pays, la plus ancienne, les Afrikaners (ou Boers), les descendants des colons néerlandais, représentent une proportion de 60% des Blancs, les autres étant surtout d'origine britannique, mais aussi portugaise et allemande.Il y'a également une partie non négligeable de descendants de Huguenots français qui s'installèrent ici durant les guerres de religion en France.

Criminalité

D'après le journal Le Monde du 28 décembre 2004, le pays bat des records en matière de criminalité : on y compte environ 20 000 meurtres par an, 30 000 tentatives de meurtre, plus de 50 000 viols et environ 300 000 cambriolages. Les publications officielles des statistiques de la criminalité de 2004 puis celles de 2005 montrent cependant que la tendance est en baisse assez sensible, surtout en ce qui concerne les meurtres et cambriolages. Ceux de 2006 montrent à nouveau des signes encourageants de baisse, mais moins marquée que les deux années précédentes. Les chiffres de 2007 indiquent une légère hausse. En 2005, l'Afrique du Sud a compté quelques 19 000 personnes assassinées, 55 000 personnes violées et 120 000 hold-up selon les chiffres cités par le Sunday Times. André Brink, le romancier sud-africain, a dénoncé cette criminalité et l'inaction du gouvernement en la matière dans deux articles du journal Le Monde en septembre 2006, y voyant un risque pour la stabilité politique du pays. Il y a dénoncé également la corruption, l'arrogance de certains ministres et les ravages du Sida, et appelé à la démission pour incompétence des ministres de la santé et de la sécurité.

Culture

Onze langues officielles sont reconnues par la Constitution en Afrique du SudFrançois-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006, , p.101. Le zoulou est la langue la plus pratiquée dans les foyers sud-africains (environ 1/4 des habitants)François-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006, , p.162. L'anglais reste la langue des affaires et de la communicationFrançois-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006, , p.163. 3/4 des Sud-Africains se déclarent chrétiens, 18 % sans religionFrançois-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006, , p.289.

Sport

L'Afrique du Sud est championne du monde de rugby, le 24 juin 1995 à Johannesburg (Ellis Park). L'Afrique du Sud est championne du monde de rugby, le 20 octobre 2007 à Saint Denis (Stade de France). L'Afrique du Sud organisera la coupe du monde de football 2010. L'Afrique du Sud organisa la coupe du monde de cricket, en 2003. L'Afrique du Sud est championne d'Afrique de football 1996 à Johannesbourg (FNB Stadium).

Divers

Capitale : Pretoria Population : 47, 432 millions d'habitants 2006, source : . 0-14 ans : 32, 01%; 15-64 ans : 63, 11%; + 65 ans : 4, 88% Superficie : 1 219 912 km² Densité : 38 hab./km² Frontières terrestres : 4 750 km (Botswana 1 840 km; Lesotho 909 km; Namibie 855 km; Mozambique 491 km; Swaziland 430 km; Zimbabwe 225 km) Littoral : 2 798 km Extrémités d'altitude : 0 m > 3 408 m Espérance de vie des hommes : 48 ans (estimée grâce à l'Epimodel en 2001) Espérance de vie des femmes : 49 ans (estimée grâce à l'Epimodel en 2001) Taux de croissance annuel de la pop. : 0, 26% (estimée grâce à l'Epimodel en 2001). Selon les chiffres des statistiques Sud-Africaines, elle est de 1, 26% sources Taux de natalité : 21, 12 ‰ (en 2001) Taux de mortalité : 16, 77 ‰ (en 2001) et 11 ‰ en 2002 sources Taux de mortalité infantile : 60, 33 ‰ (en 2001) Taux de fécondité : 2, 4 enfants/femme (en 2001) Taux de migration : - 1.73 ‰ (en 2001) Indépendance : 31 mai 1910 (ancienne colonie britannique) Lignes de téléphone : 5, 075 millions (en 1999) Téléphones portables : 2 millions (en 1999) Postes de radio : 13, 75 millions (en 1997) Postes de télévision : 5, 2 millions (en 1997) Utilisateurs d'Internet : 1, 82 millions (en 2000) Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 44 (en 2000) Routes : 358 596 km (dont 59 753 km goudronnés) (en 1996) Voies ferrées : 21 431 km (en 1995) Voies navigables : n.c. Nombre d'aéroports : 741 (dont 142 avec des pistes goudronnées) (en 2000) Compagnie aérienne nationale:' South African Airways ===
Sujets connexes
Acacia   Adansonia   Afrikaans   Afrikaner (peuple)   Afrique   Afrique du Sud   Allemagne   Anciens emblèmes de l'Afrique du Sud   André Brink   Anglais   Apartheid   Aridité   Australie   Banque mondiale   Bantoustan   Baobab africain   Bloemfontein   Blé   Bophuthatswana   Botswana   Canada   Cap-Occidental   Cap-Oriental   Cap-du-Nord   Cap de Bonne-Espérance   Ciskei   Congrès national africain   Continent   Coton   Côte d'Ivoire   Desmond Mpilo Tutu   Diamant   Die Stem van Suid Afrika   Discrimination positive   Drakensberg (montagne)   Drapeau d'Afrique du Sud (1927-1994)   Droits de l'homme   Durban   Démocratie   Désert   Désert du Kalahari   East London   Emblèmes de l'Afrique du Sud depuis 1994   Europe   Extrême droite   Franschhoek   Fédéralisme   Fête du Travail   Fête nationale   Gauteng   Graaff-Reinet   Grande-Bretagne   Guerre froide   Hibiscus   Houille   Hymne national sud-africain   ISO 3166-1   Inde   Johannesburg   Kimberley (Afrique du Sud)   KwaZulu-Natal   Le Cap   Le Monde   Lesotho   Limpopo (province)   Liste des codes internationaux des plaques minéralogiques   Liste des codes pays du CIO   Liste des codes pays utilisés par l'OTAN   Liste des préfixes des codes OACI des aéroports   Lys   Maïs   Montagne de la Table   Mouton   Mozambique   Mpumalanga   Métis   Namibie   Natal (Afrique)   Nation arc-en-ciel   Nouvelle-Zélande   Noël   Océan Indien   Or   Orange (fleuve)   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Parc national Kruger   Parlement   Pays   Pays-Bas   Petites et moyennes entreprises   Phumzile Mlambo-Ngcuka   Port Elizabeth   Portugal   Pretoria   Province du Cap   Province du Nord-Ouest (Afrique du Sud)   Provinces de l'Afrique du Sud   Présidents d'Afrique du Sud   RSA   Race blanche   Rand   Réforme agraire   Régime parlementaire   République   SF   Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)   Siswati   Sotho du Nord   Sotho du Sud   South African Airways   Stellenbosch   Swaziland   Syndrome d'immunodéficience acquise   Teck   Thabo Mbeki   Transkei   Transvaal   Tsonga   Tswana   Uranium   Venda (langue)   Virus de l'immunodéficience humaine   Viticulture en Afrique du Sud   Xhosa   ZA   ZAF   Zimbabwe   Zoulou   Zoulouland  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^